Développement durable
France /
10H13 - mardi 6 décembre 2011

Appel à candidatures : le Conseil général de la Sarthe organise le 4e Grand Prix du Développement Durable

mardi 6 décembre 2011 - 10H13

 

Jusqu’au 1er mars prochain, le Conseil général du département de la Sarthe propose aux citoyens et aux acteurs publics et privés de participer à son concours promouvant les valeurs du développement durable. Originalité de la démarche de cette année : le souhait de la collectivité d’axer son Grand Prix sur la solidarité et l’intégration. Le message est clair : le développement durable, ce n’est pas que les seules questions environnementales, c’est aussi le développement du bien-être humain. Une manière d’élargir cette notion. Et de ne pas opposer environnement et respect des hommes.

 

 

Cap sur la solidarité

Après trois premières éditions consacrées aux valeurs environnementales (l’eau, la biodiversité, le traitement des déchets), cap cette année sur le thème de la « solidarité ». Particuliers et associations,  établissements scolaires et collectivités, entreprises de moins de 20 salariés ont, chacun dans leur catégorie, jusqu’au 1er mars pour proposer un dossier détaillant une action qui œuvre au développement durable, à destination des habitants de la Sarthe. Les mots d’ordre du succès ? La faisabilité du projet bien sûr, mais aussi son innovation et surtout sa reproductibilité. Le Conseil général, avec ses 2 000 agents, souhaite notamment s’inspirer des initiatives des lauréats pour améliorer ses propres pratiques. Les organisateurs seront particulièrement attentifs cette année aux dossiers privilégiant les questions d’insertion de personnes en difficulté, et la solidarité inter-générationnelle. Les 3 projets distingués se partageront, à l’occasion de la Semaine du développement durable début avril, les 13 500 euros de prix proposés cette année.

 

Une 4e édition ouverte

Pourquoi le choix d’un thème aussi large que la solidarité pour cette quatrième édition ? Pascal Coconnier est chargé de mission « développement durable » au Conseil général et l’un des principaux responsables de l’organisation du Grand Prix. « Nous avons voulu montrer que le développement durable, ce n’est pas que des questions liées à l’environnement. De plus, 60 % du budget du département est consacré à l’aide sociale. La solidarité, clairement, nous semblait un thème pertinent. » Le thème de la solidarité, plus vaste que les sujets des années précédentes, devrait également rameuter plus de participants. Plus d’une cinquantaine de dossiers sont attendus pour cette année. « Dans la catégorie des associations, majoritairement » nous confirme Pascal Coconnier, « même si la catégorie entreprises fournit aussi des candidats. Il y a fréquemment des entrepreneurs qui aiment s’engager dans des projets  d’insertion et de plus en plus d’entreprises privées classiques qui proposent des projets de développement durable. »

 

Damien Durand 

Avis aux candidats : pour retirer un dossier d’inscription, allez sur www.cg72.fr/developpementdurable  ou adressez-vous à la mission Développement durable du Conseil général – Hôtel du département – place Aristide Briand – 72072 Le Mans.

Pour plus de renseignements : 02 43 54 73 45 ou developpement.durable@cg72.fr 

Photos :

Titre : logo du conseil général de la Sarthe (DR)

Article : schéma résumant les facettes du « Développement durable » (DR)

Danemark : leader des énergies vertes… et des taxes

Les énergies renouvelables sont multiples. DR
Avec l’adoption de la taxe carbone dès 1993, quand d’autres pays se demandaient encore si le réchauffement climatique était une réalité, le Danemark est très vite devenu le leader en matière d’énergies…

Le pétrole, une malédiction pour les pays en développement ? Entretien avec Francis Perrin, directeur de la rédaction du bimensuel « Pétrole et Gaz Arabes » et vice-président d’Amnesty international

A l'occasion des 50 ans d'Amnesty, Oi continue de publier une série de sujets pour faire le point sur les droits de l'homme dans le monde. Deuxième article : l’entretien avec Francis Perrin, directeur de la rédaction du bimensuel « Pétrole et Gaz Arabes » et vice-président d’Amnesty international.

OGM : crainte de l’Europe, espoir des pays émergents

Alors que la France et l’Europe, de manière générale, restent assez frileuses quant à la culture des organismes génétiquement modifiés (OGM), ces derniers se développent considérablement au niveau planétaire. En effet, selon…

Chronique Développement durable du jeudi 15 mars

La Chine menace les entreprises européennes pour contraindre l'UE à abandonner la taxe carbone. DR
      Le Canada s’enfonce dans le déni environnemental Le Canada est longtemps apparu comme leader écologique, un Etat capable dès 1999 d’adopter une loi pour la protection de l’environnement, quand…