La saga du LIT
16H51 - dimanche 31 octobre 2021

Fais dodo, Colas mon p’tit frère… Éternelles berceuses (en 4K – Dolby 5.1)

« Fais dodo, Colas mon p’tit frère, fais dodo, t’auras du lolo… ». Dans le genre indémodable, les chansons d’enfant et même de bébé se transmettent de génération en génération, certains producteurs ayant même eu l’idée d’en faire des versions électro ou hip-hop. L’endormissement serein de leur progéniture est une préoccupation de tout jeune parent, ce qui nous conduit directement à nous pencher sur son lit. Dans de prochains épisodes de la Sage du Lit, nous envisagerons la chose sous différents angles : technique (mousse ou ressort pour bébé ?), pragmatique (bébé grandit et on ne va pas changer son lit tous les trois mois !) ou, dans une certaine mesure, philosophique (bébé-enfant-adolescent-adulte). Mais pour l’heure tardive (disons 18h), penchons-nous en chantant sur le couffin du tout petit… Il pleure, il crie, il désigne du doigt le rectangle noir appelé télévision que ses parents high tech ont installé dans sa chambre. Bébé en a marre de sa tablette. L’écran est trop petit. Est-ce une blague ? Non, hélas. Sur YouTube et consort, on trouve d’innombrables vidéos pour bébé et, ô paradoxe, pour le bercer. Des images de synthèse en 4K collées sur « Fais dodo… » en 5.1, voilà ce que réclame désormais bébé ! En voici un échantillon :

 

 

Mais pour son endormissement musical (éteignons tablette et télé et laissons les parents exercer leur art lyrique), lesdits parents ont l’embarras du choix : « Dors min p’tit Quinquin », « Une chanson douce », Dodo, l’enfant do », sans oublier le classique des classiques : « Au clair de la lune », qui a même dépassé le champ restreint de la berceuse. La liste n’est évidemment pas exhaustive, surtout si on y ajoute les créations locales ou internationales : un petit « Good night » des Beatles, ou la « Sérénade au clair de Lune » de Beethoven (bon, les parents improviseront les paroles), voilà comment faire le job en montant en gamme ! Mais bébé aura le temps de peaufiner sa culture musicale et de devenir mélomane. En attendant, on serait plutôt sur du « Mais tu vas dormir, bon sang ! » En pensées peut-être, car en réalité, les berceuses n’ont pas seulement pour vocation l’endormissement et l’apaisement de l’enfant. Les pédopsychologues leur attribuent des vertus essentielles à sa construction, à commencer par le renforcement de la relation avec ses parents. Les berceuses participent au développement des facultés cognitives de l’enfant et à sa future socialisation : mémoire, concentration, rythmes de vie, apprentissage de la langue et même préparation à l’apprentissage de la lecture. En tout cas, mieux vaut donc chanter faux que d’installer bébé devant une vidéo ou de lui faire écouter des berceuses sur des sites comme berceuses.com.

L’endormissement du tout petit marque aussi le début d’une longue histoire d’amour avec son premier lit et tous ceux qui lui ouvriront les portes des songes au cours de sa vie. La commencer en musique (qui semble-t-il peut aussi adoucir les mœurs par anticipation) est indéniablement un atout. Et si les goûts musicaux de bébé ne coïncident pas avec ceux de Maman et Papa, il ne se privera pas de le leur faire comprendre !

 

Raymond Taube

Fake news : la mort de Léonard de Vinci

Un lit de génie

Tout à Amboise rappelle le génial Léonard de Vinci...

Depuis quand dort-on à deux ?

Le lit et l’enfant : des bienfaits du cododo (sauf en France ?)

Le sommeil dans le monde : le hamac mexicain

Parmi les préjugés que les Occidentaux ont sur des...

Confidence pour confidence

Mata Hari, l’espionne fatale

Saga du lit : confessions sur l’oreiller. Mata Hari aurait-elle fait parler James Bond ?

Dormir comme des Inuits

Fais dodo, Colas mon p’tit frère… Éternelles berceuses (en 4K – Dolby 5.1)

Le changement d’heure perturbe-t-il votre sommeil ?

Manque de concentration, irritabilité, appétit perturbé...

Changement d’heure à la sauce européenne

Quand le Lit prend vie

Lit médicalisé : Innover sans cesse pour le confort du patient

Triclinium et lit de table : ils sont fous, ces Romains !

Le lit à deux places

Le dessous des couettes

Trouver le sommeil : cela n’a pas de prix, mais...

28 au lit ou les Dormeurs de Sophie Calle

Les têtes de lit

King Size Bed

La Comtesse de Ségur : sociologie de la chambre d’enfant

Les pieds de lit : entre esthétique et commodité

Qu'il s'agisse de prendre son pied ou de choisir celui...

« Insomnie » by Marginal Ray

Une oeuvre musicale inspirée par la Saga du Lit

Ces lits qui nous font marrer

Déterminé à demeurer les deux pieds dans le même...

Le lit électrique

Literie, les tendances de la rentrée 2.

Literie, les tendances de la rentrée : 1. La location avec option d’achat

Le lit de reines en impératrice

Heredia célèbre le lit

Poète cubain, José-Maria de Heredia incarne à merveille...

Quand Napoléon faisait du glamping

Le lit de la rentrée

Belmondo, le lit et nous

Le matelas des temps modernes

Le lit selon Pierre Perret

Hôtel, location… que valent les lits de vacances ?

Pour le client, c’est l’aventure !

L’origine du matelas ou petite histoire du lit

Le lit au cinéma, partie 2 : Sensualité sous les draps

Le Lit dans la littérature : Guy de MAUPASSANT

Mick Jagger : un immense expert… du lit !

Les couturiers du lit. Reportage photos

Bizarre, bizarre… quand le cinéma fait valser les lits.

La literie dans le monde. Deuxième volet : le Brésil et ses hamacs

Les bonnes âmes de matelas

Les stars au lit : In bed with Madonna !

Protéger la planète en dormant, le rêve !

La literie dans le monde. Premier volet : le Japon

Métier Tapeedger

Dormir, une activité culturelle ?

Le flagship de la Victoire avec Maison de la Literie

La Chambre double de Baudelaire. Chronique littéraire du lit, partie 2

Les lits où s’est forgée l’Histoire : De Gaulle au Trianon

Le lit, la nuit, les trains selon Jean Castex.

Le lit dans la peinture : Buffet et lit…

Proust, l’infini depuis son lit

Maison de la Literie, ou l’art de monter en gamme avec Tousalon et Place de la Literie

Actu’Folies : tout va désormais dépendre de la résistance du sommier ! 

L’art de faire son lit

Le lit dans l’Art : un peu de beauté ne nuit pas avec les Préraphaélites. La chronique de Jean-Philippe de Garate

Faire ou ne pas faire son lit ?

Japon, la chambre-lit ou la chambre à coucher « dernier cri »

La bonne position du lit ou la quadrature du cercle

Dalida, Balavoine, Dutronc, Hardy… Le lit, inspiration des vedettes de la chanson française.

Pendant les fermetures, la vie… et les achats continuent

Le lit et les démons de minuit

Sous le lit, à l’heure des démons

Les mystères de l’oreiller : révélations

L’oreiller selon Larousse (ou le Petit Robert)

L’oreiller dans la peinture. Petit florilège…

Le lit de Pâques

L’enfumage du Made in France ?

L’inspiration au creux du lit

Vous avez dit lits-ing ou leasing ?

Les matelas, une banque(tte) sans découverts

Dormir au creux de ses passions, comme les enfants

Le canapé-lit, l’ingéniosité au service du confort

Alain Delon le rebelle. De l’alcôve à la gloire.

Avec les matelas non réversibles, une corvée en moins

Brigitte Bardot : « Ciel de lit ! »

Faire chambre ou lit à part, le secret des couples qui durent ? L’édito de Michel Taube

De bons lits pour la paix des ménages

Elizabeth II, la reine qui dormait seule.

Lit de rivière, rivière de lit

Le lit de père en fille

Le lit, au cœur du Nouvel An chinois. L’édito Vœux de Michel Taube

Jean-Claude Darmon, le repos du guerrier

Manger au lit, c’est oui ou non ?

Amour de lit et lit d’amour

Louis XIV, le Roi Soleil aux 400 lits

Édouard Nahum, le lit, son allié bonne humeur

Raphaël Mezrahi, le lit : en toute saison, l’enfer

La Dame aux camélias ou le lit de fortune et de misère

L’âme de nos lits. L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Popeck – avec le lit, on ne rigole pas !

La literie, un métier de passion. Entretien avec Michel Levivier

Le lit, activité essentielle ! L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Leonard de Vinci ou l’homme qui ne dormait que 90 mn par jour

Un week-end entre bonhomme de neige et lit douillet. L’édito de Michel Taube

Matelas pneumatique : et vogue le lit sur l’eau…

Donald au lit… ou le secret de Trump. L’édito de Michel Taube

Hauts perchés les lits.