Edito
14H56 - lundi 7 décembre 2015

Le Front National, premier parti de France

 
Marine Le Pen - © European Union 2015

Marine Le Pen – © European Union 2015

 

Le Front National est arrivé en tête dans 6 des 13 nouvelles régions lors des élections régionales du dimanche 6 décembre. L’abstention frôle les 50% pour ce premier tour. Les régions où le taux de participation a été le plus élevé sont celles où le Front national a remporté les scores les plus élevés. En termes de voix, avec plus de 6 millions d’électeurs, le Front national s’impose comme le premier parti de France et le pivot de la vie politique.

Le Front républicain semble céder de tous les côtés. Les principaux responsables du parti « les Républicains » ont adopté, pour le second tour, la ligne de Nicolas Sarkozy : « ni retrait, ni fusion ». Le PS a retiré ses listes en PACA  et en Nord-Pas-De-Calais-Picardie, où le Front National a obtenu plus de 40% des voix exprimées, mais, en Alsace-Lorraine-Champagne-Ardenne, le candidat socialiste, arrivé en troisième position, a décidé de se maintenir. 

Le taux de participation et les reports (de plus en plus incertains) de voix seront décisifs pour déterminer l’issue des élections régionales dimanche 13 décembre et savoir si le Front National remporte une région de France.

 

Directeur de la publication

« Nos enfants et notre chère laïcité valent bien une révision constitutionnelle ! Je signe l’Appel pour l’adoption d’un titre De la laïcité dans la Constitution » avec F. Thiriez, M. Taube, M. Monshipour, F. Robiolle, A. Sugier, JE. Schoettl, G. Bigot, C. Bréchignac, P. Bruckner, P. Conesa, P. Feitussi, C. Ferré, S. Guérin, P. Kessel, N. Lenoir, JC. Magendie, R. Redeker, D. Salvatore Schiffer, PA. Taguieff, A. Vatanen…

    Deux ans après l’assassinat de Samuel Paty, cet Appel est paru dans une version légèrement écourtée dans le JDD et le JDD.fr du 16 octobre 2022. Opinion Internationale le propose…
Michel Taube