Monde
08H00 - samedi 16 mars 2019

Gilets jaunes : on vous prend pour des cons !

 

Un billet sarcastique de Marginal Ray, auteur-compositeur qui ne mâche pas ses mots, même lorsqu’ils ne sont pas accompagnés de musique.

 

En récupérant une légitime colère populaire, certains politiques et leaders autoproclamés du mouvement des gilets jaunes les prennent manifestement pour des abrutis ignares et aveugles, espérant leur vendre un monde chimérique, en réalité sinistre.

Amis gilets jaunes, ce que je pense des politiques, je l’ai dit en chanson (https://soundcloud.com/marginalray/les-politiques). C’est mon dada, vous savez. Et oui, vous avez raison : on nous prend pour des cons. Macron bien sûr, mais lui n’est qu’un pion sur un échiquier qui s’est construit depuis si longtemps. Depuis quand, au juste ? Le capitalisme, ou plutôt l’appât du gain, tout comme l’exploitation des faibles par les forts, ne sont-ils pas nés avec l’humanité ? On n’est pas des anges, c’est sûr. Heureusement d’ailleurs, car qu’est-ce qu’on s’emmerderait !

Mais vous, gilets jaunes, on vous prend tout particulièrement pour des cons en tentant de vous faire gober que vous irez mieux demain matin, en tondant les riches, en bazardant Macron et ses potes à coups de RIC, ou en sortant de l’Europe. C’est la mère Le Pen, qui lave toujours plus blanc (mais sans virer de ses placards les vieilles casseroles nauséabondes made in Vichy) et le père Mélenchon, dont les idoles sont des dictateurs (ça promet, si le type arrive au pouvoir), qui veulent leur revanche après la raclée des présidentielles, qui veulent le pouvoir, et qui se sont dits que cette fois, il suffirait de promettre au peuple jaune qu’on rasera gratis pour se le mettre dans la poche. Ceux-là, c’est sûr, ils vous prennent pour des cons !

Parlons RIC : quand on aura viré Macron, on mettra qui ? Le Pen ? Et quand on réalisera qu’elle nous a bananés, on mettra Mélenchon ? Quand on constatera que les riches se sont barrés avec l’oseille et que c’est nous, vous les gilets jaunes qui allez raquer, vous mettrez qui ? Maréchal ? Dieudonné ? Soral ? Besancenot ? Et ensuite Drouet ? Ça aurait de la gueule, ça : Éric Drouet, Président de la République !

Et puis, on vous faire croire que vous allez gouverner directement : rétablir la peine de mort, mettre en taule les fichés S, doubler l’ISF, mettre le SMIC à 3000 €… On vous prend à ce point pour des cons qu’on pense que vous voterez pour tout ça en étant convaincu que la France, et surtout vous, les amis jaunes, vous vous porterez mieux. Les vrais cons, ou plutôt les imposteurs, sont ces politiques revanchards et certains de vos leaders qui se prennent pour des stars, alors qu’il s’agit de minables complotistes, racistes, antisémites, menteurs, manipulateurs, en quête de célébrité.

On veut aussi vous vendre le Frexit, la sortie de l’Union européenne, alors que les british prennent conscience de l’énormité de leur connerie de Brexit. Eux aussi, on les a pris pour des cons, sauf qu’ils l’ont été ! Mais pas vous, pas nous ! On n’est plus une grande puissance depuis longtemps, et on ne peut résister aux empires américains, chinois, et à leurs multinationales sans scrupules et sans limites. Vous voulez un ISF sans provoquer la fuite des capitaux, taxer réellement les GAFA, mieux répartir les richesses ? Et bien, faisons-le à l’échelle de l’Europe !

Alors, les politiques des extrêmes, arrêtez de prendre les gilets jaunes pour des cons, de vous servir de leurs revendications légitimes (il est anormal qu’on ne puisse vivre de son travail, c’est indiscutable) pour les instrumentaliser au service de vos ambitions. C’est vrai aussi de certains de vos leaders qui vous nuisent, vous salissent. C’est à cause d’eux que les Français vous lâchent alors qu’ils vous soutenaient au-delà de tous vos espoirs. Mais ces espoirs, les vôtres et ceux que votre mouvement a suscités, ne les ruinez pas en vous laissant bluffer par les démagos de tous bords. Déjà, le jaune a pâli. À vous de faire le grand ménage de printemps si vous voulez espérer lui redonner éclat et vigueur.

 

Marginal Ray
www.marginalray.com

 

*Droits photo : Le Berry Républicain

« Revolution ? » de Marginal Ray

Dans l'esprit du célèbre titre des Beatles et en écho aux débordements insurrectionnels des gilets jaunes, Marginal Ray, auteur - compositeur, s'interroge en chanson sur le jour d'après.