Printemps arabe
Tunisie /
08H46 - dimanche 11 décembre 2011

Dernière minute : une Constitution provisoire adoptée en Tunisie

dimanche 11 décembre 2011 - 08H46

La Tunisie continue son avancée déterminée et sereine vers la démocratie. Après les élections du 23 octobre, l’Assemblée nationale constituante sortie des urnes a adopté dans la nuit une constitution provisoire.

La désignation d’un exécutif provisoire, avec le choix d’un président dès demain – Moncef Marzouki est favori – et d’un gouvernement dirigé par l’islamiste d’Ennahda, Hammadi Jebali, permettra le démarrage des institutions.

Les 217 députés ont approuvé un à un les 26 articles de « la loi sur l’organisation provisoire des pouvoirs publics » après cinq jours de débats marathon souvent houleux. Le texte a été adopté dans sa globalité peu après minuit par 141 voix pour, 37 contre et 39 abstentions.

Le texte prévoit la tenue d’élections générales en principe dans un an et la promulgation d’une constitution définitive pour la Tunisie de l’après Ben Ali.

MT

La Tunisie s’achemine vers une nouvelle crise de légitimité

Après l’incident de l’ambassade américaine à Tunis, la scène politique tunisienne se recentre sur l’épineuse question de la fin de la légitimité électorale de l’Assemblée constituante et, partant, de celle du gouvernement du gouvernement. En effet, le décret du 3 août 2011 sur la base duquel l’élection le 23…

Bahrein, la révolution oubliée

L’activiste bahreinite Zeineb al khawaja comparaîtra les jours a venir devant les tribunaux de la petite principauté. Elle aura à affronter 13 chefs d’inculpation dont ceux de « provocation à des troubles nuisant à l’ordre…

L’agitation gagne-t-elle la Tunisie ?

Hier lundi 10 septembre, à Sfax et Tunis se sont tenus des rassemblements en hommage aux victimes de la tragédie qui a coûté la vie à 78 jeunes au large de Lampedusa…