Nos coups de cœur parisiens
17H38 - vendredi 10 septembre 2021

Amandine Chaignot rue dans les brancards

 

Amandine Chaignot

Amandine Chaignot n’est pas une inconnue dans le paysage gastronomico-audiovisuel. Bocuse de Bronze à la sélection France en 2012, chef de l’Hôtel Raphaël la même année où elle est également marraine de l’ONG Vision du Monde, elle devient jury de Masterchef en 2013 avant d’être décorée de l’Ordre des arts et des lettres.

Celle qui a commencé des études de pharmacie avant de se rendre compte que son cœur était dans la gastronomie, ne jure que par les sauces mères, les pates feuilletées, les soufflés et la béchamel. Mais si ses racines sont françaises, elle aime se laisser porter par les influences d’ici et d’ailleurs. Passée par la Maison de l’Aubrac, la Maison Prunier, le Plaza Athénée et s’est formée auprès  des plus grands noms : Alain Ducasse, Jean-Francois Piège, Yannick Alléno, Éric Frechon… 

Elle ouvre son p’tit resto, Pouliche, dans une rue peu fréquentée du 10ème arrondissement. Le succès, néanmoins est immédiat. Même si l’élan a été freiné en 2020. Qu’à cela ne tienne ! Elle transforme le lieu en une épicerie durant le confinement pour continuer à faire vivre ses producteurs. On a pu  la voir ainsi jouer la marchande avec le sourire, pendant plusieurs mois.

Cette page est, on l’espère, bien tournée, même s’il est toujours possible de repartir avec quelques produits telle l’huile d’olive Kalios à  son nom, de bonnes bouteilles ou de petites douceurs.

Mais nous ne pouvons que vous conseiller de venir découvrir la cuisine d’Amandine, en vous installant dans la salle du fond qui donne sur les cuisines et un joli patio hors du temps. Là, vous découvrirez des assiettes où le végétal est à l’honneur (le mercredi c’est même 100% végétal). Le principe est simple : il faut faire confiance à la cheffe. Vous ne choisissez que le plat (poisson, viande ou végétarien), le reste  est une balade dans un univers savoureux, surprenant, créatif, aux associations particulièrement juste et aux prix serrés (le menu déjeuner à 28€ est une affaire formidable). Les jolis jus sont à saucer avec le pain de chez Thierry Breton, les cuissons sont d’une précision scientifiques, les légumes croquent, les poissons vous transportent sur les chalutiers de l’Atlantique. Un régal de bout  en bout !

Pouliche
11 rue d’Enghien, 75010 Paris
Tel : 01 45 89 07 56
https://www.poulicheparis.com

 

Deborah Rudetzki

Directrice de la Rédaction

Une virée Chez Denise

Chez Denise c’est toute l’histoire des Halles, concentrée dans l'assiette.
Deborah Rudetzki

Allons chez Marchon !

Ex-pubard, Alexandre Marchon a fait ses armes comme chef à domicile et lors de dîners pop-up, puis a décidé de poser ses valises et se faire un nom dans le  paysage gastronomique parisien que l’on pourrait croire saturé. Que nenni !
Deborah Rudetzki

Manoj Sharma : un chef sous influence

Contemporain et raffiné, ce resto situé à l’ombre du Théâtre Comique dans le 2ème arrondissement de Paris a tout pour séduire.
Deborah Rudetzki

Guy Savoy : entretien avec un homme en colère

C’est un homme en colère qui a reçu hier Opinion Internationale. Guy Savoy, « Monsieur » Guy Savoy devrait-on dire, est un des plus grands ambassadeurs de la cuisine française, de cet art d’être…
Michel Taube