Agenda culturel
Monde /
10H29 - mardi 1 mars 2016

Les évènements culturels qui changeront votre regard sur le monde en mars 2016 !

mardi 1 mars 2016 - 10H29

Concerts, expos et films engagés pour les droits du travail, les droits des femmes ou les droits des migrants : la sélection Opinion Internationale de l’actualité culturelle des droits humains à travers le monde au mois de mars !

 

Paris Music Festival

1Fraîchement venu ce printemps grossir les rangs des grands rendez-vous musicaux parisiens, le Paris Music a pour ambition de devenir un incontournable des festivaliers… Et sa programmation lui promet toutes les chances de réussir ce pari ! Du phénomène Bachar Mar Khalife à l’Orchestre national de France, en passant par El Gato Negro ou notre tête d’affiche préférée, N3rdistan, tous les horizons musicaux sont représentés. En bonus, prenant le parti de favoriser des petites salles atypiques un peu partout dans la ville, le festival créé par les organisateurs du Disquaire Day, en partenariat avec la mairie de Paris, nous invite aussi à remettre à jour notre carnet d’adresses préférées dans la capitale.

Quand : du 17 au 19 mars

Où : PARIS (France)

 

13e édition du Festival au féminin

10 x 14Le Festival au Féminin n’attend pas la Journée internationale des droits de la femme pour mettre en valeur la richesse de la création artistique féminine contemporaine à la Goutte d’or. Que ce soit par la danse, le chant, au travers de longs métrages ou de créations plastiques, des femmes issues d’horizons variés témoignent de leurs difficultés au quotidien et revendiquent leur patrimoine culturel et leur identité dans un monde où leurs droits sont trop souvent bafoués. Ce festival est aussi l’occasion de découvrir l’extraordinaire dynamisme associatif et culturel d’un quartier placé sous le signe de la diversité…

Quand : du 4 au 8 mars

Où : Divers centres culturels du quartier de la Goutte d’Or, Paris (France)

 

Les traversées africaines

3 crédit Kurt Vander ElstDédié à la scène francophone internationale, le théâtre du Tarmac nous entraîne ce mois-ci vers le sud avec son cycle des Traversées africaines. De l’extase de la danse à la mise en scène des abus de pouvoir en passant par les états d’âme liés au déracinement, les performances scéniques nous invitent à basculer d’un point de vue à l’autre. À ne pas manquer, l’émouvante interprétation sur scène des Cahiers d’un retour au pays natal, d’Aimé Césaire, par le comédien Burkinabé Étienne Minoungou.

Quand : du 9 mars au 16 avril

Où : Le Tarmac, Paris (France)

 

Regards croisés avec Esmael Bahrani

4Avec son œuvre débordante d’énergie qui dénonce l’oppression religieuse et le caractère liberticide du régime iranien, le street artist Esmael Bahrani dérangeait dans son pays… Las des menaces, il a fini par le quitter l’année dernière pour la France. Alors que l’artiste est en résidence jusqu’à la fin du mois d’avril au château de Vicq-sur-Breuilh, dans le limousin, le musée de la commune expose une partie de ses œuvres. En prenant rendez-vous au 05 55 00 67 73, on peut même voir l’artiste à l’œuvre dans son atelier !

Quand : jusqu’au 19 juin 2016

 

Où : Musée & Jardins Cécile Sabourdy, Vicq-sur-Breuilh (France)

 

M+ Sigg Collection : Four Decades of Chinese Contemporary Art

5Le M+ a d’ores et déjà défrayé la chronique en Chine : l’ouverture officielle du (très) couteux musée, qui a pour vocation de rivaliser avec le plus important centre d’art contemporain européen (Pompidou), a été reportée à 2019… Pour offrir un premier aperçu aux curieux, le musée présente cependant dès maintenant une première exposition à l’ambition monstrueuse : retracer la vie artistique chinoise des quatre dernières décennies. Présentant notamment des photographies grand format de la sanglante répression de Tienanmen ainsi que des œuvres de l’artiste contestataire Ai Weiwei, privé de son passeport par les autorités jusqu’à l’année dernière, la rétrospective détonne par son engagement politique dans un pays où la production artistique fait l’objet d’un important contrôle étatique. Dans un registre plus potache, la photo de Mao contemplant le fameux urinoir de Duchamp par Shi Xinning est également mise à l’honneur… Nul doute que l’établissement culturel hongkongais continuera à faire couler de l’encre.

QUAND: 23 février au 5 avril

Où : Artistree, Hong Kong (Chine)

 

Human Rights Watch Film Festival

6Moins glamour que Cannes mais tout aussi essentiel, l’Human Rights Watch Film Festival célèbre son vingtième anniversaire à Londres avec une sélection de fictions et de documentaires apportant un autre regard sur les plus grands défis humanitaires de notre époque. Forcément au programme cette année, le drame de la crise migratoire fera l’objet d’une attention toute particulière avec l’organisation d’une table ronde «Desperate Journey » (un voyage désespéré), et la projection de trois réalisations l’évoquant selon différentes perspectives : The Crossing, At Home in the World et Mediterranea. Le festival se clora en beauté sur la projection de Mustang, dénonçant l’oppression des femmes en Turquie, qui a déjà remporté de nombreuses récompenses internationales.

Quand : du 9 au 18 mars

Où : Londres (Royaume Uni)

 

In Jackson Heights, Frederick Wiseman

7Véritable monument dans le monde du documentaire, Frederick Wiseman n’est peut-être jamais aussi passionnant que lorsqu’il se penche sur les réalités sociales de son propre pays, les États-Unis ; il est d’ailleurs cité comme une influence majeure par David Simon, réalisateur de l’indispensable série télévisée, The Wire. Dans In Jackson Heights, Frederick Wiseman rend compte du quotidien des habitants du quartier multiculturel éponyme à New York où l’on ne parle pas moins de 167 langues, et où, en pleine gentrification des environs, les moins fortunés se battent pour leur droit à rester. Un portrait vivant de l’Amérique des laissés-pour-compte qui questionne le rêve américain et un de ses fondements idéologiques les plus tenaces, la devise du « e pluribus unum ».

Sortie le 23 mars 2016.

 

Comme des lions, Françoise Davisse

8« On se battra comme des lions » : c’était le cri de ralliement des salariés de PSA Aulnay qui on lutté pour empêcher la fermeture de leur usine en Seine-Saint-Denis – qui a finalement en 2014 mis la clé sous la porte. Le documentaire du même nom retrace deux années de combat des ouvriers, des syndicats et des grévistes, avec l’ambition revendiquée de pousser chacun à s’organiser pour défendre ses droits. Un mois après la sortie de Merci patron, le documentaire ne fera sans doute pas non plus beaucoup de bien à la réforme du travail projetée par la ministre Myriam El Khomri…

 

Sortie le 23 mars.

 

No land’s song, Ayat Najafi

9bisOn le sait bien, « la fréquence de la voix des femmes ne doit pas dépasser une certaine limite », c’est dieu qui l’a dit… Pendant deux ans, la compositrice iranienne Sara Najafi a fait face à une série de refus alors qu’elle tentait d’obtenir une autorisation pour organiser un concert de femmes solistes à Téhéran. Son frère, Ayat, a filmé sa bataille contre cette interdiction pour les femmes de chanter en public en vigueur depuis la révolution islamique de 1979. Le documentaire rend hommage aux grandes chanteuses iraniennes d’avant la révolution et, au-delà, à toutes les femmes qui se font entendre envers et contre tout.

Sortie le 16 mars