Monde
07H42 - vendredi 9 décembre 2016
France

Journée nationale de la laïcité : commençons par graver la devise « liberté, égalité, fraternité » sur tous les frontons de nos écoles. L’édito de Michel Taube

 

Cet édito pourrait s’adresser à l’actuelle ministre de l’Education Nationale. Il s’adresse surtout aux candidats à l’élection présidentielle. Aujourd’hui, nous sommes le 9 décembre 2016, c’est la Journée nationale de la laïcité.

C’est bien beau de célébrer la laïcité tous les 9 décembre, d’attribuer des prix de la laïcité pour des initiative citoyennes, de placarder la Charte de la laïcité dans les établissements scolaires (que publics malheureusement), d’organiser des colloques sur l’esprit critique et cette valeur souvent incomprise.

Mais, de grâce, commençons par résoudre un problème flagrant : tous les établissements scolaires n’ont pas la devise républicaine « liberté, égalité, fraternité » inscrite, gravée sur les frontons de nos écoles, collèges, lycées et universités.

Aussi incroyable que cela puisse paraître, il y a encore en 2016, oui, des collèges, des lycées publics qui n’ont pas cette belle devise de la République sur leurs façades ! Combien sont-ils en France ? Plusieurs dans Paris. Quelques dizaines ou quelques centaines dans toute la France ? 

Liberté, égalité, fraternité sur les murs du groupe scolaire Jean Jaurès

Liberté, égalité, fraternité sur les murs du groupe scolaire Jean Jaurès

 

Tous les lieux d’enseignement scolaire, même privés, devraient avoir cette obligation. On pourrait aller même plus loin : en juillet 2015, nous avions lancé un Appel pour que les élèves scandent la devise républicaine tous les matins. Nous avions rencontré peu d’écho, sinon, c’est à remarquer, auprès des représentants français du culte musulman. Peut-être qu’en 2017, cet Appel, qu’il faudrait actualiser, certes, rencontrera plus de soutiens !

Pour l’heure, nous demandons à la Ministre de l’Education Nationale de faire recenser par ses services tous les établissements qui n’ont pas la devise républicaine à leur entrée. Et travail pédagogique, Opinion Internationale lance un Appel à tous les élèves pour qu’ils nous aident à recenser ces édifices récalcitrants !

Et, enfin, nous invitons tous les candidats à l’élection présidentielle à s’engager, s’ils sont élus, à faire en sorte que lors de la prochaine rentrée scolaire de septembre 2017, tous les enfants de la République, même (et surtout oserai-je dire) dans le privé, passeront enfin chaque matin devant cette belle inscription républicaine !

Parce que, au fond, c’est quoi la laïcité ? C’est l’adhésion à la devise de la République : « liberté, égalité, fraternité ». A toute la devise, pas qu’à la valeur fraternité !

 

Michel Taube

Directeur de la publication

Crise du coronavirus : déambulation à Belleville

Samedi 8 février 2020. À 13h, TF1 montre Shanghai, plus grande mégapole chinoise, avec ses 25 millions d’habitants, à côté de laquelle Paris est un sympathique village gaulois. Une ville déserte. Comme…
Raymond Taube

Le Fil d’actu coronavirus

Opinion Internationale recense deux fois par semaine quelques faits majeurs et signifiants pour suivre l’évolution de la crise.       Jean-Pierre Raffarin soutient la Chine Dans le média online Beijing Information,…

37°2 le matin… sur la banquise antarctique.

37°2 le matin, titre du célèbre film de Jean-Jacques Beineix sorti en 1986, n’est pas encore une température relevée en Antarctique. D’ailleurs, elle ne le sera jamais, car si on en arrivait…
Raymond Taube