Monde / World
Asie /
12H11 - mardi 24 mars 2015

Dossier Indonésie : non à la peine de mort pour Serge Atlaoui et 132 autres condamnés

mardi 24 mars 2015 - 12H11

 

Condamné à la prison à vie pour trafic de drogue en 2005, le français Serge Atlaoui a vu sa sentence transformée en peine de mort en 2007, dans un pays où la la lutte contre le trafic de drogue est un sujet majeur, et où les exécutions de condamnés à mort ont repris de plus belle ces derniers mois. Mercredi 1er avril, le tribunal Indonésien a décidé de renvoyer le dossier devant la Cour Suprême, qui a rejeté le recours le mardi 21 avril.  Malgré la mobilisation de la communauté internationale, il se pourrait qu’une date d’exécution soit fixée rapidement. 

Découvrez le dossier d’Opinion Internationale sur le cas Atlaoui et sur l’évolution de la peine de mort en Asie :

 

Le 24 mars, un rassemblement de 150 personnes s’est tenu devant l’Ambassade d’Indonésie à Paris. Cette mobilisation appelait à sauver Serge Atlaoui et les 132 autres condamnés à mort.

Ce rassemblement a eu lieu à l’initiative de l’ONG Ensemble contre la peine de mort, en partenariat avec de nombreuses autres organisations : Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (ACAT France), Agir Ensemble pour les Droits de l’Homme (AEDH), Agir pour les Droits de l’Homme (ADH), Collectif Libérons Mumia, Ordre des avocats de Paris, Fédération internationale de l’Action des chrétiens pour l’abolition de la torture (FIACAT), Fédération des Associations Réflexion-Action, Prison Et Justice (FARAPEJ), Fédération internationale des ligues des droits de l’homme (FIDH), Fédération Nationale des Unions des Jeunes Avocats (FNUJA), Ligue des Droits de l’Homme (LDH), Lutte pour la justice (LPJ), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Poster for Tomorrow. Réseau d’Alerte et d’Intervention pour les Droits de l’Homme (RAIDH), Save Innocents, Union internationale des avocats (UIA).