La chronique de Dominique Trinquand
09H19 - lundi 7 octobre 2019

Budget 2020 : les armées à hauteur des défis d’aujourd’hui et de demain. La chronique de Dominique Trinquand

 

En 2020 le budget pour les armées sera de 37,5Mds €, soit 1,7Md de plus par rapport à 2019 (1.86% du PIB), l’objectif étant de 2% en 2025.

Avec cette croissance constante, les armées et singulièrement l’armée de terre mettent en place la numérisation à tous les niveaux pour les combats d’aujourd’hui mais préparent aussi les conflits de demain où les dimensions spatiales et numériques auront toute leur place.

Premières livraisons des Griffons et Jaguar les blindés du programme Scorpion mais aussi hélicoptères NH 90, Ravitailleurs A330 MRTT, transporteurs A400M, sous-marin SNA Suffren… la panoplie complète est là pour donner aux Armées françaises la capacité d’intervenir sur tout le spectre des menaces sur terre, sur mer et dans les airs.

Le renforcement du commandement cyber, la création du commandement de l’espace et de l’agence de l’innovation sont là aussi pour montrer clairement que les armées ne regardent pas en arrière mais se projettent dans l’avenir et accélèrent même leur transformation.

Les transformations, les armées en ont tant connu depuis les vingt dernières années avec des réductions d’effectifs, des dissolutions, des remises en cause des fondamentaux liés à l’esprit de corps. Et derrière cela les hommes et les femmes étaient là, toujours prêts à servir. Aujourd’hui ils sont dans une opération majeure au Sahel, au Moyen Orient aussi, déployés de par le monde mais également sur le territoire national avec l’opération Sentinelle. Le « plan famille » est là pour eux, l’amélioration des conditions d’hébergement aussi, des mesures « à hauteur d’homme » pour fidéliser ces soldats dont le pays a besoin.

Oui, le budget des Armées est en croissance, mais les Armées ont aussi besoin que les citoyens non seulement approuvent ce budget mais soutiennent les soldats au quotidien, que le premier élan après les attentats ne laisse pas ensuite dans l’indifférence ceux qui patrouillent dans nos rues. Au Sahel, leur action se justifie par les combats qu’ils mènent contre des ennemis de la civilisation, en France c’est le sourire de leurs concitoyens qui marque l’importance de leur mission.

« Il suffit d’un sourire pour que l’âme entre dans le palais des rêves ». Victor Hugo

 

Dominique Trinquand

Général (2s) - Chroniqueur Opinion Internationale