Opinion Territoires
12H37 - jeudi 4 juillet 2024

Karine Finet : une artiste révélée par ses Amazones. La Tribune de Sofiane Dahmani

 

Angoulême, la capitale internationale de la Bande Dessinée, a vu grandir Karine, une artiste au talent précoce mais caché. Dès son plus jeune âge, Karine dessinait avec une habileté remarquable, remplissant les pages de son cahier intime de créations captivantes. Pourtant, ces trésors restaient dissimulés, seulement dévoilés à ses propres yeux, jusqu’au jour où ses proches, impressionnés par son talent, l’encouragèrent à partager ses œuvres.

Aujourd’hui installée dans le Beaujolais avec sa famille, Karine mène une vie sereine au sein de sa petite ferme. Sa nature positive et joyeuse transparaît dans ses créations, bien que son parcours artistique n’ait véritablement débuté qu’après de nombreuses expériences professionnelles variées. En tant qu’assistante sociale, elle a développé un profond sens de l’humanisme, s’efforçant toujours de trouver des solutions aux problèmes des autres, avec un calme et une sagesse remarquables.

Le tournant décisif de sa carrière artistique survient entre 2019 et 2022, une période marquée par des turbulences sociales rendant son métier d’assistante sociale particulièrement difficile. C’est alors qu’elle commence à dessiner ses célèbres amazones, des guerrières qu’elle appelle « ses recrues ». Ces figures féminines deviennent les gardiennes de ses peurs, de ses angoisses, mais aussi de sa force combative. Chaque personnage, doté d’une origine et d’une histoire propres, incarne une part de son esprit combatif. Toutefois, Karine laisse à chaque observateur le soin d’imaginer l’histoire et l’âge de ces femmes puissantes.

D’abord partagées sur les réseaux sociaux, les amazones de Karine rencontrent rapidement un grand succès. Les commandes de tableaux affluent, l’incitant à perfectionner ses techniques, acquises aux Beaux-Arts mais surtout développées en autodidacte. Ses portraits, aux visages marqués et aux regards déterminés, dégagent une énergie de force que Karine souhaite transmettre. « On a tendance à représenter la femme davantage par la beauté féminine de son corps que par ce qu’elle dégage en tant que guerrière. Peu importe ce qu’elle vit, une femme restera debout », affirme-t-elle.

Devenue artiste à temps plein, Karine expose et vend désormais ses œuvres, espérant que chacune de ses amazones saura sensibiliser tant les femmes que les hommes par l’énergie qu’elles dégagent. Son optimisme désarmant et sa bonne humeur à toute épreuve sont palpables dans chaque coup de pinceau, chaque trait de crayon. Sa vie quotidienne est rythmée par la création, une activité qui nourrit son esprit positif et joyeux.

ta-valeur
SOIS-TOI
LA-FORCE-DE-LAMOUR
LACHEZ-LES-ARMES
LE-PRESENT
LE-TEMPS-QUI-PASSE
ADRENALINE
affirmee-1
DES-HAUTS-ET-DES-BAS
FRIDA
MON-CENTRE

Le parcours de Karine est un témoignage inspirant de la résilience et de la force créative. En choisissant de canaliser ses émotions et ses expériences à travers l’art, elle a non seulement trouvé une nouvelle vocation, mais a aussi offert au monde des œuvres qui célèbrent la puissance et la détermination des femmes. Son travail, imprégné de sens et de profondeur, continue de toucher un public de plus en plus large, rappelant à chacun la beauté et la force de l’âme féminine.

 

Karine Finet et Sofiane Dahmani,
Étudiant, chroniqueur à Opinion Internationale