Agenda culturel
15H39 - vendredi 1 juillet 2016

Les évènements culturels qui changeront votre regard sur le monde en juillet 2016 !

vendredi 1 juillet 2016 - 15H39

Le Voyage à Nantes

le-voyage-à-nantesDepuis 2011, le Voyage à Nantes investit la métropole du Grand Ouest tous les étés. Conçu tout d’abord pour regrouper toutes les initiatives culturelles estivales de la ville, cette manifestation est maintenant une entité à part entière. Chaque année, elle propose un circuit de plusieurs kilomètres dans le centre-ville chargé d’histoire. En suivant une ligne verte tracée sur le sol, les visiteurs peuvent découvrir des sites historiques (le château des Ducs de Bretagne, la cathédrale Saint Pierre…), des lieux atypiques du paysage nantais (les Machines de l’île et leur célèbre éléphant, ou encore le Carrousel des mondes marins, ouvert en 2012) ou bien encore des installations temporaires (l’œuvre Temps étrangers de Julien Berthier investira cette année la place du Bouffay). Le Voyage, c’est l’occasion de découvrir ou de redécouvrir Nantes autrement !

Du 1er juillet au 28 août, partout à Nantes.

 

La Grande fête du Gros Paris, à Vitry-sur-Seine

208874-grande-fete-du-gros-paris-a-vitry-sur-seineLes Parisiens ont la réputation d’avoir peur de franchir le périph’. Dès le 2 et 3 juillet, ils auront l’occasion de prouver le contraire à la fête du Gros Paris ! A partir de 9h30, de nombreuses associations s’organisent pour faire découvrir la vie de Paris « extra-muros ». Promenades à pied, à vélo, exposition de photos, street art… La culture sera au rendez-vous durant tout le weekend. A l’aube du grand Paris, projet qui donne pas mal de cheveux blancs aux urbanistes français, la proche-banlieue se fait entendre. Le Gros Paris est en fête !

Les 2 et 3 juillet à la Gare théâtre de Vitry-sur-Seine, Paris.

Nuit métisse : Alifbata

705x352_web_alifbata_aka_moon_-rfabrice_giraudDans le cadre de son « Plan B », le Mucem accueille la collaboration entre deux projets musicaux, tous deux à l’initiative de Fabrizio Cassol, Michel Hatzigeorgiou et Stéphane Galland. Aka Balkan Moon, inspiré par la tradition musicale des balkans, et Alefba, empruntant aux sonorités orientales d’Egypte ou bien encore du Liban, accompagneront la chanteuse soufie Zila Khan pour une soirée de jazz fusion.

Le lundi 4 juillet à 21h au Mucem, Marseille.

Le Tour de France de Sebastiao Salgado

86-9-19-15A-minEn 1986, Sebastiao Salgado, célèbre photographe alors employé de l’agence Magnum, est envoyé sur le tour de France par Libération pour couvrir l’évènement. Plus habitué à des reportages ethnographiques, Sebastiao Salgado apporte un point de vue nouveau sur l’élément sportif. Il préfère photographier les aficionados de l’évènement, massés au bord des routes, plutôt que les exploits des différents coureurs. La Polka Galerie de Paris a décidé d’exposer dix-huit de ses photos.

Du 2 au 30 juillet à la galerie Polka, Paris.

Enfants juifs à Paris

Enfants+juifs+ParisDans le cadre de la semaine de l’Europe, la bibliothèque Marguerite Audoux organise une exposition ayant pour thème le quotidien des enfants juifs à Paris durant l’occupation. Entre photographies et panneaux informatifs, l’exposition est spécialement adaptée à un jeune public, dès 10 ans. Elle propose également plusieurs ateliers pédagogiques pour éveiller les jeunes à l’histoire des enfants juifs de l’époque, et à travers cela les sensibiliser aux problèmes d’exclusion, de racisme, mais également d’espoir et de solidarité avec l’exemple de plusieurs enfants ayant échappé à la barbarie nazie grâce aux justes.

Jusqu’au 27 août 2016 à la bibliothèque Marguerite Audoux, Paris.

 

 

Soirée du 48ème parallèle : Beat Generation

13439044_10154312639174596_560353110983269743_nAutour de l’exposition Beat Generation au Centre Pompidou qui allie arts plastiques, littérature et photographies, les nocturnes « 48ème parallèle » organisent une soirée dans l’esprit de ces poètes libres des années 50. Rencontre avec Jean-Jacques Lebel (auteur et traducteur des Beat), atelier d’écriture et concert de slam… cet évènement sera l’occasion de revivre l’ambiance libertaire de ces artistes qui ont bousculé les codes de la société américaine des années 50.

Le samedi 9 juillet à partir de 18h au Centre Pompidou, Paris.

 

Moi, Olga

078937Le 10 juillet 1973, Olga Hepnarovà tuait de sang-froid 8 personnes en percutant en camion un groupe qui attendait le tramway, à Prague. Deux ans plus tard, elle était exécutée par pendaison, faisant d’elle la dernière femme à être exécutée en Tchécoslovaquie. Lors de son interrogatoire, elle avait expliqué qu’elle voulait se venger de toute la haine qu’elle avait subie dans sa vie. Ce film de Petr Kazda et Tomas Weinreb ne tente ni de l’excuser, ni de la diaboliser. Il raconte avec finesse et esthétisme le destin d’une déséquilibrée, brillamment interprétée par Michalina Olszanska.

Sortie le 6 juillet.

 

 

La Couleur de la Victoire

046183.jpg-r_1280_720-f_jpg-q_x-xxyxxEn 1936, Jesse Owens crée l’évènement. Athlète noir, il participe aux Jeux Olympiques qui ont lieu dans le Stade olympique de Berlin. Devant les yeux des dignitaires nazis, dont Adolf Hitler, il remporte quatre médailles d’or. Confronté au racisme du régime nazi et à la ségrégation dans son propre pays, Jesse Owens devient un symbole de la défiance face à la discrimination. Ce biopic sur son histoire a été réalisé par Stephen Hopkins, déjà à l’origine du film sur la carrière de l’immense Peter Sellers. Stephan James a été choisi pour endosser le rôle d’Owens. Il avait déjà joué le rôle d’un activiste anti-ségrégation dans le film Selma en interprétant John Lewis, proche de Martin Luther King.

Sortie le 27 juillet.

 

Déesses indiennes en colère

013437Freida, une photographe de mode, invite six de ses amies chez elle pour leur annoncer qu’elle se marie. Cette nouvelle soulève de nombreuses interrogations parmi les jeunes femmes, non seulement sur l’identité du fiancé, mais également sur leurs vies respectives. S’en suit une épopée nocturne où les jeunes femmes organisent un enterrement de vie de Freida. Cet évènement va leur donner l’occasion de prendre leur revanche sur de nombreux tabous de leur société (sexe, harcèlement…).

Sortie le 27 juillet.