La chronique de Patrick Pilcer
11H37 - mercredi 3 mars 2021

Il y a 80 ans, le serment de Koufra. La chronique de Patrick Pilcer

 

Le 2 mars 1941, après un mois de combat, le Colonel Philippe Leclerc de Hauteclocque remporta la première victoire de la France Libre depuis la triste capitulation de 1940. A l’issue de cette bataille, où Leclerc s’illustra par ses brillantes tactiques, ses hommes, 295 Français d’origine africaine et 101 d’origine européenne, et lui prononcent le serment de Koufra, en Libye, où ils jurent de ne pas déposer les armes avant que les couleurs de la France ne flottent à nouveau sur Strasbourg.

Il nous faut bien sûr commémorer cet anniversaire, ne pas oublier le courage de nos soldats et leur sang versé. Il nous faut aussi en tirer des leçons pour aujourd’hui.

Que nous disent ces hommes valeureux ?

Qu’il ne faut pas capituler face au fascisme, au national-socialisme, au racisme, à l’antisémitisme, au séparatisme, à la haine de l’autre parce que autre, que demain, de nouveau, grâce à notre courage, par nos actes, les couleurs de la République flotteront partout sur notre pays.

Ces hommes nous enseignent aussi le goût de l’Effort, du Travail. Ils auraient pu se soumettre, ils auraient pu attendre, même en espérant, ils auraient pu s’en remettre à l’aide extérieure. Non, ils se sont battus, ils ont travaillé, durement, mais en furent récompensés, et la Nation entière avec eux.

Aujourd’hui, honorons leur mémoire mais pas simplement en déposant une gerbe devant un monument. Honorons leur mémoire en retrouvant ce goût de l’Effort et du Travail, en ne nous contentons pas des aides de l’Etat, mais en travaillant plus pour gagner plus, et en regagnant les territoires perdus de la République, en faisant flotter partout en France les belles couleurs de Liberté, Egalité, Fraternité et de Laïcité qui fondent notre Nation.

Patrick Pilcer

 

 

 

 

 

Tout cela pour ça ? La chronique de Patrick Pilcer

Toute cette semaine, les Français et particulièrement les Franciliens étaient focalisés sur les annonces à venir du gouvernement pour freiner la pandémie et la n-ième vague. « Ça va taper dur », tonnait…