Monde / World
France /
17H04 - mercredi 6 septembre 2017

Nemo by Macron : un chien est entré à l’Elysée

mercredi 6 septembre 2017 - 17H04

Depuis le 28 août, un nouveau locataire est entré à l’Elysée ! Son nom : NEMO. Le couple présidentiel a en effet adopté un chien. Après un an de refuge, Nemo, griffon-labrador âgé de moins de deux ans, a été adopté à la SPA d’Hermeray dans les Yvelines. Ce chien avait été abandonné à Tulle, ville d’adoption politique de François Hollande. N’en tirons aucune leçon politicienne…

Emmanuel Macron nous promettait la révolution… Mais l’arrivée d’un chien à l’Elysée, c’est en fait une tradition présidentielle. On se souvient de Rasemotte, mâle corgi sous De Gaulle, de Jupiter, mâle labrador chocolat sous Pompidou. Vous avez dit Jupiter ? Qui n’a pas connu Baltique, le beau labrador noir de François Mitterrand immortalisé par Renaud ? Les Chirac trouvaient le bonheur avec Sumo, un bichon maltais. Carla et Nicolas Sarkozy avaient Clara (femelle labrador) et Dumbledore (mâle terrier). 

Némo succède à Philae, la femelle labrador de François Hollande, offerte par la Fédération des Anciens Combattants Français de Montréal en 2014 conformément à une tradition diplomatique entretenue par nos cousins québécois.

Avec le couple Macron, c’est la première fois qu’un Président adopte : « c’est un symbole très fort», souligne Natacha Harry, présidente de la SPA. Elle précise que le Président a payé de sa poche les 250 euros exigés pour l’adoption.

Bravo pour cette adoption responsable, signe d’une évolution en faveur de la cause animale. En effet, adopter un animal dans un refuge, c’est bien souvent sauver une vie en laissant la place libre à un autre.

A ce jour, le fichier National I-CAD recense 10 millions de chiens et 5,8 millions de chats en France. Le choix de Nemo ravira donc ses nombreux coreligionnaires.

Le chef de l’Etat a choisi le nom de son chien en référence au célèbre Capitaine Nemo, héros du roman de Jules Verne «  Vingt mille lieues sous les mers», qu’il apprécie particulièrement, a-t-on indiqué dans son entourage. Jupiter, Nemo… Les symboles littéraires foisonnent dans la vie des Macron. Pour le plus grand plaisir de nos amis les bêtes !

Catherine Ginzburg