La saga du LIT
10H33 - dimanche 7 février 2021

Édouard Nahum, le lit, son allié bonne humeur

Joaillier d’exception, il a acquis son savoir-faire dans le quartier du vieux Paris, entre gare Saint-Lazare et place Vendôme. Mais le grain de passion, et de folie sans doute aussi, qui l’a hissé au sommet, il l’a hérité de sa mère, une femme à l’esprit fantasque qui a su l’inspirer et lui insuffler le courage d’aller au bout de lui-même.

Depuis ses débuts d’apprenti maquettiste en bijoux, qui regardait les « grands », eux déjà artisans, bavarder du métier dans la cour de son atelier, son nom a fait du chemin au-delà des frontières. Le grand, aujourd’hui, c’est lui. Il compte même parmi les plus grands joailliers de la planète. Il a su conquérir les stars de France et d’ailleurs par son originalité, l’effervescence de son talent, son exigence de qualité et la variété des styles qu’il défend à sa manière, unique, dans ses collections « rock, couture, branchée, chic ou intemporelle ». Aussi, pour ne rien gâcher, il maîtrise l’art de l’amitié, qu’il témoigne avec chaleur et spontanéité. Être proche des people et avoir pour clients, entre autres, Madonna, Sharon Stones, Adjani ou Delon, Pharrell Williams et Puff Daddy, ne l’a pas étourdi.

C’est donc en homme respectueux de son environnement humain – sa clientèle, ses employés –, qu’il considère le sommeil. Il ne part au travail que reposé, l’esprit dispos, parfois en fin de matinée, car il préfère rester le soir qu’infliger à autrui une humeur désagréable. Ainsi, soigne-t-il sa literie pour dormir tout son soûl, dans les meilleures conditions, et laisser du répit à son cerveau qui sinon tourne sans cesse à grande vitesse.

De plus, il l’a remarqué, depuis qu’il prête attention au confort de son couchage, il prend plus de plaisir à retrouver son lit. Il s’y engouffre en fin de journée, toujours accompagné de feuilles de papier et crayons, prêt à esquisser des projets, au fil de son inspiration, ou noter des idées – comme celle de sa Jules Verne,  la bague qu’il a créée spécialement pour Madonna. Il lui arrive parfois même, comme pendant le confinement, de passer des dimanches après-midi au lit : « C’est mieux que le canapé ».

Finalement, pour Édouard Nahum, le lit est un lieu à la fois palpitant et réconfortant.

 

Catherine Fuhg

Elizabeth II, la reine qui dormait seule.

Lit de rivière, rivière de lit

Le lit de père en fille

Le lit, au cœur du Nouvel An chinois. L’édito Vœux de Michel Taube

Jean-Claude Darmon, le repos du guerrier

Manger au lit, c’est oui ou non ?

Amour de lit et lit d’amour

Louis XIV, le Roi Soleil aux 400 lits

Édouard Nahum, le lit, son allié bonne humeur

Raphaël Mezrahi, le lit : en toute saison, l’enfer

La Dame aux camélias ou le lit de fortune et de misère

L’âme de nos lits. L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Popeck – avec le lit, on ne rigole pas !

La literie, un métier de passion. Entretien avec Michel Levivier

Le lit, activité essentielle ! L’édito de Michel Taube et Catherine Fuhg

Leonard de Vinci ou l’homme qui ne dormait que 90 mn par jour

Un week-end entre bonhomme de neige et lit douillet. L’édito de Michel Taube

Matelas pneumatique : et vogue le lit sur l’eau…

Donald au lit… ou le secret de Trump. L’édito de Michel Taube

Hauts perchés les lits.

La rentrée scolaire, nos enfants et leur lit.

Noël au lit ! L’édito de Michel Taube

Le lit à clous : et si nous étions tous des fakirs ?

Dormir dans un vrai lit sur un vol en 1ère classe ? Parce que nous le valons bien !

L’Accord de Paris sur le climat vu du fond de son lit… L’édito de Michel Taube

Le waterbed (lit à eau), icône de la pop culture et du plaisir

Abraham Lincoln, l’insomniaque. La chronique de Michel Scarbonchi

Le lit connecté : Quand dormira-t-il à notre place ?

Le lit au cœur de nos couples : entretien avec Muriel Chardin, Directrice générale opérationnelle de Maison de la literie

Maupassant, et l’histoire du lit breton. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Et si le secret des « Grands Hommes » était dans leur lit ? L’édito de Michel Taube

Position au lit selon le marquis. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Secrets d’oreiller

La France déprime ? Tous dans nos lits ! L’édito de Michel Taube

Lit de réanimation, lit de (sur)vie ?

Dormir en apesanteur : bienvenue dans le lit de la Station spatiale internationale !

Histoires de lit : dans la ruelle des précieuses. Chronique pour une nouvelle époque de Jean-Philippe de Garate

Erwan Donval, directeur général du groupe Maison de la Literie : « la Chine, c’est le contrat du siècle pour une PME française »

Le mal de dos ou le « mal du siècle » se soigne dans son lit…

Trains de nuit et couchettes SNCF : de l’agonie à la renaissance

Churchill, son lit et sa baignoire

Santé : le repos du guerrier se joue au lit. L’édito de Michel Taube

Pierre Elmalek, l’homme qui voulait que nos nuits soient plus belles que nos jours.

Quand John Lennon réinventa le bed-in

De Gaulle fidèle à La Boisserie et à son lit…

Bienvenue dans la saga du lit, notre ami pour la vie ! L’édito de Michel Taube

Alain Afflelou : « mon meilleur souvenir de lit, c’est 36h de sommeil sur mon bateau. »

Tendances Lit : matelas à ressorts ou en mousse ?
La guerre de religion n’aura pas lieu.

L’art du lit : le lit de camp de Napoléon 1er