Monde
18H17 - mercredi 3 juillet 2019

Parlement européen, Haine sur internet, Libye, Eclipse solaire, l’actualité du 3 juillet en 4 photos

 

Un social-démocrate italien prend la tête du Parlement européen

Le Parlement européen a élu mercredi le social-démocrate italien David Sassoli à sa présidence, dernier des postes clés de l’UE à pourvoir après le sommet marathon conclu la veille par les dirigeants des 28 à Bruxelles.

L’ancien journaliste de télévision, eurodéputé depuis 2009, succède pour un mandat de deux ans et demi à son compatriote Antonio Tajani (PPE, droite) au perchoir de l’assemblée, où les rapports de force ont été chamboulés par les élections de fin mai.

Ce candidat surprise a été élu à l’issue du deuxième tour d’un vote à bulletins secrets organisé à Strasbourg, avec 345 voix (sur 667 votes considérés comme valides).

L’Italien avait pour concurrents la députée écologiste allemande Ska Keller (119 voix), l’Espagnole d’extrême-gauche Sira Rego (43) et le conservateur eurosceptique tchèque Jan Zahradil (160).

Le nouveau président du parlement européen David Sassoli, le 3 juillet à Strasbourg – AFP / FREDERICK FLORIN

 

Haine en ligne : l’Assemblée s’attaque à « l’impunité » et rejette toute « censure »

« Ce que nous engageons, c’est la fin de l’impunité »: la députée LREM Laetitia Avia a donné mercredi le coup d’envoi des débats sur sa proposition de loi qui durcit la lutte contre la haine en ligne, jusqu’à la « censure » selon ses détracteurs.

Mesure phare de ce texte, sur le modèle allemand : plateformes et moteurs de recherche auront l’obligation de retirer les contenus « manifestement » illicites sous 24 heures, sous peine d’être condamnés à des amendes jusqu’à 1,25 million d’euros.

Sont visées les incitations à la haine, la violence, les injures à caractère raciste ou encore religieuses.

« Ce qui n’est pas toléré dans la rue ne doit pas davantage l’être sur internet », clame la députée Avia.

Laetitia Avia en décembre 2018 à l’Assemblée nationale – AFP/Archives / Bertrand GUAY

 

Libye : des dizaines de victimes après la frappe contre un centre de migrants

Près de 40 migrants ont été tués dans un raid aérien contre leur centre de détention près de Tripoli, une frappe ayant suscité de vives condamnations internationales et attribuée aux forces de Khalifa Haftar qui tentent depuis trois mois de s’emparer de la capitale.

Au moins 70 migrants ont été blessés dans l’attaque, selon un « bilan préliminaire », a indiqué à l’AFP un porte-parole des services de secours, Osama Ali.

« Le bilan pourrait s’aggraver », a-t-il ajouté, précisant que 120 migrants étaient détenus dans le hangar qui a été atteint de plein fouet par la frappe.

Des secouristes devant le centre de détention pour migrants visé par une frappe aérienne à Tajoura, près de Tripoli, le 3 juillet 2019 en Libye – AFP / Mahmud TURKIA

 

Spectaculaire éclipse totale de soleil au-dessus du Chili, épicentre de l’astronomie mondiale

Deux minutes et trente-six secondes de nuit en plein jour: le nord du Chili, épicentre de l’astronomie mondiale, a été mardi le témoin d’une éclipse totale de soleil, également visible dans une grande partie du Pacifique ainsi qu’en Argentine.

Le phénomène a commencé à 13H01 (17H01 GMT) dans l’océan Pacifique. La bande d’obscurité totale, large de plus de 150 km, a ensuite atteint les côtes nord du Chili à 16H38 (20H38 GMT), avant de traverser le centre de l’Argentine et de se perdre dans l’océan Atlantique.

L’éclipse solaire vue de l’observatoire de La Silla (ESO) à La Higuera, au Chili, le 2 juillet 2019 – AFP / MARTIN BERNETTI

 

 

 

Rejoignez Opinion Internationale sur Instagram

Retrouvez quotidiennement sur notre compte Instagram, l’actualité en 4 photos, la photo du jour avec l’AFP, les femmes qui font l’actualité de notre rubrique « Sois belle et ouvre la » ou encore les plus belles oeuvres du Street Art. Cliquez ici pour vous abonner à notre compte.