International
04H46 - mardi 5 mai 2020

Idir, l’homme libre, nous a quittés.

 

L’homme libre incarnait le sens même du mot « kabyle » : l’homme, le peuple libre.

Opinion Internationale salue la mémoire et l’oeuvre du chanteur. Sa disparition nous rappelle celle de Rachid Taha en septembre 2018.

« Ava Inouva » était l’un des chefs d’oeuvre d’Idir. Musique maestro… 

Michel Taube