Nos coups de cœur parisiens
23H58 - vendredi 1 octobre 2021

Kopain, la nouvelle boulangerie rustique chic de Michalak

 

Kopain, c’est la nouvelle boulangerie de Christophe Michalak. Un retour à ses premières amours en somme puisque c’est en boulangerie et non en pâtisserie — comme on pourrait le croire — que Christophe a effectué son apprentissage. En passant par le Negreesco, Fauchon, Hermé, et pendant plusieurs années le Plaza Athénée, il est tout de même devenu une star des gâteaux, avant d’ouvrir ses désormais célébrissimes boutiques au Japon et en France. Mais avec l’âge (et la sagesse diront certains), il a exprimé l’envie de retrouver le goût des choses simples : un bon pain à la mie moelleuse, des cakes juste citronnés, des bottereaux étonnants (sortes de bugnes vendéennes), des madeleines à tomber, une brioche feuilletée hallucinante et une flopée de spécialités régionales et saisonnières. On fera aussi un petit zoom sur le croissant bretzel, entre salé et sucré qui est juste parfait et le fonkie. Un fonkie ? Le mariage inavouable entre le fondant et le cookie. Croustillant et onctueux, il enrobe le palais et laisse des miettes au coin de la bouche.

Le salé n’est pas en reste avec des quiches et des focaccias, des pizzas et des petits pains garnis à dévorer à toute heure de la journée.

© Delphine Michalak

Les produits sont évidemment de top qualité avec une farine d’Île-de-France (moulin Bourgeois), du beurre AOP (maison Lescure), du chocolat Valrhona, des grains bios et pas mal de propositions sans gluten, bien qu’elles ne soient pas forcément estampillées comme telles. Ainsi, le cheesecake, les financiers, bien sûr ou encore le flan à la châtaigne à goûter absolument. L’ambiance de la boulangerie est tout aussi détendue que peut l’être Michalak : relax. Situé à deux pas de ses autres lieux, Christophe vaque d’une boutique à l’autre avec une énergie sans cesse renouvelée. Le décor donne un aspect rustique à l’ensemble ainsi que le papier style Kraft, des formes épurées et un minimum d’emballage pour emporter viennoiseries et sandwichs aux quatre coins de Paris (grâce au service de livraison).

© Delphine Michalak

On ne regrettera finalement que le manque de tables, car on s’attarderait bien dans cette boulangerie qui fleure bon le levain et l’amitié.

 

Infos pratiques
Kopain
60 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris
www.boulangeriekopain.com
Du mardi au samedi de 8h30 à 19h30

Deborah Rudetzki

Directrice de la Rédaction

Baroche aux Champs : 10 ans de plats canaille

La brasserie Baroche a fêté ses 10 ans. Tout juste. 10 ans de bons produits du terroir, d’accueil en sourires et de recettes « grand-mère » qui marchent du feu de dieu.
Deborah Rudetzki

Mélanie Serre fait danser le vin

Venir au Louis Vins, c’est faire le grand écart entre tradition et modernité. La tradition, elle est dans les lambrissures, le vieux parquet bancal... Tandis que la modernité ? Elle est partout ailleurs.
Deborah Rudetzki

L’ascension d’Ascione

De son passage dans la saison 6 de Top Chef à son parcours aux côtés de chefs prestigieux, Jean-Baptiste Ascione, établi désormais dans le XVIIème à Paris, a mis en forme un restaurant qui lui ressemble.

Une virée Chez Denise

Chez Denise c’est toute l’histoire des Halles, concentrée dans l'assiette.
Deborah Rudetzki

Allons chez Marchon !

Ex-pubard, Alexandre Marchon a fait ses armes comme chef à domicile et lors de dîners pop-up, puis a décidé de poser ses valises et se faire un nom dans le  paysage gastronomique parisien que l’on pourrait croire saturé. Que nenni !
Deborah Rudetzki

Manoj Sharma : un chef sous influence

Contemporain et raffiné, ce resto situé à l’ombre du Théâtre Comique dans le 2ème arrondissement de Paris a tout pour séduire.
Deborah Rudetzki

Guy Savoy : entretien avec un homme en colère

C’est un homme en colère qui a reçu hier Opinion Internationale. Guy Savoy, « Monsieur » Guy Savoy devrait-on dire, est un des plus grands ambassadeurs de la cuisine française, de cet art d’être…
Michel Taube