Agenda culturel
10H20 - vendredi 8 janvier 2016

Agenda culturel : les événements qui vont changer votre regard sur le monde en janvier 2016

vendredi 8 janvier 2016 - 10H20

Films, concerts, expositions… Les sorties pour bien commencer l’année, de Paris à la Colombie!

 

Toto et ses sœurs, Alexander Nanau

toto-et-ses-soeurs-cinema-metzDans les ghettos de Bucarest, un jeune rom apprend à lire et à écrire tandis que sa mère est en prison et que ses sœurs font ce qu’elles peuvent pour trouver un peu d’argent pour la famille… Mais surtout Toto rêve, s’éprend de danse et se met en tête de remporter un grand concours de hip hop. Loin de l’épopée kusturicienne, Alexander Nurnau dresse un portrait de famille, intimiste mais non misérabiliste, dans l’une des communautés les plus rejetés du monde en général et de Roumanie en particulier. Le film a obtenu le  prix du meilleur documentaire du Festival de cinéma européen.

 

sortie le 6 janvier.

 

 

 

Je suis le peuple, Anne Roussillon

affiche_je_suis_le_peupleOffrant un démenti au tube phare de Gil Scott-Heron, la révolution, pour une famille modeste de paysans égyptiens habitant dans la campagne non loin de Louxor, ça se passe avant tout à la télévision. Dans ce documentaire passionnant qui a remporté de nombreuses récompenses internationales, la réalisatrice Anne Roussillon met en perspective les grandes manifestations de la capitale avec le regard plus distant de ceux qui peuvent sembler être les plus déconnectés des grands événements politiques, mais qui attendent le changement avec tout autant de ferveur.

 

sortie le 13 janvier.

 

 

 

Dakar, ta nostalgie, Florence Arrigoni Neri

285077.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxxParler de la fragilité de la vie en Afrique : les rapports médicaux, sociaux, économiques ne manquent pas de le faire. Mais dans « Dakar, ta nostalgie », la réalisatrice prend le contrepied des chiffres qui font peur, des images de corps malmenés, pour dresser loin de tout sensationnalisme le portrait nostalgique d’une ville, des hommes et des femmes qui la peuplent, pour rendre hommage aux amis sénégaliens morts avant l’heure ou aux « survivants ».

 

 

sortie le 6 janvier.

 

 

 

Biennale des photographes du monde arabe contemporain

visuel_biennale_site_620x380px.jpgLancée à l’initiative de l’Institut du monde arabe et de la Maison européenne de la photographie, cette première « NG_Hofer_die_schwarzen_jahreLa Galerie de la « Hamburger Bahnhof » fait le pari de revisiter ses « expofrontieres_affiche4x3-1Cartes, photographies, articles de presse, témoignages et œuvres d’art aident à redéfinir le rôle et les enjeux des « arton10679Fondé par Robert Redford en 1984 dans l’un des Etats les plus conservateurs des Etats-Unis (Utah), le Carnaval-pastoTirant son origine d’un jour de congé accordé aux esclaves, ce 0888751309326xrAprès « chamber music », Ballaké Sissoko et Vincent Ségal poursuivent leur dialogue instrumental tout en douceur entre kora et violon, Afrique et Europe, dans « musique de nuit ». Composé sur les toits de Bamako après les attentats de janvier, cet album mêle influences mandingues, baroques, brésiliennes, tziganes et jazz pour un résultat d’une saisissante et lumineuse poésie. Le concert à ne pas manquer du duo à Paris marque le début d’une série de dates en France !

QUAND: le 25 janvier.

OU: Théâtre de la ville, Paris (France).