Monde
17H14 - jeudi 26 septembre 2019

Refondation du Musée national de la marine : embarquement pour le monde de la mer !

 

Les Français ignorent trop souvent que la France est une puissance maritime, la deuxième zone maritime exclusive du monde. Heureusement, les Français auront bientôt, en mars 2022, un musée unique au monde pour le leur rappeler.

Geneviève Darrieussecq, Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées, inaugurait ce matin le lancement des travaux de rénovation d’un musée né sous Louis XV et transféré de la place de la Concorde au Palais de Chaillot au Trocadéro. En mars 2022, pour son ouverture au public, il aura fallu tout un quinquennat pour refonder, repenser un musée hier consacré à l’histoire de la marine française et demain à ce nouveau monde qu’est la mer !

La mer est une source infinie d’histoires et elle est l’avenir de l’humanité, comme l’ont expliqué à l’unisson la ministre Darrieussecq, Olivier Poivre d’Arvor, président du Musée national de la marine, ambassadeur en Tunisie et grand amoureux de la mer, et l’Amiral Vincent Campredon, commissaire général et directeur du musée.

Nous aurons enfin dans trois ans LE musée national de la marine qu’attendait la France ! Peut-être le plus grand musée de la marine au monde réunissant dans une scénographie et autour d’une charte graphique aux accents marins des collections uniques au monde. Les équipes du musée se préparent à « réinventer une subtile dialectique passé – présent – avenir, […] un musée vivant, un musée ouvert à tous, ouvert sur le grand large, qui établit des ponts, un pont au cœur de Paris entre la Terre et la Mer, un pont entre l’histoire et la légende, un pont entre le passé et l’avenir, un pont entre l’éveil et le rêve », comme l’écrit Geneviève Darrieussecq.

C’est un musée réseau qui se construit : il nous emportera de Chaillot au centre de conservation et de ressources de Dugny en passant par les musées des ports de Brest, Port-Louis, Rochefort et Toulon.

Ce musée est aujourd’hui le plus gros projet en cours de réhabilitation d’un musée en France. Le ministère des armées, le deuxième acteur culturel de l’Etat, y participe activement et symbolise par son investissement de 85 millions d’€ l’ambition de la France sur les mers et les océans.

Car la mer est l’une de ces nouvelles frontières qui dessineront le monde de demain. La France, grand pays maritime, grande puissance navale, se devait d’avoir un musée à la hauteur de son histoire et de sa vocation maritimes.

Faisons de la mer un monde : telle est la devise de ce nouveau vaisseau culturel qui invitera les futurs visiteurs à « prendre la mer » pour un embarquement immédiat. Car à lui tout seul le musée de Chaillot sera un monde à découvrir !

 

Michel Taube

 

Découvrez la vidéo qui présente le futur Musée national de la marine :

Directeur de la publication

Black Yellow Friday ! L’édito de Michel Taube

Il n’y a pas à dire : en business, les Ricains savent faire ! Alors que débutent les achats de Noël (fête initialement religieuse que l’oncle Sam a transformée en foire aux cadeaux apportés…
Michel Taube