Agenda culturel
Monde /
19H56 - vendredi 20 mars 2015

Agenda culturel du 20 au 26 mars 2015

vendredi 20 mars 2015 - 19H56

 

EXPOSITION DE TARYN SIMON : VUES ARRIERE, NEBULEUSE STELLAIRE ET LE BUREAU DE LA PROPAGANDE EXTERIEURE

tarynJusqu’à la fin du mois de mai, l’exposition de l’artiste Taryn Simon au Jeu de Paume sera l’occasion de se plonger dans un univers particulier qui mêle photographie, texte, vidéo et graphisme. Taryn est née en 1975 et élabore des projets conceptuels dans le cadre d’une réflexion sur la réalité, le destin, la justice… Nombreux de ses projets traitent des Etats-Unis, mais Taryn Simon a également voyagé pour travailler sur des sujets en Australie ou encore en Bosnie.  De nombreuses cultures sont donc abordées et questionnées au travers d’un travail d’artiste sur l’image et la représentation des choses.

Quand ? Jusqu’au 17 mai 2015

Où ? Jeu de Paume  1 place de la Concorde
75008 Paris

 

 

HUMAN RIGHTS WATCH FILM FESTIVAL 2015

HRWFFLa 19e édition du Festival de Films organisé par Human Rights Watch s’invite à Londres du 18 au 27 mars. 16 documentaires seront projetés au cours de ces neuf jours, suivis de discussions avec les réalisateurs. Cette année tournera autour des efforts des individus et communautés pour changer les choses. « Presque chaque film dans le festival de cette année célèbre le pouvoir des individus et des communautés à mettre en question et interrompre le statut quo, qu’il s’agisse de tabous sociaux ou de vérités de famille », a déclaré John Briaggi, le directeur du Festival.

De la minorité musulmane oppressée en Chine (Uyghurs, Prisoners of the Absurd ), à un hébergement d’urgence pour les personnes sans-abri en Suisse (The Shelter), le Festival couvre de nombreuses thématiques dans toutes les régions du monde.

La liste des 16 documentaires ainsi que la date et le lieu de leur projection peuvent être trouvés ici.

Les billets peuvent être achetés en ligne et leur prix tourne autour de 12 euros.

 

 

EXPOSITION « FILLES EN UNIFORME » – Bénin

beninUne douzaine d’artistes s’interrogent sur le rôle de l’uniforme dans la société béninoise au travers d’un projet artistique lancé par l’espace créatif Studio Kurtycz. L’exposition mène une réflexion sur l’ambiguïté de l’uniforme, en particulier au Bénin qui, selon le contexte et le type d’uniforme, « soumet et est soumis, il enlève de l’identité autant qu’il n’en redonne, il unit autant qu’il ne divise, il crée de l’ordre autant qu’il ne le rend trouble, il cache autant qu’il ne dévoile ». Au final, il semblerait que l’uniforme soit une des manières que l’humain a trouvées pour donner un sens à sa vie et, en quelques-sortes, l’habiller.

Quand ? Jusqu’au 10 avril 2015 à 23h

Où ? Institut Français du Bénin, Espace Joseph Kpobli,
Boulevard Jean-Paul II – Cotonou, Bénin

 

 

LA FRANCE FACE AU GENOCIDE DES ARMENIENS

arménieCe livre, sorti le 4 mars dernier, se penche sur un des drames humains les plus importants du XXe siècle qu’est l’extermination des Arméniens ottomans. Plus précisément, l’auteur Vincent Duclert analyse le rôle de la France dans ce génocide, notamment dans l’abandon des survivants au travers de la signature du traité de Lausanne ou encore de l’hésitation à adopter la loi de reconnaissance du génocide. Mais le livre parle également de ceux qui ont élevé la voix contre cet oubli, de Dreyfus à Jaurès en passant par Anatole France. C’est donc aussi sur cette « solidarité arménophile » que revient Vincent Duclert, mettant en exergue le caractère dualiste de la France dans l’histoire de ce génocide.

Prix neuf : 22 euros

 

 

 

CONFERENCE A ALGER : DEFIS GEOPOLITIQUES CONTEMPORAINS : INFLUENCE ET TERRORISME 

AlgérieL’Insitut Français d’Algérie organisera le 24 mars prochain une conférence qui portera sur le rôle de la diplomatie dans le monde en crise actuel. Deux intervenants seront au cœur de la conférence : Anne Gazeau Secret, diplomate et ancienne directrice de la coopération et du développement au Quai d’Orsay, et Richard Labévière, journaliste et spécialiste des questions de défense. Ils s’interrogeront sur la manière dont la diplomatie peut être utilisée face à diverses menaces telles que le terrorisme afin d’avancer vers un monde de reconnaissance mutuelle, de coopération, en avançant des objectifs communs. En particulier Richard Labévière se penchera sur la question du terrorisme international, en défendant notamment la thèse qu’ « on ne fait pas la guerre au terrorisme ».

Quand ? Mardi 24 mars à 18h

Où ? Institut Français d’Algérie
7, rue Hassani Issad
Alger, Algérie