Monde
08H40 - mercredi 26 juin 2019

Allo Maman ?

 

Les personnes les plus exposées sont les personnes âgées qui n’ont pas la présence d’esprit de boire, boire et boire de l’eau. Que faire pour les pousser à se désaltérer ? La vie de nos aînés tient à cette question !

Il est vrai que depuis une semaine des milliers de reportages nous assènent du matin au soir des conseils et des recommandations sur tous les médias. Les politiques ont pris la mesure du problème depuis la catastrophe de 2003.Mais devant cette profusion d’informations et de mesures, on peut être amené à se dire que tout est prévu et se sentir alors moins concerné par la mobilisation indispensable pour nos ainés.

C’est une grave erreur…  Car par devoir – et par amour – nous devons être concerné et participer à cette vigilance. Les solutions humaines comme par exemple répertorier les personnes âgées, rue par rue, immeuble par immeuble et réaliser un suivi direct et personnel est la meilleure prévention.

C’est d’autant plus facile qu’il s’agit uniquement de posséder un téléphone portable, un abonnement et de prendre quelques minutes de son temps !Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple !

La solution la plus simple, la plus efficace est en effet de procéder toutes les 2 h à un appel bienveillant à la personne fragile de son cœur !

« Allo Maman, comment vas-tu ? As-tu bu la citronnade depuis mon dernier appel ?
Tu n’as pas soif ? Je sais bien mais ce n’est pas la question.

Allez, maman, prends ta bouteille et bois toutes les 10 mn une gorgée…

Je te rappelle dans 2h.

Je te laisse, je travaille.

A tout à l’heure, Maman.

Je t’embrasse. »

Cet appel réitéré toutes les deux heures est le meilleur moyen de s’assurer que les personnes âgées passeront le cap de cette canicule.

Bon courage à tous nos lecteurs.

 

Daniel Aaron