Agenda culturel
Monde /
16H15 - mardi 7 juin 2016

Les évènements culturels qui changeront votre regard sur le monde en juin 2016 !

mardi 7 juin 2016 - 16H15

Solidays

FESTIVAL-SOLIDAYS-2016_3271479840736612979Parce que le sida reste une des grandes maladies du xxie siècle, que le préservatif est encore oublié ou négligé. Le festival Solidays demeure un évènement incontournable. Au menu, une programmation musicale riche et éclectique, de la pop à la chanson française en passant par le jazz. La dix-huitième édition du festival rend hommage à la jeunesse avec une affiche fleurie qui rappelle la jeunesse hippie des années 1970, qui aimait tant la liberté. Libres mais conscients du monde qui les entoure, les jeunes et les moins jeunes pourront, entre autres, découvrir l’exposition I am with them, de la photographe Anne A.R., consacrée au périple des migrants.

Où : Hippodrome de Longchamp

Quand : 24 – 26 juin 2016

Ça se passe à Kin

MVDB_Tarmac_festival_Ca_se_passe___Kin_2014__18_-1462702068Il ne reste que quelques jours pour profiter de la sixième édition du festival international de théâtre « Ça se passe à Kin » organisé par Israël Tshipamba et le Tarmac des Auteurs, cette année autour du thème « théâtre et société ». Basé à Kinshasa, dans la commune de Kintambo, le Tarmac des auteurs œuvre pour « l’accès de tous aux arts vivants de la scène ». Ce n’est pas un théâtre à l’occidental, insonorisé, aseptisé, où des œuvres sont présentées dans un climat presque sacral, mais un lieu intégré à son environnement, d’où l’on perçoit « les bruits des enfants qui jouent dans la rue et la vie quotidienne des ménages d’à côté ».

La Bonne Âme de Se-Tchouan, de Bertold Brecht, a lancé jeudi dernier les festivités. Des troupes de Côte d’Ivoire, du Rwanda, de France et de Belgique – mais pas seulement – se produisent depuis dans différents lieux de la capitale rd-congolaise. On peut découvrir aussi des troupes locales soutenues par Israël Tshipamba qui s’est appuyé sur la Kisskissbankbank, organisme international de financement participatif : l’objectif de collecter 7 500 euros a été dépassé en deux jours grâce à 56 contributeurs.

Où : au Tarmac des Auteurs, à l’Institut français de Kinshasa, à la halle de la Gombe, au centre Wallonie-Bruxelles et à l’Institut national des arts.

Quand : tous les jours encore jusqu’au 9 juin.

 

Standard Bank National Youth Jazz festival

AI-JazzBandNé en 1989, le festival se déroule dans la ville de Grahamstown en Afrique du Sud. Il met à l’honneur les étudiants des facultés de musique, environ trois cents. Le festival, créé à l’initiative d’un professeur, a pour objectif l’éducation, la rencontre entre étudiants, enseignants et musiciens chevronnés d’Afrique du Sud et du monde entier. Au-delà de l’apprentissage, le festival s’impose en tremplin pour les jeunes groupes de jazz sud-africains.

Où : Grahamstown

Quand : 29 juin au 5 juillet 2016

 

Ai Weiwei auprès des migrants

AiWeiweiFin 2015, le mystérieux street artist Banksy et l’artiste chinois hautement décrié par Pékin se sont rendus en Grèce sur l’île de Lesbos, devenue la porte d’entrée européenne des migrants. Après la mort de nombre d’entre eux lors de leur traversée et, tout particulièrement, celle du jeune Aylan dont le cadavre découvert sur une plage bouleversa l’opinion publique, Ai Weiwei a posé sur cette même plage, dans la position même du petit martyr. Le cliché, publié à la une du Washington Post, avait choqué. À présent, l’artiste, qui a un studio sur l’île de Lesbos, expose jusqu’à l’automne une vingtaine d’œuvres sur les migrants au musée d’Art Cycladique. Ai Weiwei cherche à sensibiliser le public au sort tragique des migrants, 10 % des bénéfices sont reversés aux ONG Médecins sans frontières (MSF) et METAdrisi, ONG grecque d’aide aux migrants.

Où : Musée d’Art Cycladique  – Athènes – Grèce

Quand : jusqu’au 30 octobre 2016

 

Rétrospective Gus Van Sant

280-27-f68d8Le réalisateur de Will Hunting, Harvey Milk, Elephant ou encore Paranoid Park est à (re)découvrir à la cinémathèque française. Outre les films qui ont bâti sa carrière, sont exposées des œuvres qu’il a créées seul ou en collaboration avec d’autres artistes, et notamment David Bowie. L’exposition offre au public un voyage au cœur de l’œuvre de cet artiste singulier dont le cinéma brise les codes de la société.

Où : Cinémathèque française  – Paris 12e

Quand : jusqu’au 31 juillet 2016

 

Jardins d’Orient, de l’Alhambra au Taj Mahal

affiche_jardins_orient_petitL’Institut du monde arabe fait converger enjeux du développement durable et découverte de l’histoire des jardins orientaux d’hier et d’aujourd’hui. L’environnement, thématique majeure de la société d’aujourd’hui, prend toute sa place dans Jardins d’Orient. L’exposition commence à l’abord de l’Institut, le parvis accueille le temps de l’exposition un jardin éphémère. Roses, jasmins et palmiers entourent le visiteur. En trois cents œuvres (tableaux, sculptures, maquettes et photos) l’Institut du monde arabe propose une reconstitution de l’histoire des jardins d’Orient de l’Antiquité à nos jours. Ainsi, le visiteur pourra découvrir la création du jardin public en Orient, les techniques botaniques et agricoles des parcs publics et privés. Une exposition lourde de sens à quelques mois de la COP 22 qui se déroulera au Maroc

 

 

Où : Institut du monde arabe

Quand : jusqu’au 25 septembre 2016

 

L’Intérêt général et Moi

tumblr_o196zr0DGX1v4x6gao2_r1_1280Le documentaire s’intéresse aux grands projets d’infrastructure en France : l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes, pour (ou contre) lequel un référendum aura lieu le 26 juin prochain, l’autoroute A65 Langon-Pau jugée trop coûteuse ou encore la ligne à grande vitesse LGV GPSO reliant Bordeaux à l’Espagne. Les réalisateurs, l’économiste et chercheur au Laboratoire d’étude et de recherche appliquée en sciences sociales (Lerass) Julien Milanesi et la cinéaste Sophie Metrich, questionnent la notion de l’intérêt général. Qui décide pour l’ensemble des citoyens ? Comment les projets voient-ils le jour ? Ils remettent en question la notion même de démocratie.

Où : sortie nationale – liste des projections ici

Quand : 1er juin 2016

 

Ouragan

374496.jpg-c_215_290_x-f_jpg-q_x-xxyxxLoin du film catastrophe, Ouragan, coréalisé par Jacqueline Farmer, Cyril Barbançon et Andrew Byatt, est un documentaire qui cherche à démontrer la beauté du phénomène météorologique. L’ouragan effraie, détruit tout sur son passage et bouleverse la vie, mais il semblait essentiel aux réalisateurs d’en montrer la complexité. Les commentaires sur les pertes liées au phénomène sont rares. Pour faire ce documentaire, les réalisateurs ont retravaillé des images de la Nasa et filmé plus de dix-huit ouragans sur plusieurs années. Au final, une œuvre dédiée à la beauté de la nature parfois fragile, à protéger.

 

Où : sortie nationale

Quand : 8 juin 2016

 

Mr Gaga, sur les pas d’Ohad Naharin

indexSur fond de films amateurs, de photos, d’anecdotes, d’extraits de ses spectacles, le réalisateur Tomer Heymann dresse le portrait du chorégraphe israélien Ohad Naharin. Ce dernier quitte Israël pour New York à l’âge de vingt-quatre ans, avant d’y retourner en 1990 pour diriger la Bathseva Dance Company de Tel Aviv. Dans ce documentaire, le réalisateur, amoureux du travail du chorégraphe depuis des années,  livre la force et la créativité de Ohad Naharin, qu’il a suivi pendant sept ans, et rend ainsi hommage au Maurice Béjart israélien.

 

Où : sortie nationale

Quand : 1er juin 2016

 

 

Journaliste