Monde
07H02 - samedi 23 novembre 2019

LatFran s’engage pour le patrimoine maya du Guatemala

 

A travers une pétition lancée sur le site Change.org, l’association LatFran s’engage pour l’inscription du bassin du Mirador sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Ce site archéologue de la période préclassique maya, situé dans le département de Petén au Guatemala, est menacé depuis plusieurs années par les nombreux incendies de forêts.

La sonnette d’alarme est déclenchée ! En août dernier, lors d’une visite dans le bassin du Mirador au Guatemala, Pascal Drouhaud, président de l’association LatFran, a observé que « le site archéologique du Mirador et les communautés mayas locales sont menacées davantage chaque jour : développement de routes (exploitation forestière et pétrolière), déforestation massive comme en Amazonie, braconnage, pillage d’artefacts archéologiques inestimables, trafic de drogue… ». 

Accompagné par Richard Hansen, spécialiste de l’archéologie du Bassin du Mirador, Pascal Drouhaud a sillonné la jungle guatémaltèque à la recherche des pyramides maya. Ce patrimoine ancestral caché dans cette dense forêt du Mirador pourrait disparaître dans les prochaines années. 

 

Plus de 3500 signatures 

En 2002, la République du Guatemala a déposé une demande pour que le bassin El Mirador entre dans la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO. Mais, jusqu’à présent, cette requête n’a pas abouti.

L’association française LatFran a donc récemment lancé cette pétitionpour demander au Comité du patrimoine mondial de retenir le bassin du Mirador. « On espère atteindre les 5000 avant la fin de l’année », a affirmé Pascal Drouhaud.

Pour le moment, le Guatemala compte trois sites inscrits au patrimoine de l’UNESCO : le parc national de Tikal, l’ancien site archéologique maya Quirigua et les monuments coloniaux d’Antigua.

L’association LatFran porte ce noble combat en France : elle a pour objet le développement des relations économiques et culturelles entre la France et l’Amérique latine-Caraïbes. Rigoberta Menchú, Prix Nobel de la Paix en 1992, Vinicio Cerezo, ancien President du Guatemala, Frédéric de Saint Sernin, directeur délégué de l’ONG Acted et l’ancien ministre des affaires étrangères Philippe Douste-Blazy, font partie des membres du comité d’honneur de cette association très active dans cette région du monde.

 

Guillaume Asskari 

Chroniqueur Amériques Latines

 

Pour signer la pétition : https://www.change.org/p/united-nations-environment-program-pour-l-inscription-du-bassin-du-mirador-sur-la-liste-du-patrimoine-mondial-de-l-unesco

 

Journaliste, Chroniqueur « Amériques latines »