Monde / World
Monde /
12H09 - lundi 23 octobre 2017

ENCCRE ou les 28 volumes de l’Encyclopédie D’Alembert en un clic web : tel est le défi savant… et politique relevé par l’Académie des Sciences !

lundi 23 octobre 2017 - 12H09

 

Ce fut le Livre des livres pour beaucoup ! Et ses 28 volumes in folio resteront à jamais comme un monument de l’histoire des hommes : l’Encyclopédie D’Alembert – Diderot – Jaucourt est enfin accessible d’un clic dans une édition interactive et critique !

L’Encyclopédie des Lumières devient donc ENCCRE comme Edition Numérique Collaborative et Critique de l’Encyclopédie.

En effet, Catherine Bréchignac, la secrétaire perpétuelle de l’Académie des sciences, entourée d’une équipe de 120 chercheurs coordonnés par Alexandre Guilbaud, Marie Leca-Tsiomis, Irène Passeron et Alain Cernuschi – sur la photo – (sans oublier feu Jean-Pierre Kahane), a eu la bonne idée de piloter cette édition électronique de l’œuvre majeure de l’un de ses illustres prédécesseurs, D’Alembert.

A la une du site http://enccre.academie-sciences.fr, nous pouvons enfin consulter les ouvrages originaux de L’Encyclopédie et leur version électronique, dans un confort de lecture et de navigation et avec un appareil critique (qui sera enrichi au fil des ans par la recherche) rendu possible par les meilleures technologies numériques.

Selon Alexandre Guilbaud, l’Encyclopédie d’Alembert est « une œuvre polyphonique et bouillonnante traversée, de façon parfois bien cachée, des plus importants combats politiques, philosophiques, religieux, moraux et scientifiques de son temps.» Son actualité est étrangement brûlante.

Opinion Internationale a pu, symboliquement, rapprocher l’original (la première édition publiée entre 1751 et 1772, conservée dans la plus vieille bibliothèque publique de France, la « belle » Mazarine – remerciements à son directeur, Yann Sordet) de la version électronique sur ordinateur, la fameuse ENCCRE. Cet événement éditorial, scientifique et politique (en ces temps où l’esprit critique est redevenu un combat !) valait bien une photo !

Au final, ENCCRE donne tout son sens aux humanités numériques qui renouvellent considérablement la science. Il est urgent de repenser l’organisation des savoirs. Une belle mission à laquelle réfléchit la secrétaire perpétuelle de l’Académie des Sciences, Catherine Bréchignac.

 

Michel Taube

Remerciements à Matthieu Mulatier et l’équipe de la bibliothèque Mazarine.

Pour aller plus loin :

 

ENCCRE : http://enccre.academie-sciences.fr

Exposition « Oser l’Encyclopédie. Un combat des Lumières » jusqu’au 19 janvier 2018, la bibliothèque Mazarine expose les originaux de l’Encyclopédie et la version électronique, ENCCRE.

 

 

Directeur de la publication