Monde / World
France /
11H58 - vendredi 2 décembre 2016

Mme Anne Hidalgo, MM. François Hollande, Macky Sall, Gérard Larcher, Bernard Cazeneuve, exposez le Victor Hugo et des géants d’Ousmane Sow, le Rodin africain, à la mi-décembre, dans Paris. L’édito de Michel Taube

vendredi 2 décembre 2016 - 11H58

Madame Anne Hidalgo, Messieurs François Hollande, Gérard Larcher, Bernard Cazeneuve, Macky Sall,

Si la culture est une passerelle entre les hommes, Ousmane Sow aura été un des bâtisseurs de passerelles les plus flamboyants entre l’Afrique et le monde. Le sculpteur sénégalais est malheureusement décédé le 1er décembre 2016, à l’âge de 81 ans.

Sow laisse une œuvre géante, excessive, expressive, gargantuesque, pantagruélique.

 

Premier élu africain à l’Académie des Beaux-Arts de Paris, celui qui fut kinésithérapeute dans une première vie était bien placé pour façonner, symptômatiser l’homme dans son corps le plus expressif. S’il y a un artiste de l’expression, c’est bien Sow !

Ses géants africains, guerriers, héros, grands hommes fascinaient et inquiétaient en même temps. Ils renvoyaient l’image d’un humanisme de la puissance qui exprime parfaitement le paradoxe de notre monde.

Faites la plupart du temps de sable, de paille, de terre et de matériaux dont il gardait le secret, ses œuvres avaient notamment impressionné les 3 millions de visiteurs du Pont des Arts en 1999.

Messieurs les présidents de la République, Monsieur le Président du Sénat, Monsieur le Premier Ministre, Madame la Maire de Paris, nous vous adressons une proposition : le 19 décembre, le Sénégal rend une visite d’Etat à la France. Les drapeaux sénégalais flotteront sur les Champs-Elysées. Vous recevrez tour à tour Monsieur le Président sénégalais, M. Macky Sall entre le 19 et le 21 décembre.

La France et le Sénégal pourraient exposer le Victor Hugo de Sow place de la Concorde, devant l’Obélisque, et des œuvres monumentales de l’artiste au Sénat, à l’Hôtel Matignon et à la Mairie de Paris, autant de lieux et d’institutions de la visite présidentielle, pendant ces quelques jours où l’on célébrera l’amitié franco-sénégalaise.

Une œuvre de Sow dans la cour du Palais de l’Elysée, dans le Jardin du Luxembourg aux abords du Sénat, dans le jardin de l’Hôtel Maitgnon et place de l’Hôtel de Ville, voilà qui illuminerait cette visite d’Etat des œuvres d’un des plus grands artistes sénégalais de l’histoire.

Ainsi, la France entière goûtera à nouveau à l’œuvre puissante du Rodin africain !

 

Michel Taube

 

Directeur de la publication

Le handisport soutient Paris 2024.

Handisport : épisode 3 de la semaine de soutien à la candidature de « Paris2024 » proposée par Opinion Internationale et Sport & Démocratie.
Michel Taube