Nos coups de cœur parisiens
19H17 - vendredi 3 septembre 2021

Adrien Ferrand, frais comme une anguille

 

Après avoir traîné ses guêtres avec succès auprès de William Ledeuil dont il a été le chef au Kitchen Gallery Bis (KGB pour les intimes), Adrien Ferrand a ouvert en 2017 son premier resto en solo. Ou presque. C’est au sommelier Félix Le Louarn que ce chef talentueux de moins de 30 ans s’est associé pour proposer une cuisine aux goûts francs, aux saveurs précises, aux acidités très (trop ?) marquées qui signent la fougue de sa jeunesse. Quant aux accords mets et vins, ils sonnent évidemment très justes avec une cave qui comporte quelques 250 références. Nul doute : les deux compères font la paire.

S’il n’a pas la passion de l’anguille contrairement à ce que le nom de son restaurant pourrait laisser augurer, le produit lui a valu de remporter un concours de cuisine et il le considère donc comme un porte-bonheur. Heureusement pour nous, de l’anguille, il y en a toujours un plat à la carte ! Servie par exemple avec de la réglisse, une vierge pomme – noisette, du sapin et un beurre torréfié.

On sent les influences asiatiques qui planent sur beaucoup de jeunes chefs actuels comme ce veau, crème aillée, navets, sobacha (une infusion de graines de sarrasin grillées), verveine et oseille.

Avec ses associations créatives, Adrien Ferrand peut se féliciter d’un beau début de parcours dans ce 10ème arrondissement où il a pris ses marques (il y a également ouvert Les Brigades du Tigre). Une adresse contemporaine, de l’assiette au cadre, lumineux tous deux, qu’on ne peut que chaudement recommander.

Eels
Gault & Millau 14,5/20
27 rue d’Hauteville 75010, Paris
Tel : 01 42 28 80 20
https://www.restaurant-eels.com

 

 

 

Directrice de la Rédaction

Allons chez Marchon !

Ex-pubard, Alexandre Marchon a fait ses armes comme chef à domicile et lors de dîners pop-up, puis a décidé de poser ses valises et se faire un nom dans le  paysage gastronomique parisien que l’on pourrait croire saturé. Que nenni !
Deborah Rudetzki

Manoj Sharma : un chef sous influence

Contemporain et raffiné, ce resto situé à l’ombre du Théâtre Comique dans le 2ème arrondissement de Paris a tout pour séduire.
Deborah Rudetzki

Guy Savoy : entretien avec un homme en colère

C’est un homme en colère qui a reçu hier Opinion Internationale. Guy Savoy, « Monsieur » Guy Savoy devrait-on dire, est un des plus grands ambassadeurs de la cuisine française, de cet art d’être…
Michel Taube