Edito / Editorial
13H20 - mercredi 7 juin 2017

L’Islam républicain se joue dans les urnes, le combat d’Henda Ayari. L’édito de Michel Taube

mercredi 7 juin 2017 - 13H20

Parmi les préoccupations majeures des Français, on peut dire que la lutte contre l’islamisme radical n’a guère été évoquée par les candidats à l’élection présidentielle et encore moins pendant ces élections législatives.

Il faut que cela change : telle est conviction chevillée au corps d’Henda Ayari, ancienne salafiste devenue militante d’un Islam républicain et laïc.

A la tête de son association « Libératrices », l’auteure de « J’ai choisi d’être libre, rescapée du salafisme en France » (Flammarion) fait feu de tout bois : elle vient de lancer une pétition qui est sur le point de dépasser les 10.000 signataires, demandant au nouveau Président de la République, au gouvernement et aux futurs parlementaires une modification de la loi pour que les élu(e)s de la République aient les mêmes obligations de neutralité religieuse que les fonctionnaires et agents des services publics. Bonne idée quand on voit cette année quelques femmes voilées se présenter aux élections législatives au nom de leur musulmanité.

Henda Ayari n’en reste pas là… Elle attend un rendez-vous avec Emmanuel Macron pour lui proposer des mesures concrètes et même un plan global de lutte contre la montée de l’Islam radical en France.

Quinze années dans les geôles mentales du salafisme, son idée de sa France natale, l’amour de ses trois enfants lui ont donné des ailes, celles de la liberté, du courage et de la volonté de bâtir une France plurielle mais toujours elle-même, c’est-à-dire unie dans sa diversité autour du respect des valeurs de la République dont la laïcité est le socle !

Henda Ayari a raison de se battre ! Et nous devons l’aider. Emmanuel Macron et le gouvernement d’Edouard Philippe se sont engagés sur deux lois exemplaires : une sur la confiance dans la vie publique, l’autre sur le droit du travail.

Il en manque une qui mériterait la mobilisation de tous et l’attention de tous les médias : une grande loi pour affermir la laïcité et bâtir enfin un Islam de France libéral, laïc et républicain !

L’Etat doit aussi soutenir très fortement ces Henda Ayari, femmes et hommes de bonne volonté déterminés à transformer l’Islam en France en Islam de France. Car des Henda Ayari, il y en a des centaines en France : il est temps, aussi, qu’elles et ils se reconnaissent et se fédèrent pour convaincre le politique d’agir enfin…

Michel Taube

 

* Les points de vue publiés n’engagent pas nécessairement les opinions de la Rédaction d’Opinion Internationale.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Directeur de la publication

Le vote utile

Appel au vote utile : un livre pour les indécis, les abstentionnistes et les perplexes… L’édito de Michel Taube
Michel Taube