oNEhEALTH
11H00 - mercredi 24 août 2022
France

Ghislaine Alajouanine : « Zéro Déserts Médicaux », c’est possible !

 

Ghislaine Alajouanine, Présidente de l’Académie Francophone de Télémédecine et de eSanté

A l’occasion de RURALITIC à Aurillac dans le Cantal, Ghislaine Alajouanine, pionnière de la télémédecine en France, vient de lancer un Appel à la mobilisation générale de tous les acteurs publics et privés de la santé autour d’un Plan « Marshall » des solutions… Discours qui marque le lancement de la rubrique oNE hEALTH d’Opinion Internationale, dirigée par Serge Guérin.

 

 Par notre déni collectif il y a non-assistance à personne en danger !!! Nous sommes tous coupables, Nous sommes tous concernés… Nous ne sommes pas égaux dans l’accès aux soins, en particulier, pour les plus âgés et les plus fragiles… La situation est alarmante !

La France souffre du fléau des déserts médicaux qui sont à la fois des déserts de santé et, on ne le dit jamais assez, des déserts socio-économiques qui ont perdu toute leur attractivité, mais en même temps des « zones blanches » numériques. Soulignons que 7% de la population n’a pas accès à internet et 20% n’a pas de connexion rapide. A remarquer : elles correspondent à la cartographie des « gilets jaunes » selon le Démographe Hervé Le Bras.

Ce sont nos ainés, les seniors qui pâtissent le plus de ces déserts : Ils sont au 1er janvier 2022 plus de 4,6 millions ayant plus de 65 ans soit le tiers des 14 millions, environ, habitant ces Zones sous-denses. Ce sont 11300 communes touchées, 192 bassins de vie en péril selon les statistiques sur les Déserts Médicaux de l’Ordre National des Médecins.

Il est crucial d’agir ! Car, mauvaise nouvelle, depuis fin 2015, selon l’INSEE, il y a en plus une aggravation : plus de personnes rentrent dans les 60 ans que dans les 20 ans. « Un sénior nait toutes les 37 secondes, un junior toutes les 42 secondes ! ». N’est-ce pas anticonstitutionnel au vu de l’alinéa 11 du préambule de la Constitution de 1946 qui précise que la Nation garantit à tous « La Protection de la santé » ?

Native de la Creuse, ancienne élue, je connais bien cette problématique et j’en ai fait mon Graal avec celle de l’apport des nouvelles technologies à la santé comme la Télémédecine… Parce que la Télémédecine à grande échelle, permettrait non seulement de garantir aux Français une prise en charge rapide et simplifiée mais aussi un accès aux soins équitable avec force économie partout dans l’hexagone tout en « désengorgeant » les urgences. 30% d’admissions sont évitables en considérant les plus de 20 Millions de passages aux Urgences à, en moyenne, 277 euros plus le coût des transports, cela fait des milliards d’économie !

A mon humble échelle, tel le petit colibri, mais avec pugnacité, j’interpelle les instances concernées pour les sensibiliser à ce sujet, en hurlant « Ouvrez les yeux, nos plus fragiles, particulièrement, les « vieux » comme moi, sont malheureux !!! Et souvent isolés… ».

C’est ainsi que depuis des années je milite pour cette cause sans relâche ; d’ailleurs j’ai fait parvenir la même Lettre ouverte aux 3 derniers Présidents de la République, lettre qui s’adresse à vous aussi, élus locaux et participants de RURALITIC, bref à nous TOUS :

« Zéro Déserts Médicaux » (extraits)

« Monsieur le Président,

Nous rentrons dans une nouvelle ère, celle de l’ère Numérique : de plus, nous assistons à une évolution démographique de grande ampleur qui appelle une adaptabilité au changement, une métamorphose des systèmes de santé pour une véritable « Révolution du soigner ».

La Médecine du futur sera en 6P : Proche, Préventive, Prédictive, Participative, Personnalisée, Plurielle.

Parce que la santé » est le plus grand des biens » comme le disait Pasteur, elle doit passer au premier plan, Parce que notre système de soins nous concerne tous, c’est l’affaire de tous, hors des clivages politiques !

Mes propositions, les voici :

Monsieur le Président de notre République, Mesdames, Messieurs les élus locaux et participants de RURALITIC, Lançons un grand Chantier « Zéro Déserts Médicaux ZDM » en déployant et en maillant le territoire à travers un plan quinquennal Haute Sécurité Santé avec une démarche certifiée HS2 (Formation, certification de compétences…) qui, réponde à la 3ème dimension du Développement Durable : le Social – Sociétal (Santé-Solidarité-Sécurité) (Objectifs ODD Agenda 2030)

Créons un Fonds de solidarité à part égale Public-Privé F2P :  Assureurs, Entreprises… pour trouver les moyens nécessaires. Et puisque La clé, c’est le financement, me direz-vous ! Alors essayons cette solution selon 3 axes pour financer ce Fonds :

  • Mettons-nous dans le jeu ! lançons une Souscription Nationale ou une Grande loterie Nationale de Solidarité. Comme le tirage du Loto pour le Patrimoine lancé par Stéphane Bern. Je ne prétends pas être le Stéphane Bern de la santé mais ensemble nous pourrons le faire.
  • Faisons en sorte que cette cause puisse bénéficier des fonds du Livret DD en étant fléché ZDM « Zéro Déserts Médicaux » (Notons que l’épargne des Français est de 318 Milliards d’Euros) ;
  • Puisque sous l’égide de l’OCDE/G20 (Cadre Inclusif BEPS Base Erosion and Profit Schifting =140 Etats) un accord depuis le 8 Octobre 2021 prévoit pour les « corsaires fiscaux » que sont les GAFAM une imposition à 15% avec une entrée en vigueur en 2023 (La France accuse actuellement un déficit fiscal sur 14 Milliards les concernant ! malgré la taxe GAFA de 3% …). Alors pour cela Osons instituer un Amendement pour qu’une part des rentrées fiscales futures de cette industrie numérique aille à ce Fonds de Solidarité ZDM pour le plus grand bien en attractivité économique et sociale des Territoires. En plus, l’Etat va en bénéficier et par effet d’économie circulaire, de même, finalement ces Redevables Internationaux. Ajoutons que pour ces multinationales de l’économie numérique qui risquent de crier au loup, rendre un territoire plus attractif augmente leur chiffre d’affaires ; c’est de l’économie circulaire ! D’où la légitimité d’une redevance win-win pour alimenter ce Fond de Solidarité fléché ZDM Zéro Déserts Médicaux.
  • Concrètement, pour faire disparaitre peu à peu ces Déserts Médicaux, créons plus et encourageons les Dispensaires Mobiles ou Fixes de Télémédecine comme nous avons fait au début, en pionnier, en Afrique, par exemple, dans la région de Tambacounda (Voir nos Publications aux PUF 2002 Les nouvelles Technologies au service de la Santé en Afrique). Cela va rendre obligatoire le fait d’utiliser les nouvelles technologies quand la réponse diagnostique traditionnelle sera absente ou inadaptée, rien ne peut remplacer l’humain ni l’examen clinique. Certes, la Télémédecine ce n’est pas la panacée ! Mais elle est devenue fondamentale, indispensable, comme on l’a vu dans cette grave crise sanitaire due à la Covid ! la Télémédecine ne s’oppose pas à la médecine présentielle ; elle la potentialise ! Et ainsi, avec cette contribution essentielle nous aboutirons à notre « Zéro Déserts Médicaux » dans nos territoires et la prospérité et le bien-être de nos concitoyens, alors, seront retrouvés.

A savoir, ces Dispensaires Mobiles ou Fixes de Télémédecine viennent en renfort des Maisons de santé connectées, en complément du réseau France Services et de ses 2055 guichets uniques de proximité. Encore faut-il pour développer cette Médecine itinérante constituée de Dispensaires mobiles (Mobilhomecare) supprimer l’article 74 du code de Santé Publique qui la nomme Médecine foraine et l’interdit sauf dérogations ! Certes, Il faut des règles, mais ne confondons pas. Des règles qui ne soient pas des freins, pire des blocages !

Il s’agirait d’ingénierie intégrative (Ingénicare) pour la mise en œuvre de ce Grand Chantier : Créons la Force d’Intervention et d’Appui aux Territoires : FIAT (=FAIRE).

En résumé AGIR ! Les solutions sont là pour répondre aux préoccupations essentielles des Français qui veulent particulièrement un égal accès aux soins, « une Démocratie Sanitaire de Proximité ».

MAIS C’est URGENT : comme on l’a vu, il faut des moyens massifs ! « LA Maison brûle » notre devoir est de lancer un APPEL à une Mobilisation Générale ; Un Plan « Marshall » pour cettegrande cause en décrétant que « tout citoyen, même dans les endroits les plus isolés, aura une réponse en moins de 30 minutes à sa question angoissante « Mais qu’est-ce-que j’ai ? » avec une prise en charge digne de ce nom.

Quand ? Maintenant ! Au vu de l’urgence, il serait souhaitable de faire adopter ce qu’un ami, Michel Taube, fondateur d’Opinion Internationale, et qui lance aujourd’hui même sa rubrique oNE hEALTH à la une de son site, ose appeler déjà l’amendement Alajouanine sur les modes de financement du Plan Marshall « Zéro Déserts Médicaux » : je propose, alors, que cet amendement soit adopté dans la loi de finances 2023. Et je sais que des parlementaires et des élus courageux sont présents à RURALITIC.

L’histoire retiendra que c’est à Aurillac, à RURALiTIC, donc, qu’a été lancée ce projet d’avenir !

Revenons au début de mon intervention : je disais qu’un désert médical est aussi un désert sociétal et économique !

Les territoires « déserts médicaux » doivent donc être considérés comme des Zones de Solidarité Prioritaires, ils doivent bénéficier de règles et règlements différents qui leurs seront propres. Des Zones Franches comme la France les a développées du temps de Jean-Louis Borloo, Ministre de la ville, avec de nombreux politiques de tous bords ! et auxquelles, d’ailleurs, j’ai participé. La technique telle que décrite est au point. Bien qu’innovante, elle fonctionne…les acteurs, personnels soignants, de sécurité, de l’ingénierie… de la Télésanté sont prêts, la Technologie, donc, nous la maitrisons, comme vous allez le découvrir avec Numérisat mais, il faut maintenant une volonté politique, des moyens et il faut transformer l’action en réalisations, pour le plus grand bien de tous.

Avec, en particulier, le déploiement de la télémédecine, en conjuguant notre excellence médicale, notre incomparable capacité d’innovation, des moyens massifs et une volonté politique forte, cette grande cause devient une ambition qui est à portée de la France.

 Aujourd’hui ! Pour nous même, nos anciens en particulier et pour les générations futures de DEMAIN ! Nous le pouvons et nous le leur devons.

Yes, We can ! Yes, We must!

 

Ghislaine Alajouanine

Présidente de l’Académie francophone de télémédecine et e-santé, auteure de « Héros, convivance, conflits, vision du futur 2082 » (LVE éditions)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les décideurs santé – et les enjeux d’avenir – au coeur de l’actualité.

Opinion Internationale lance la rubrique oNEhEALTH sous la direction de Serge Guérin, auteur, sociologue, professeur à l’Inseec GE, spécialiste de la santé et du grand âge.

 

 

 

 

Regenlife, la Licorne Alzheimer de demain ?

Article paru le 26 août 2022 Le vieillissement est notre nouvelle frontière ! Bien vieillir, une exigence. Parmi les défis titanesques que l’humanité essaie de relever, la maladie d’Alzheimer est devenue presque…
Michel Taube