À nos enfants !
France
13H11 - dimanche 24 février 2019

Les premiers hommes iront sur Mars dans un tram strasbourgeois, n’en déplaise à Elon Musk !

 

Alexis Taube Le Guern est le président de l‘association Alexis And Co et dans la classe de seconde à projet scientifique du lycée Marie Curie à Strasbourg. Il organise un grand événement, « Un tram sur mars », dont Opinion Internationale est partenaire et qui se déroulera dans le tram de la capitale alsacienne les 2 et 3 mars. 

Une collecte est organisée pour financer la conception et la fabrication d’un jeu de société sur le thème de la colonisation de la planète Mars.

Pourquoi une classe de seconde veut-elle aller sur Mars ? 

La classe de seconde du lycée Marie Curie à Strasbourg est une classe à projet scientifique, c’est-à-dire que tous les ans cette classe monte un projet. Depuis deux ans, les projets menés par cette classe abordent des sujets liés à l’espace et à la conquête spatiale. Le projet de l’année dernière traitait de l’histoire des voyages habités.

La colonisation de Mars suit donc le projet de l’année précédente. La conquête de Mars est un sujet très actuel puisque Elon Musk souhaite y envoyer une fusée à l’horizon 2022. L’idée d’aborder le sujet de la planète rouge est une volonté des professeurs de la classe, idée que les élèves ont tout de suite approuvée. 

Ceci dit, avant d’aller sur Mars, nous ferons un voyage pédagogique qui nous amènera au Centre Spatial Européen en Belgique. Le but est de découvrir comment se préparent les astronautes avant leur départ, et de découvrir pleins d’autres choses en rapport avec notre projet.

 

Pourquoi ce défi de préparer un jeu de société ?

Le but du projet présenté sur notre site, est de pouvoir, à la fin de l’année, présenter tout le travail de recherches sous une forme concrète et manipulable. Quoi de mieux qu’un jeu de société pour montrer les recherches qui ont été faites, et pour en faire profiter le plus grand nombre. Nous n’avons qu’une année scolaire pour relever ce défi.

 

Les jeunes Français ont souvent du mal à s’engager dans la voie des études scientifiques. Selon vous, sont-elles suffisamment pédagogiques et entraînantes ?

Les études scientifiques sont souvent longues et compliquées, mais elles ne sont pas fermées aux jeunes. Beaucoup sont motivés pour faire des sciences, et ils y arrivent très bien. Je pense que la voie scientifique est une des voies les plus pédagogiques, puisque la partie « pratique » est très présente, bien plus que dans des études littéraires par exemple. Il y a beaucoup de phases d’expérimentations, dans des laboratoires, avec du matériel scientifique. Les sciences sont aussi très présentes dans les emplois du temps des lycéens. Les élèves de Seconde ont par exemple trois heures de physique par semaine, ce qui n’est pas négligeable !

 

Vous lancez une cagnotte. Pourquoi avez-vous besoin de soutien ? 

Tout d’abord, nous avons besoin de soutien pour créer le jeu de société. Créer un jeu plateau coûte très cher, il faut imprimer les cartes et le plateau, fabriquer les pions… A l’heure du numérique, on ne pouvait pas organiser une telle opération sans passer par une campagne de financement participatif, du crowdfunding.

Nous avons donc choisi le site Ulule, qui est un des sites les plus reconnus dans ce domaine : ulule.com/untrampourmars. Les lecteurs d’Opinion Internationale sont invités à nous soutenir.

 

Est-ce que les jeunes de votre âge rêvent d’aller sur Mars ? Vous-même y pensez-vous ?

Voyager sur Mars fait rêver tout le monde, même si je ne suis pas particulièrement attiré par cette planète. Je sais cependant que beaucoup de jeunes seraient bien contents de quitter la Terre pour aller découvrir l’univers.

 

Propos recueillis par Alexandre Schweitzer

Pour un usage plus raisonné des notes à l’école

L’évaluation des élèves, en France, est encore aujourd’hui excessivement centrée sur une notation systématique, laquelle permet aux parents de suivre la scolarité de leurs enfants et aux élèves de se situer dans la compétition scolaire.