La Citoyenne / The female citizen
11H31 - vendredi 9 juin 2017

Sois belle et ouvre la ! « Laissez-nous libres avec nos fringues ! », le coup de gueule d’Isabelle Theviot

vendredi 9 juin 2017 - 11H31

« Sommes-nous vraiment en 2017 ? J’aurais voulu parler du droit à l’avortement qui est de plus de plus contesté et qui, dois-je le rappeler, est une liberté chèrement conquise par et pour les femmes. Je tiens à saluer la grande Simone Veil qui nous inspire encore aujourd’hui, nous les femmes.

Mais, puisque cette semaine, c’est la Journée de la mini-jupe (et je précise que je n’en porte jamais !), je m’adresse à vous les mecs : arrêtez de nous harceler, notamment sur la façon de nous habiller !

Que ce soit Porte de la Chapelle où des pétitions circulent pour dénoncer les pressions infamantes exercées sur les femmes, ou dans les quartiers populaires où Elisabeth Badinter a bien raison de dénoncer « la régression » de la condition de la femme, partout, nous sentons, je sens une pression accrue, un regard malsain sur notre manière d’être !

Nous sommes libres de nous vêtir et de vivre librement !

Les mecs, laissez nous vivre, laissez nous libres ! »

 

Isabelle Theviot

Née à Annecy et vivant à Paris depuis vingt ans, femme de cœur et de convictions, Isabelle Theviot est maquilleuse coiffeuse de son état.

 

Enregistrer

Enregistrer

Nashwa El Shazly, le courage acharné

Nashwa El Shazly, est aujourd’hui magistrate en Égypte, ce qui relève de l’exploit. Portrait d’une égyptienne qui ne s’en laisse pas compter.
Noé Michalon

Trois femmes puissantes

Trois femmes qui n’ont de comptes à rendre à personne, ni de culpabilité à ressentir. Elles se sont battues, ont gagné, et méritent d’inspirer toutes les femmes qui doutent d’elles-mêmes des deux côtés de la Méditerranée.
Noé Michalon