Monde
06H05 - mardi 19 novembre 2019

L’injure faite au Maréchal Juin et au CEF insulte la France. Tribune de Bruno Sarrade et Michel Scarbonchi

 

Source : BFMTV

Que retiendront les Français du premier anniversaire du mouvement des gilets jaunes, le samedi 16 novembre ? Plus la violence et la casse des biens publics que des revendications sociales souvent légitimes.

On s’en est pris à l’Arc de triomphe le 3 décembre 2018. Voici désormais la dégradation de la stèle du Maréchal Juin, place d’Italie. Consternant, affligeant.

Savaient-ils ces « barbares », pour reprendre les termes de Christophe Castaner, qu’en s’attaquant à ce monument, ils s’en prenaient à un double symbole : celui du chef du Corps Expéditionnaire Français qui en gagnant la bataille d’Italie (1943-1944) a permis au Général de Gaulle de s’asseoir à la table des vainqueurs et d’éviter probablement à la France de se retrouver, en 1945, sous administration américaine comme cela lui était promis….

L’autre symbole qu’incarnait le vainqueur de Cassino et du Garigliano était celui d’une armée, le CEF, multiculturelle puisque composée à près de 60 % de maghrébins et d’Africains subsahariens.

C’est ce double symbole que des « black blocs », plus sûrement casseurs professionnels que révolutionnaires, ont attaqués pour le saccager.

Mais peut-on demander à des « abrutis » d’avoir le sens de l’histoire ?

Il appartient désormais à la République de traquer les auteurs de ce méfait, longuement filmés par les chaînes d’informations et de leur infliger des condamnations exemplaires.

Il est du devoir de la République de réparer cette injure à nos soldats tués, blessés, mutilés dans les combats pour abattre l’hydre nazi.

D’abord en restaurant ce monument, ensuite en saisissant cette dramatique occasion pour que les plus hautes autorités de l’État mettent fin à une injustice, ce que demande depuis quatre ans l’association du Sixième Régiment de Tirailleurs Marocains, à savoir l’organisation d’une commémoration nationale annuelle pour honorer le CEF alors qu’il est absent de toutes les cérémonies nationales de la deuxième guerre mondiale….

 

Bruno SARRADE

Contre Amiral (2S)

Président de l’Amicale des Anciens du 6ème RTM

 

Michel SCARBONCHI

Ancien Député européen

Descendant de résistant

Ancien député européen