Non classé
Monde /
12H22 - jeudi 13 septembre 2012

Le Havre (France) : François Hollande salue le lancement du mouvement de l’économie positive

jeudi 13 septembre 2012 - 12H22

Jeudi 12 septembre, la ville portuaire du Havre (France) et son Maire Monsieur Edouard Philippe, ont accueilli le LH Forum en présence d’un millier de participants venus de 60 pays.

En ouverture des travaux, Arnaud Ventura, co-président de l’organisation globale de micro-crédit Planète Finance, organisatrice du Forum, a officiellement lancé le mouvement de l’économie positive.

Jacques Attali s’est clairement posé comme le penseur et l’acteur, le porte-flambeau  avec les participants du LH Forum, d’une rupture radicale dans l’histoire de l’économie : le mouvement de l’économie positive veut fédérer partout dans le monde les acteurs d’une économie solidaire tout en faisant émerger une théorie et les indicateurs de son développement. « L’économie positive est la solution à la crise », a expliqué Jacques Attali : « l’idée de l’altruisme est de retour et de plus en plus d’acteurs pressentent que leur développement durable va dépendre de celui de leur prochain. Le mouvement de l’économie positive donnera corps à cette intuition fondamentale. »

La première étape sera certainement de définir des indicateurs précis et quantifiables de cette économie positive. Sans oublier le droit et la politique car l’économie positive ne pourra s’imposer par la seule volonté d’entrepreneurs visionnaires et altruistes. L’économie plus humaine ne se développera pas sans un cadre légal et une impulsion de l’Etat et de la communauté des Etats.

Parmi les premières propositions concrètes émises, François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, qui a rappelé la nécessité de redonner du sens au travail et de respecter davantage les travailleurs, a proposé que les dirigeants d’entreprise soient rémunérés, non plus seulement en fonction des résultats financiers, mais aussi selon les résultats sociaux et sociétaux de leur entreprise ».

Le président de la République, François Hollande, a salué la tenue de ce Forum et demandé à ses participants de lui remettre un Rapport sur l’économie positive dès la prochaine session l’an prochain. Le chef de l’Etat a souligné qu’il n’y aura pas d’économie positive sans « un modèle de développement partagé par nos concitoyens, sans une confiance des citoyens dans leur économie. Cela passe par des entreprises qui intègrent concrètement les enjeux sociaux et environnementaux. L’Etat y prendra toute sa part et le quinquennat qui s’ouvre doit permettre de répondre aux urgences mais aussi de redresser notre pays dans la perspective d’un nouveau modèle de développement, celui de l’économie nouvelle et positive », a conclu le chef de l’Etat, le jour même où s’ouvrait à Paris la Conférence environnementale.

Gageons que l’air marin, l’ouverture sur le monde et la richesse industrielle d’une ville comme Le Havre mèneront loin et haut les acteurs de l’économie positive.

Michel Taube

Pourquoi Trump a-t-il choisi le bras de fer avec la Chine ?

Pendant la campagne pour l’élection présidentielle américaine, le président américain élu Donald Trump a attaqué violemment la Chine et promis des mesures protectionnistes fortes. Mais les Etats-Unis seraient-ils gagnants d'une...
Edouard Pflimlin

Évacuations lors de la Nuit debout à Paris

Dimanche soir, la police a procédé à l’évacuation d’une centaine de personnes rassemblées place de la République. Depuis onze jours, s’y déroulent des nuits de contestation citoyenne. Les services de nettoyage ont…