Marraines & Parrains d'Opinion Internationale
05H35 - samedi 6 mars 2021

Sabrina Menasria, rien ne se perd, à condition de transformer

 

Elle n’était pas malheureuse. Du moins, elle ne le pensait pas. Ou plutôt, elle n’y pensait pas. Elle n’est pas du genre à se plaindre, mais à aller de l’avant, et devant les obstacles, à trouver des solutions, voire à les inventer. Un talent dont elle a usé au cours de sa carrière dans de prestigieuses entreprises, comme L’Oréal, Bourjois, Shiseido ou CHANEL. À chacun de ses postes, elle a conçu et implanté des stratégies transformatives, destinées à améliorer les performances des services dont elle tenait les rênes. Beaucoup se seraient satisfaits, à juste titre, de ses succès. D’autant qu’elle ne les devait à personne d’autre qu’elle-même. Pourtant, quelque chose clochait. Bien que sachant s’adapter à son environnement, elle se sentait toujours décalée, à contre-courant.

À l’occasion d’une épreuve – la vie ne l’a pas épargnée –, elle cherche à repérer l’origine de son malaise. Après une batterie de tests, le diagnostic tombe enfin : elle est surdouée. Cette révélation agit sur elle comme un déclic. Maintenant, tout s’explique. Et son mal-être se dissipe. Car elle comprend qu’elle n’est pas seule. Pas seule à vivre, ou à subir, cette solitude, cette différence. Et bientôt tout s’enclenche.

Elle imagine une société de conseil en transformation qui mettra en relation des personnes à haut potentiel, comme elle, créatives et atypiques, avec des entreprises en quête de talents de ce genre dont elles ont besoin pour booster leur capital innovation. Cette idée donne naissance à Singularity –  le mot singularité correspond mieux, dit-elle, à sa réalité que les termes communément employés pour en parler – qui lui vaut en 2019 le prix de la femme de l’année en « Business Analytics », décerné par le Fisher Center for Business Analytics de l’université californienne de Berkeley.

En fondant cette communauté, en osant conjuguer le singulier au pluriel, Sabrina Menasria a changé en cadeau ce que d’aucuns, longtemps exclus pour leur particularité, portaient comme un fardeau.

 

Catherine Fuhg

Pour mieux connaître Sabrina Menasria : 

https://singularity.paris/

MENSA, Association de personnes à haut potentiel intellectuel

 

 

Fabrice Haccoun : aider, une vocation

Directeur général, ce titre sonne plutôt pas mal. Surtout quand c’est de la filiale française d’un groupe mondial d’origine indienne ou d’une société high-tech implantée dans 20 pays, sur 4 continents, qui compte plus…
Catherine Fuhg

André Bellon, réaliste mais pas fataliste

Il était passionné d’histoire, mais pour son père pas question de le laisser se perdre sur cette voie de garage. Dans son milieu modeste, on s’orientait « pratique » et donc, pour un matheux…
Catherine Fuhg

Maxime Bonin, parrain d’Opinion Internationale

Un humaniste in business. Maxime Bonin est le fondateur de Viapresse, la plateforme de vente en ligne d’abonnements à la presse la plus performante du marché. Amoureux de l’Afrique, Maxime Bonin développe parallèlement…

Je parraine Opinion Internationale

Notre indépendance, c’est vous ! Découvrez notre campagne de parrainage et devenez d’un clic Marraine ou Parrain d’Opinion Internationale… Rejoignez-nous, regroupez-vous à plusieurs pour nous parrainer, devenez nos Ambassadeurs dans vos réseaux.…
Michel Taube