08H26 - samedi 31 décembre 2016

Antonio Guterres prend la tête de l’ONU; grands espoirs

samedi 31 décembre 2016 - 08H26

Le Portugais Antonio Guterres prend le 1er janvier les rênes des Nations unies au moment où l’organisation internationale a montré son impuissance en Syrie, et il ambitionne de lui donner un nouvel élan.

Premier ancien chef de gouvernement à diriger l’ONU, il succède à 67 ans au Sud-Coréen Ban Ki-moon pour un mandat de cinq ans.

Grands espoirs mais marges de manœuvre étroites 

Son élection unanime a fait naître de grands espoirs. Des crises multiples et complexes – Syrie, Soudan du Sud, Yémen, Burundi, Corée du Nord – une lourde bureaucratie et un Conseil de sécurité divisé laissent cependant à M. Guterres peu de marge de manoeuvre. Lui-même reconnaît que « le secrétaire général n’est pas le maître du monde » et qu’il dépend du bon vouloir des grandes puissances.

2020, An American year

Starting this month, Opinion Internationale is publishing a monthly series of editorials on the upcoming US presidential election. It will offer both analysis on various themes and commentary on the campaign’s many…