Solutions pour la France
France
10H02 - jeudi 4 avril 2019

Il faut expliquer l’économie aux Français, par Sophie de Menthon, Présidente d’Ethic

 

Retrouvez « Solutions pour la France » à la une d’Opinion Internationale, rubrique animée par Raymond Taube, rédacteur en chef et directeur de l’IDP – Institut de Droit Pratique. Aujourd’hui, les propositions de Sophie de Menthon, présidente d’Ethic.

Selon 93,2% des chefs d’entreprises, les Français ne comprennent pas l’économie et ne mesurent pas le rôle clé que jouent les entreprises pour l’emploi, pour le pouvoir d’achat, pour la relance de l’ascenseur social. Il existe pourtant des solutions.

Le Mouvement Ethic porte la voix des entreprises françaises dans le Grand débat national. Les entreprises sont les seules sources de création de la richesse nationale et donc en mesure de faire croître le pouvoir d’achat.

Les solutions proposées s’articulent autour de trois priorités pour la France :

1/ Il est indispensable de remettre à plat la fiscalité. Cela signifie promouvoir la simplification administrative et législative à tout prix et réformer le modèle de réflexion et de calcul de l’impôt.

2/ La seconde urgence réside dans la baisse des dépenses publiques qui nécessite, entre autres, de définir clairement les fonctions régaliennes de l’État et de confier de nouvelles missions au secteur privé pour une qualité de service public améliorée.

3/ Réduire l’omniprésence de l’État dans toutes les décisions fiscales et sociales pour laisser la place aux entreprises à même de savoir ce qui est bon pour leurs salariés et pour elles (77,4% de nos chefs d’entreprise sont prêts à prendre des responsabilités sur leur bassin d’emploi).

Les chefs d’entreprise du Mouvement Ethic souhaitent par exemple développer l’intéressement, la participation et l’actionnariat pour tous les Français : l’objectif est d’augmenter le pouvoir d’achat lorsqu’ils sont en activité et compléter leur revenu lorsqu’ils sont en retraite, grâce à une solidarité économique bien comprise.

Par ailleurs, il serait nécessaire d’élargir et surtout d’adapter le statut d’auto-entrepreneur. Pourquoi ne pas également pérenniser la « Prime Patron » ou « Prime Macron » défiscalisée et hors charges ? Une autre idée : mettre une TVA proche de 0% pour les objets recyclés ou en deuxième vie.

Mais, au-delà de toutes ces mesures, la seule solution pour la France, c’est un changement d’état d’esprit qui vise à libérer l’entreprise, à lui faire confiance et la reconnaître comme un acteur prioritaire du changement économique, créateur de lien avec la société civile. C’est un levier puissant, au service du rayonnement de la France.

« La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent », écrivait Albert Einstein.

 

Sophie de Menthon

 

Retrouvez toutes nos propositions détaillées sur notre site : www.ethic.fr, dans la rubrique Le grand débat national.

 

Les solutions pour la France d’Opinion Internationale :

• Tribune de Jean-François Cesarini et de trente députés d’En Marche : « Pour une Europe des Territoires »

• Muriel Touaty, Directrice générale du Technion France : créons des territoires apprenants où l’éducation sera basée sur le cognitif et l’humain.

• Il faut expliquer l’économie aux Français, par Sophie de Menthon, Présidente d’Ethic