La saga du LIT
17H22 - samedi 1 mai 2021

La bonne position du lit ou la quadrature du cercle

Une fois votre lit commandé, vous pourriez imaginer avoir réglé la question pour une dizaine d’années, pouvoir vous reposer enfin, dormir à poings fermés et sur vos deux oreilles. Surtout s’il vous a fallu, avant de le choisir, potasser divers catalogues, répertorier les différents paramètres à considérer, comparer les avantages et les inconvénients de telle ou telle garniture, évaluer le budget, essayer la « bête » sur le dos, le ventre et le côté, récapituler, hésiter, visiter les forums de consommateurs sur le Net, pour, de guerre lasse, trancher.

Ainsi, ayant procédé dans les règles de l’art, vous n’auriez plus qu’à attendre tranquillement la livraison de celui qui bientôt accueillerait vos rêves, vous garantirait un sommeil de première qualité. Sommeil du juste. Bien mérité. Sauf que…

 

Le jour J, ahanant, les livreurs en sueur entrent dans votre appartement, vous maudissant secrètement, vous et votre escalier colimaçant sur cinq étages, qu’ils ont dû se fader en portant notre literie – à lui seul un matelas pèse de vingt à quarante kilos. Vous les guidez vers votre chambre, les joues rosies d’excitation. Et soudain, ils lâchent leur bombe, la question à mille euros : « On vous le met où ? »

Comment ça : « On vous le met où ? » Si vous avez la chance d’avoir un partenaire à qui renvoyer la balle, et blâmable à merci en cas de mauvaise décision, c’est le moment où jamais de vous débarrasser de cette patate brûlante. Sinon, eh bien sinon, j’aimerais pouvoir vous rassurer de ma voix la plus suave, affirmer que vous n’êtes pas seul, qu’il y a des données béton à ce sujet, pour ne pas dire une science de la disposition du lit, que tous les avis concordent, et que je vais vous aider. Malheureusement, en la matière apparemment, tout est question de foi.

Ainsi, selon certains, l’art chinois millénaire d’harmonisation de l’énergie environnementale, dit Feng Shui, recommanderait pour un sommeil profond et réparateur, d’orienter la tête vers le nord. Pour d’autres, c’est beaucoup plus complexe. La bonne position du lit dépendrait pratiquement de notre projet de vie. Pour atteindre le contentement, il nous faudrait orienter notre oreiller vers l’ouest, pour la paix vers le sud-ouest. Vers l’est, si vous souhaitez booster votre ambition et le sud-est pour augmenter votre créativité. Mais en aucun cas vers le nord.

Le Vastu Shastra, science de l’architecture de l’Inde antique, a aussi son avis sur la question. D’après lui, la chambre à coucher devrait idéalement se situer dans l’aile sud-ouest de la maison, à supposer, évidemment, que votre logement ait des ailes. Les sud-est et nord-est seraient des orientations à proscrire pour les lits. Cependant, la bonne nouvelle, c’est que de bonnes odeurs, bougies aromatisées ou encens, compenseraient les dégâts causés par une mauvaise direction, pour ceux qui n’auraient pas le choix.

Dans l’Islam, il n’y a pas de directive particulière à ce sujet, même si certains préconisent d’orienter le lit vers la Qibla, la direction de la prière. La seule recommandation étant de s’endormir sur le côté droit, comme le Prophète.

D’autres questions impossibles viennent s’ajouter à celles-là, toutes sujettes à controverses : faut-il adosser ou pas son lit à un mur – si oui, de quel côté ? –, le caler dans un coin, le placer près d’une fenêtre, ou loin, ou en dessous ? Il y a un point quand même sur lequel tous semblent d’accord : les pieds vers la porte, c’est non. Jamais. Surtout pas.

« On n’a pas qu’ça à faire ! » s’écrie alors un des livreurs, le plus petit, tout en nerf, mieux vaudrait ne pas l’énerver. « Pardon, pardon, posez-le là, au milieu, n’importe où, on se débrouillera », lui répondez-vous sans y croire, en lui glissant un beau pourboire.

Et maintenant, bonne nuit !

 

Catherine Fuhg

Le lit selon Pierre Perret

Hôtel, location… que valent les lits de vacances ?

Pour le client, c’est l’aventure !

Le matelas des temps modernes

L’origine du matelas ou petite histoire du lit

Le lit au cinéma, partie 2 : Sensualité sous les draps

Le Lit dans la littérature : Guy de MAUPASSANT

Mick Jagger : un immense expert… du lit !

Les couturiers du lit. Reportage photos

Bizarre, bizarre… quand le cinéma fait valser les lits.

La literie dans le monde. Deuxième volet : le Brésil et ses hamacs

Les bonnes âmes de matelas

Les stars au lit : In bed with Madonna !

Protéger la planète en dormant, le rêve !

La literie dans le monde. Premier volet : le Japon

Métier Tapeedger

Dormir, une activité culturelle ?

Le flagship de la Victoire avec Maison de la Literie

La Chambre double de Baudelaire. Chronique littéraire du lit, partie 2

Les lits où s’est forgée l’Histoire : De Gaulle au Trianon

Le lit, la nuit, les trains selon Jean Castex.

Le lit dans la peinture : Buffet et lit…

Proust, l’infini depuis son lit

Maison de la Literie, ou l’art de monter en gamme avec Tousalon et Place de la Literie

Actu’Folies : tout va désormais dépendre de la résistance du sommier ! 

L’art de faire son lit

Le lit dans l’Art : un peu de beauté ne nuit pas avec les Préraphaélites. La chronique de Jean-Philippe de Garate

Faire ou ne pas faire son lit ?

Japon, la chambre-lit ou la chambre à coucher « dernier cri »

La bonne position du lit ou la quadrature du cercle

Dalida, Balavoine, Dutronc, Hardy… Le lit, inspiration des vedettes de la chanson française.

Pendant les fermetures, la vie… et les achats continuent

Le lit et les démons de minuit

Sous le lit, à l’heure des démons

Les mystères de l’oreiller : révélations

L’oreiller selon Larousse (ou le Petit Robert)

L’oreiller dans la peinture. Petit florilège…

Le lit de Pâques

L’enfumage du Made in France ?

L’inspiration au creux du lit

Vous avez dit lits-ing ou leasing ?

Les matelas, une banque(tte) sans découverts

Dormir au creux de ses passions, comme les enfants

Le canapé-lit, l’ingéniosité au service du confort

Alain Delon le rebelle. De l’alcôve à la gloire.

Avec les matelas non réversibles, une corvée en moins

Brigitte Bardot : « Ciel de lit ! »

Faire chambre ou lit à part, le secret des couples qui durent ? L’édito de Michel Taube

De bons lits pour la paix des ménages

Elizabeth II, la reine qui dormait seule.

Lit de rivière, rivière de lit

Le lit de père en fille

Le lit, au cœur du Nouvel An chinois. L’édito Vœux de Michel Taube

Jean-Claude Darmon, le repos du guerrier

Manger au lit, c’est oui ou non ?

Amour de lit et lit d’amour

Louis XIV, le Roi Soleil aux 400 lits

Édouard Nahum, le lit, son allié bonne humeur

Raphaël Mezrahi, le lit : en toute saison, l’enfer

La Dame aux camélias ou le lit de fortune et de misère

L’âme de nos lits. L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Popeck – avec le lit, on ne rigole pas !

La literie, un métier de passion. Entretien avec Michel Levivier

Le lit, activité essentielle ! L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Leonard de Vinci ou l’homme qui ne dormait que 90 mn par jour

Un week-end entre bonhomme de neige et lit douillet. L’édito de Michel Taube

Matelas pneumatique : et vogue le lit sur l’eau…

Donald au lit… ou le secret de Trump. L’édito de Michel Taube

Hauts perchés les lits.

La rentrée scolaire, nos enfants et leur lit.

Noël au lit ! L’édito de Michel Taube

Le lit à clous : et si nous étions tous des fakirs ?

Dormir dans un vrai lit sur un vol en 1ère classe ? Parce que nous le valons bien !

L’Accord de Paris sur le climat vu du fond de son lit… L’édito de Michel Taube

Le waterbed (lit à eau), icône de la pop culture et du plaisir

Abraham Lincoln, l’insomniaque. La chronique de Michel Scarbonchi

Le lit connecté : Quand dormira-t-il à notre place ?

Le lit au cœur de nos couples : entretien avec Muriel Chardin, Directrice générale opérationnelle de Maison de la literie

Maupassant, et l’histoire du lit breton. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Et si le secret des « Grands Hommes » était dans leur lit ? L’édito de Michel Taube

Position au lit selon le marquis. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Secrets d’oreiller

La France déprime ? Tous dans nos lits ! L’édito de Michel Taube

Lit de réanimation, lit de (sur)vie ?

Dormir en apesanteur : bienvenue dans le lit de la Station spatiale internationale !

Histoires de lit : dans la ruelle des précieuses. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Erwan Donval, directeur général du groupe Maison de la Literie : « la Chine, c’est le contrat du siècle pour une PME française »

Le mal de dos ou le « mal du siècle » se soigne dans son lit…

Trains de nuit et couchettes SNCF : de l’agonie à la renaissance

Churchill, son lit et sa baignoire

Santé : le repos du guerrier se joue au lit. L’édito de Michel Taube

Pierre Elmalek, l’homme qui voulait que nos nuits soient plus belles que nos jours.

Quand John Lennon réinventa le bed-in

De Gaulle fidèle à La Boisserie et à son lit…

Bienvenue dans la saga du lit, notre ami pour la vie ! L’édito de Michel Taube

Alain Afflelou : « mon meilleur souvenir de lit, c’est 36h de sommeil sur mon bateau. »

Tendances Lit : matelas à ressorts ou en mousse ?
La guerre de religion n’aura pas lieu.

L’art du lit : le lit de camp de Napoléon 1er