Amériques Latines
Amériques /
11H53 - mardi 9 février 2016

Une Semaine en Amérique latine (du 1er au 7 février 2016)

mardi 9 février 2016 - 11H53

Haïti : une période de transition s’ouvre après le départ de Michel Martelly

Michel Martelly, avril 2011 - Crédit : Domaine public.  Michel Martelly, avril 2011 – Crédit : Domaine public.[/caption]

Michel Martelly a quitté le pouvoir présidentiel haïtien dimanche 7 février sans successeur élu, après l’annulation le 24 janvier dernier du scrutin et son report sine die par le Conseil électoral provisoire, dont le président, Pierre-Louis Opont, a démissionné récemment (Drapeau du Honduras Drapeau du Honduras[/caption]

Quelque 20 000 honduriens, de tous les secteurs de la société, se sont mobilisés dans les villes et villages du Honduras samedi 6 décembre, munis de kits de nettoyage, pour éliminer les foyers de moustiques qui transmettent le virus zika, se propageant depuis plusieurs semaines en Amérique latine. Le virus aurait déjà touché plus de 4 000 personnes dans le pays et environ 60 000 femmes enceintes courent des risques, selon les autorités honduriennes.

Cette opération de nettoyage d’envergure a été lancée par le gouvernement. « Les statistiques sont claires : chaque jour, le nombre de cas de cette terrible maladie augmente », a déclaré le président Juan Orlando Hernandez, en inaugurant cette campagne.

En plus des citoyens mobilisés, plusieurs organisations gouvernementales ont été mobilisées dans tout le pays pour fumiger les maisons et détruire les insectes présents dans les eaux stagnantes des cimetières, cours, cuves et égouts.

 

 

L’Argentine propose à des fonds spéculatifs américains de les rembourser avec une décote de 25 %

Mauricio Macri, président argentin. Crédits : Casa Rosada (Argentina Presidency of the Nation) (Creative Commons)  Mauricio Macri, président argentin.
Crédits : Casa Rosada (Argentina Presidency of the Nation) (Creative Commons)[/caption]

L’Argentine, souhaitant sortir du conflit autour de sa dette, a proposé vendredi 5 février à des fonds spéculatifs en provenance des États-Unis (hedge funds) de les rembourser moyennant une remise de 25 %.

Buenos Aires aurait offert de payer à hauteur de 6,5 milliards de dollars, alors que le passif est estimé à environ 9 milliards, selon Daniel Pollack, le médiateur chargé du dossier à New York. Ce dernier a expliqué que

« l’Argentine a rendu publique une proposition, visant à trouver un compromis avec les nombreux détenteurs de titres de dette », dont deux des six principaux fonds concernés ont déjà accepté les termes.

Cependant, cette proposition ne s’est pas encore concrétisée puisqu’elle doit être approuvée par le Congrès argentin et par le juge new-yorkais chargé du dossier, Thomas Griesa.

L’issue de ce conflit permettrait à l’Argentine d’éviter le défaut de paiement et ainsi de pouvoir accéder aux marchés mondiaux des capitaux.

Mauricio Macri, le nouveau président argentin, au pouvoir depuis la mi-décembre 2015, a fait de la résolution du conflit sur la dette du pays une priorité alors que sa prédécesseure Cristina Kirchner, était plutôt en position de confrontation avec les fonds américains.

 

Chili : un cratère découvert dans la chaîne volcanique Nevados de Chillán

La chaîne volcanique Nevados de Chillán, au Chili. Crédits : Gérard Prins (Creative Commons)  La chaîne volcanique Nevados de Chillán, au Chili.
Crédits : Gérard Prins (Creative Commons)[/caption]

Le Service national de géologie et des mines du Chili a écrit dans son dernier rapport qu’après un survol aérien réalisé au-dessus de la chaîne volcanique enneigée de Chillán, un nouveau cratère, d’un diamètre de 25 à 30 mètres environ, a été identifié à environ 50 mètres de celui du volcan Arrau.

Situé dans la région de Bío Bío, au centre du pays, l’ensemble volcanique composé des volcans Santa Gertrudis, Cerro Blanco, Nuevo, Arrau, Viejo, et des cratères mineurs plus récents Chudcún (2003) et Sebastián (2008), dans le sous-complexe Las Termas, est actuellement en alerte jaune et fait l’objet d’une étroite et constante surveillance.

Les images obtenues au cours de son survol ont enregistré une température maximale de 125° Celsius, ce qui indique l’activité d’un système hydrothermal.

Le 8 janvier dernier, le volcan Chillán étant entré en éruption, les autorités locales ont recommandé l’évacuation d’environ 500 touristes et interdit de s’approcher du volcan.

Le Chili est le théâtre d’une forte activité volcanique : environ 3 000 volcans se trouvent sur son territoire parmi lesquels près de 500 sont considérés comme géologiquement actifs.

 

Mexique : une vague de froid inhabituel s’abat dans 23 États du pays

http://www.actulatino.com/2016/02/03/mexique-une-grande-partie-de-la-population-grelotte-23-etats-sont-concernes-par-un-froid-inhabituel/

 

Une grande partie du Mexique est frappée actuellement par une vague de froid et la Coordination nationale de la protection civile a publié un bulletin d’urgence pour 23 États du pays, ce qui représente 446 municipalités, selon l’Institut national de géographie et de statistiques.

Les États les plus impactés par ces basses températures, ces chutes de neige et fortes gelées sont Sonora, Zacatecas, San Luis Potosí et Tamaulipas.

Selon des informations émanant du Service météorologique, 60 fronts froids sont attendus cet hiver par les prévisionnistes et 34 ont déjà été enregistrés.

Pour lutter contre ce phénomène, le gouvernement mexicain a mis en place des mesures permettant d’activer le Fonds d’attention d’urgence afin que les autorités locales puissent venir en aide aux habitants en leur fournissant de la nourriture, des vêtements, des couvertures, des matelas ou encore un abri.

Cette soudaine vague de froid est en partie causée par l’impact du phénomène climatique d’El Niño, qui affecte les températures de l’océan Pacifique. La hausse de la température provoque une combinaison de fronts froids et engendre une forte humidité qui augmente les pluies et chutes de neige.

L’épisode du Niño 2015-2016 affectera 60 millions de personnes à travers le monde selon l’OMS, et 4,2 millions de personnes en seraient impactées en Amérique centrale.