Monde / World
France /
13H07 - mercredi 29 juin 2016

Grand entretien avec Frédéric Sicard, Bâtonnier de Paris, à l’occasion de la visite à Paris de la Présidente de la Sarre (Allemagne)

mercredi 29 juin 2016 - 13H07

Un Bâtonnier de Paris humaniste inspiré du modèle rhénan ? Frédéric Sicard a reçu Opinion Internationale quelques jours avant d’inviter à Paris Annegret Kramp-Karrenbauer, Ministre-Présidente du Land de la Sarre, région allemande frontalière de la France. Voilà six mois, depuis sa prise de fonction, que le nouveau Bâtonnier de Paris reçoit des personnalités engagées dans la construction européenne. Entre-temps, le Brexit est passé par là.

Frédéric Sicard, bâtonnier de Paris - Crédit photo : Stéphanie Petit

Frédéric Sicard, bâtonnier de Paris – Crédit photo : Stéphanie Petit

 

La visite de Annegret Kramp-Karrenbauer, surnommée AKK, n’en a que plus de sens. Co-auteur avec Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères  et  du  Développement international, d’un rapport sur l’intégration au sein de nos sociétés, remis lors du 18e conseil des ministres franco-allemands le 7 avril dernier, Annegret Kramp-Karrenbauer, est porteuse d’une véritable vision de l’avenir de notre continent. Elle plaide en faveur d’une plus large interpénétration entre les Etats membres pour assurer l’avenir d’une Europe de progrès et d’ouverture.

AKK, qui incarne l’aide sociale de la CDU allemande (conservateurs) et à la tête d’une coalition SPD – CDU dans la Sarre, a choisi de lancer sa « stratégie France » qui vise à faire de la Sarre, en l’espace d’une génération, le premier espace plurilingue en Europe au service du développement social et économique des territoires.

« Ce faisant, elle nous démontre que l’Europe  n’est  pas seulement un mécano institutionnel complexe, mais aussi une réalité vivante au service de tous tout en garantissant les libertés de chacun », rappelle Frédéric Sicard, Bâtonnier du barreau de Paris.

Au-delà de cette rencontre, c’est dans un contexte politique sensible, en France et dans le monde, que Frédéric Sicard répond aux questions d’actualité d’Opinion Internationale.

 

Directeur de la publication