Monde
13H56 - jeudi 11 avril 2019

Wikileaks : le lanceur d’alerte Julian Assange arrêté par la police au sein de l’ambassade de l’Equateur à Londres

 

L’arrestation de Julian Assange sonne-t-elle comme un glas pour les lanceurs d’alertes ? Compromet-elle l’accès à une information objective, condition d’un Etat de droit et d’une démocratie véritable ? Ou au contraire, n’est-elle qu’une conséquence naturelle d’une procédure pénale engagée pour viol à l’encontre de l’intéressé ? Peu probable, car l’affaire a été classée sans suite par la justice suédoise… La faute à Trump (et à Obama lorsqu’il était président), clame Julien Assange, l’Amérique ne lui pardonnant pas d’avoir divulgué des documents secrets, ce qui pose la question du périmètre du secret-défense : outil légitime de protection des intérêts des Etats ou fourre-tout pour dissimuler des coulisses peu présentables ?

Michel Taube

Ce jeudi, le fondateur du site Wikileaks, Julian Assange, a été arrêté par la police britannique à Londres. Le lanceur d’alerte, visé par un mandat d’arrêt du tribunal londonien de Westminster Magistrates, était réfugié à l’ambassade équatorienne de Londres depuis juin 2012.

Dans un communiqué publié ce jeudi 11 avril, la police britannique a annoncé avoir arrêté le fondateur de Wikileaks, Julian Assange. Les autorités affirment avoir été autorisées à pénétrer dans l’ambassade, après que le gouvernement équatorien a retiré l’asile à Julian Assange. Ce dernier, expert en informatique, va être « présenté au tribunal de Westminster dès que possible « , a précisé la police. 

Pour rappel, Julian Assange s’était réfugié à l’ambassade d’Equateur pour ne pas avoir à être envoyé en Suède où il était accusé de viol. Bien que l’affaire en question ait été classée, un mandat d’arrêt britannique est toujours en cours pour non-respect de ses engagements en matière de liberté conditionnelle.

De son côté, Julian Assange dénonce une opération du gouvernement américain visant à le juger et à le faire condamner à mort pour la publication de milliers de documents secrets sur le site WikiLeaks (site où l’on trouve notamment les Macron Leaks). 


Guillaume Asskari

La fin des fossiles ou la fin du monde ? Les chrétiens ont choisi.

42 institutions multi-confessionnelles chrétiennes dans 14 pays annoncent aujourd’hui leur désinvestissement des combustibles fossiles. Elles exhortent également les gouvernements à penser la transition énergétique équitable et bas carbone comme socle de la reprise économique,…
Michel Taube

11 mai, 0h00 : la France renaît ! L’édito de Michel Taube

Subitement, la circulation enfle ; les premiers embouteillages depuis deux mois. Ah que ça nous manquait. Énormes embouteillages, même, avec plusieurs artères réservées aux vélos. Mais il n’y a presque pas de vélos,…
Michel Taube