Monde / World
France /
18H31 - mercredi 7 novembre 2018

Prix Edgar Faure 2018 : trois livres primés, trois boussoles pour notre avenir…

mercredi 7 novembre 2018 - 18H31

Semaine des prix littéraires oblige, la politique y tient son rang grâce au Prix Edgar Faure décerné chaque année à l’initiative de son petit-fils, Rodolphe Oppenheimer, lui-même auteur d’un très sensible ouvrage, « Une vie heureuse et réussie, mode d’emploi » aux Editions Marie B.

Hier, en mairie du 16ème arrondissement de Paris, quatorze ouvrages se sont disputés les honneurs d’un prix inspiré par l’homme et l’œuvre Edgar Faure.

Le jury 2018 a donc primé un trio d’ouvrages aussi éclectique que sa composition : le Prix 2018 a été attribué à Agnès Verdier Molinié pour l’ouvrage « En marche vers l’immobilisme » paru aux Éditions Albin Michel. La très médiatique directrice du laboratoire d’idées libérales IFRAP, en est à son sixième ouvrage mais c’est son premier prix qui, nous en sommes sûr, en augure bien d’autres…

Le Prix « Le Regard d’Edgar » a été attribué à Marion Leboyer et Pierre-Michel Llorca pour l’ouvrage « Psychiatrie : l’état d’urgence » aux Editions l’Observatoire. Les auteurs de cet ouvrage sont deux psychiatres. Leur livre est le fruit d’une collaboration exceptionnelle entre Isabelle Durand‐Zaleski, professeur en santé publique et économie de la santé, Fayard, l’Institut Montaigne et la fondation FondaMental. La psychiatrie constitue le trou noir du système de santé français et le livre, tout en posant un diagnostic alarmant sur l’état de la psychiatrie française, met en exergue les sources d’espoir en France comme à l’étranger et formule 25 propositions pour moderniser la psychiatrie française, améliorer la qualité de vie et les soins de quelques 12 millions de Français concernés.

Le Prix de « L’œuvre engagée » a été décerné à Maël de Calan, jeune rival juppéiste à la présidence des Républicains l’an passé, pour « La tentation populiste » aux Editions Transmettre.

Le jury était composé d’Isabelle Debré, Olivier Dassault, Claude Goasguen, Jean-Philippe Morel, Rodolphe Oppenheimer, Sihem Souid, Michel de Rosen, Michel Hannoun, Caroline Haddad-Farhana, Etienne Klein, Frédéric Salat-Baroux, Hadrien Ghomi, Jean-Guy Talamoni, François Heilbronn, Viviane Neiter, Jean Pierre Bibring, Jean-Christophe Lagarde, Moché Lewin, Marie-Thérèse Bertini, Jean-Philippe Pierre, Edith Rebillon, Anne Sophie Coppain, Vincent Prieux, Michel Terrioux, Bernard Granger et David-Xavier Weiss.

Des livres à lire car, comme le disait déjà Edgar Faure à son époque, « la droite et la gauche ne sont plus que des directions » et c’est pourquoi il nous faut des livres pour nous servir de boussole dans un monde affolé et affolant…

 

Michel Taube

Directeur de la publication