Actu
10H15 - lundi 8 juillet 2019

Hong-Kong, Tremblements en Californie, Tour de France, Joao Gilberto, l’actualité du week-end en 4 photos

 

Des manifestants participent à une marche vers la gare de West Kowloon, le 7 juillet 2019 à Hong Kong – AFP / Hector RETAMAL

 

Hong Kong : charge policière à l’issue d’une nouvelle manifestation monstre

Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté dimanche à Hong Kong pour maintenir la pression sur le gouvernement local pro-Pékin, et la police anti-émeutes a chargé en soirée un groupe de protestataires à l’issue de ce rassemblement qui s’est déroulé devant une gare controversée d’où partent des trains à grande vitesse pour la Chine continentale.

Cette nouvelle manifestation était la première d’importance depuis le saccage le 1er juillet du Parlement local par des protestataires masqués. Elle a rassemblé plus de 230.000 personnes, selon l’un des organisateurs, Ventus Lau Wing-hong, la police parlant elle de 56.000 personnes. De nombreux manifestants se sont dispersés durant la soirée, a constaté l’AFP.

En fin de soirée, la police anti-émeutes a chargé des protestataires dans le quartier de Mongkok dans le nord de la ville, après un face-à-face tendu d’une vingtaine de minutes avec un groupe d’environ 300 manifestants, la plupart jeunes et masqués.

Depuis des semaines, le centre financier international est plongé dans une profonde crise politique déclenchée par un projet de loi autorisant les extraditions vers la Chine. Le rejet du texte s’est traduit par d’immenses manifestations pacifiques mais aussi une série d’affrontements violents avec la police.

Le projet a été suspendu mais cela n’a pas suffi à apaiser la colère, métamorphosée en mouvement plus vaste pour réclamer des réformes démocratiques et l’arrêt de l’érosion des libertés dans le territoire semi-autonome.

Dimanche, les manifestants ont défilé dans les rues de Tsim Sha Tsui, quartier très couru des touristes du continent, dans la partie continentale de Hong Kong, afin d’expliquer le mouvement en cours aux visiteurs chinois.

 


 

Des ouvriers comblent un trou ouvert sur une route près de Ridgecrest n Californie, après un séisme de magnitude 7,1, le plus important depuis 20 ans – AFP / Robyn Beck

La Californie secouée par un puissant séisme, la crainte du « Big One » ravivée

Le Sud de la Californie vient de subir son deuxième tremblement de terre majeur en deux jours, une secousse d’une magnitude de 7,1 qui n’a provoqué vendredi soir que des dégâts limités mais ravivé l’angoisse du « Big One » dans cette grande région sismique.

Le regard paniqué, en direct sur une chaîne locale de Los Angeles, deux journalistes ont retransmis l’angoisse de la forte secousse ressentie jusque dans la mégapole: « C’est un séisme très puissant (…) Je crois que nous devons nous réfugier sous le bureau », a déclaré la présentatrice du journal télévisé de KCBS, avant que la retransmission ne soit interrompue.

Si les deux séismes –jeudi et vendredi– ont été ressentis à Los Angeles et Las Vegas, leur épicentre était situé dans une zone désertique peu peuplée, ce qui explique qu’ils n’aient fait, selon les dernières informations, que quelques blessés légers.

Les dégâts matériels étaient plus sévères dans les petites villes situées autour de l’épicentre, près de Ridgecrest, à environ 240 km au nord-est de Los Angeles.

Les autorités ont fait état d’incendies provoqués par des fuites de gaz et de ruptures de canalisation d’eau

 


 

Le Néerlandais Mike Teunissen remporte la 1re étape du Tour de France à Bruxellesl le 6 juillet 2019 – AFP / Marco Bertorello

 

Tour de France : coup d’envoi à Bruxelles

Les 176 coureurs d’un Tour de France sans favori unique sont partis de Bruxelles, peu avant 12h30, pour la première étape promise aux sprinteurs.

Qui portera en premier le maillot jaune du centenaire ? Le suspens subsistera jusqu’à l’arrivée prévue vers 17h00. Seule certitude: c’est Eddy Merckx, le champion belge légendaire fêté de toutes parts à l’occasion de ce Grand Départ qui remettra la précieuse tunique.

Sous un soleil estival, des applaudissements ont accompagné le peloton précédé par la voiture du directeur du Tour Christian Prudhomme, avec Merckx pour invité d’honneur, tout au long du défilé partant du Palais Royal. Sur la Grand-Place, le roi des Belges a salué les coureurs placés en première ligne du peloton.

 


 

Le chanteur et musicien brésilien Joao Gilberto lors d’un concert à Sao Paulo, le 14 août 2008 – AFP/Archives / Marco HERMES

Joao Gilberto, le père de la « Fille d’Ipanema », est mort

La légende brésilienne de la bossa nova Joao Gilberto, dont la voix douce susurrant « The girl from Ipanema » continue de bercer les coeurs près de 60 ans après son enregistrement, est décédé samedi à 88 ans.

« Mon père est décédé. Son combat était noble, il a tenté de conserver sa dignité alors qu’il perdait son autonomie », a annoncé son fils Joao Marcelo sur Facebook.

Les causes de la mort de cette icône, qui vivait ruinée et solitaire à Rio, n’ont pas été précisées.

Guitariste et chanteur intimiste de l’âme brésilienne, Joao Gilberto s’est produit sur les plus grandes scènes du monde. Parmi ses nombreux morceaux d’anthologie, figurent Desafinado, Garota de Ipanema, Chega de saudade, Rosa Morena, Corcovado, Aquarela do Brasil.

« Joao a changé la musique du monde pour toujours. Il a enseigné la délicatesse au Brésil, il a apporté la modernité. C’est une perte irréparable », a réagi la chanteuse brésilienne Gal Costa à l’annonce du décès, selon un communiqué.