Monde / World
15H10 - jeudi 15 octobre 2015

Une semaine en Amérique latine (du 5 au 11 octobre 2015)

jeudi 15 octobre 2015 - 15H10

 

Brésil : le nombre de personnes tuées par la police en un an est équivalent à un 11 septembre

http://www.lexpress.fr/actualites/1/monde/bresil-le-nombre-de-personnes-tuees-en-un-an-par-la-police-equivaut-a-un-11-septembre_1722192.html#lxelm7XDPaxKAHfz.01

Capture d’écran www.lexpress.fr

Capture d’écran www.lexpress.fr

Le quotidien Folha de São Paulo a récemment publié dans la 9ème édition de l’Annuaire de sécurité publique des données se référant au taux d’homicides commis par des membres de la police brésilienne.

Selon ces informations, les policiers brésiliens ont tué l’an dernier au moins 3022 personnes dans l’ensemble du pays, soit huit par jour en moyenne, ce qui équivaut à un total supérieur aux 2977 victimes des attentats du 11 septembre 2001 à New York.

Ces morts causées par des policiers civils et militaires ont augmenté de 37% entre 2013 et 2014, année où des manifestations contre la Coupe du monde de football ont eu lieu dans plusieurs villes du pays.

Leur nombre a davantage augmenté dans les villes de São Paulo (+57,2%) et de Rio de Janeiro (+40,4%). 

Les policiers de ces deux villes, représentant 29% du total des policiers du pays, sont à eux seuls responsables de 51,3% du total des morts imputées à des agents des forces de l’ordre dans le pays en 2014.

Cependant, des policiers ont également été tués l’an dernier dans tout le pays: 398 au total, dont 98 à Rio et 91 à São Paulo.

Les autorités de Rio de Janeiro, où se dérouleront les Jeux Olympiques de 2016, ont toutefois notifié que le nombre de personnes tuées en 2014 par des policiers est 45% inférieur à celui de 2006.

 

Pérou : Christine Lagarde, directrice du FMI, en visite dans la vallée sacrée des Incas

http://elcomercio.pe/peru/cusco/directora-gerente-fmi-visito-valle-sagrado-incas-noticia-1845857

La directrice du Fonds Monétaire International (FMI), Christine Lagarde, a visité récemment la Vallée sacrée des Incas, dans la région de Cusco, au Pérou, avant de participer aux réunions annuelles de l’Assemblée des Gouverneurs du Groupe de la Banque mondiale et du FMI, qui s’est tenue du 5 au 11 octobre à Lima.

La capitale péruvienne a accueilli cette Assemblée annuelle du FMI et de la Banque Mondiale alors que la croissance économique dans la région s’est réduite après des années de prospérité. La dernière Assemblée des deux institutions ayant eu lieu en Amérique Latine s’était déroulée il y a 48 ans, en 1967 à Rio de Janeiro.

Mme Lagarde a donc visité la région de Cusco pour connaître la capitale historique des Incas et les principaux sites d’intérêt de l’ancien empire inca.

Elle s’est aussi rendue au marché artisanal de Pisac, village archéologique situé à 30 kilomètres de Cusco. Lors de ce déplacement, elle était accompagnée par le ministre péruvien de l’Economie, Alonso Segura et de la vice-ministre du Tourisme, María del Carmen de Reparaz.

Au marché de Pisac, Mme Lagarde a observé les artisans en pleine confection de tissus mais aussi des pièces élaborées par des générations d’artisans populaires. Il était notamment prévu qu’elle visite les ruines de Machu Picchu avant d’assister aux différentes réunions à Lima.

 

Au Salvador, record historique du taux dhomicides en 2015

http://elcomercio.pe/mundo/latinoamerica/homicidios-salvador-marcan-record-historico-noticia-1846131

Carte du Salvador

Carte du Salvador

Selon des chiffres publiés lundi 5 octobre par la police salvadorienne, les homicides au Salvador ont augmenté de 71,4% entre janvier et septembre 2015, par rapport à la même période en 2014. L’année 2015 devient donc la plus violente de l’histoire récente de ce pays centre-américain, situé entre le Guatemala (au nord), le Honduras (à l’ouest) et le Nicaragua (au sud).

Jusqu’au 30 septembre 2015, le nombre de morts violentes au Salvador s’est élevé à 5015, contre 2926 comptabilisées dans le même laps de temps en 2014.

Ce nombre record d’homicides représente également une hausse de 14,6%  par rapport à l’année 2009, lorsque le Salvador était considéré comme le pays « le plus violent du monde ».

 

Chili : prochaine création dune zone de protection de la vie marine autour de l’île de Pâques

http://www.liberation.fr/monde/2015/10/05/le-chili-protegera-les-eaux-de-l-ile-de-paques-un-signal-fort-en-defense-des-oceans_1397953

Les Moaï, les célèbres statues en pierre de l’île de Pâques - Crédit: Marion et Yves Lecailtel.

Les Moaï, les célèbres statues en pierre de l’île de Pâques – Crédit: Marion et Yves Lecailtel.

Lundi 5 octobre, le Chili a annoncé, à l’occasion de la conférence « Notre océan » qui s’est tenue à Viña del Mar, dans le centre du pays, la création d’une vaste zone de protection de la vie marine autour de la célèbre île de Pâques.

« Nous nous engageons à la création daires protégées autour de l’île de Rapa Nui (le nom polynésien de l’île de Pâques, ndlr) », a déclaré la présidente chilienne Michelle Bachelet à l’ouverture de cette conférence qui a réuni 400 personnalités du monde politique, scientifique et des affaires en provenance de 90 pays.

Le territoire maritime protégé, dont la mise en place doit être approuvée par la communauté autochtone vivant sur l’île, les Rapa Nui, s’étend sur une superficie d’environ 720.000 kilomètres carrés et « fait le tour de cette île emblématique de notre pays et mondialement connue sous le nom d’île de Pâques », a ajouté Mme Bachelet.

Les zones marines protégées sont des espaces où l’activité humaine est restreinte, voire interdite, afin de préserver la richesse de leur biodiversité.

Chili : une campagne pro-vie diffuse les photos des députés chiliens qui soutiennent lavortement

http://www.medias-presse.info/une-campagne-pro-vie-diffuse-les-photos-des-deputes-chiliens-qui-soutiennent-lavortement/40013

A la fin du mois d’août, la Chambre des députés du Chili approuvait le projet de loi sur l’avortement proposé par la présidente Michelle Bachelet.

Cependant, suite à cette approbation, l’organisation Informaborto défendant le droit à la vie a lancé une campagne contre les députés qui ont voté en faveur de ce projet.

Depuis 2014, cette organisation publiait dans les principales avenues des villes du Chili des photos de foetus avortés afin de dénoncer cette pratique. Suite à l’approbation du projet de loi en faveur de l’avortement au Congrès, l’organisation a changé de stratégie et a décidé de publier des photos des parlementaires qui ont voté pour la légalisation de l’avortement. Francisco Subercaseaux, le porte-parole d’Informaborto a déclaré que « lobjectif de cette campagne financée par des particuliers est de faire savoir à la population qui sont ces députés qui favorisent une loi voulant tuer des innocents ».

Avec cette campagne, Informaborto souhaite aussi relancer le débat au sein de la société chilienne pour remettre en cause la décision du Congrès.

Selon M. Subercaseaux, grâces à ces images, jugées au début trop extrémistes par les Chiliens, les gens commencent « à comprendre que ce sont les parlementaires les véritables extrémistes, à cause de leur acharnement contre lenfant à naître ».

 

Mexique : le pape François se rendra dans le pays en 2016

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/06/le-pape-francois-se-rendra-au-mexique-en-2016

Le pape François lors de sa visite en Corée du Sud, le 17 août 2014 - Crédit : Korea.net / Service coréen de culture et d'information

Le pape François lors de sa visite en Corée du Sud, le 17 août 2014 – Crédit : Korea.net / Service coréen de culture et d’information

Le porte-parole du Vatican, Federico Lombardi, a annoncé mercredi 6 octobre que le pape François se rendra au Mexique en 2016, mais il n’a toutefois pas précisé la date exacte.

Le père Lombardi a précisé que Jorge Bergoglio (véritable nom du pape François), premier pontife originaire d’Amérique latine (Argentine), visiterait à cette occasion le sanctuaire de la Vierge de Guadalupe à Mexico.

Le programme détaillé n’est pas encore connu, mais il comprendra probablement un hommage aux migrants mexicains qui franchissent clandestinement la frontière avec les Etats-Unis, une étape que le pape avait un moment envisagée lors de son déplacement en septembre dernier aux Etats-Unis.

En mars dernier, le pape François avait assuré lors d’un entretien accordé à la chaîne mexicaine Televisa que le Mexique méritait « au moins une semaine » de visite.

Jean Paul II s’était rendu cinq fois au Mexique lors de ses 26 ans de pontificat, et Benoît XVI une seule fois en 2012.

 

Guatemala : un glissement de terrain provoque 131 morts et 300 disparitions

http://www.rtl.fr/actu/international/guatemala-un-glissement-de-terrain-fait-30-morts-et-600-disparus-7779937017

Capture d'écran www.rtl.fr

Capture d’écran www.rtl.fr

Au moins 131 personnes sont mortes et 300 autres portées disparues après un glissement de terrain qui a englouti, dans la nuit du jeudi au vendredi 2 octobre, une centaine d’habitations dans la ville de Santa Catarina Pinula, à environ 15 kilomètres à l’est de la capitale. « Malheureusement un nouveau décompte indique que nous avons récupéré les corps de 131 personnes », a déclaré à la presse Julio Sanchez, porte-parole du poste de commandement des secours sur le lieu de la catastrophe.

Pas moins de 892 personnes et 80 engins de déblaiement sont venus porter renfort dans le cadre d’une vaste opération de secours.

Toutefois, les opérations de recherche ont été temporairement suspendues dimanche en raison des pluies qui s’abattent sur la zone.

Le glissement de terrain s’est produit dans un secteur identifié comme hautement vulnérable en raison de sa localisation au fond d’une vallée et à proximité d’une rivière. Les menaces étaient assez marquées, notamment à cause des fortes pluies qui se sont abattues sur le pays depuis plusieurs jours.

 

Festival de cinéma Biarritz Amérique Latine 2015 : les films récompensés

http://www.espaces-latinos.org/archives/35697

iHaCYWkVuZDqLPto-ikPQVl3wwgmSezkovapWBJrKrOWIM0TjlUKFOjs19ci62qB6RsMHjkWyB9N7SyLjXlGOOgv_QBSoxAaJc0yzXk65FV4I00eduG6rKCIigjPAcwMrCqgmlQ84oZkNp-zLa 24ème édition du festival de cinéma Biarritz Amérique Latine s’est terminée samedi 1er octobre sur un vif succès, tant auprès du public que des professionnels, grâce au très bon accueil de l’équipe du festival.

 

 

Palmarès

 

LONGS-MÉTRAGES

Le jury présidé par Alan Pauls, écrivain argentin, entouré du chanteur Bernard Lavilliers, de la cinéaste Sophie Barthes, de la comédienne Sophie Duez, du producteur Philip Boëffard et du distributeur de films Etienne Ollagnier, a ainsi décerné les récompenses suivantes:

        Abrazo du meilleur film :

Ixcanul-Volcan de Jayro Bustamante (Guatemala)

        Prix du Jury:

Un monstro de mil cabezas de Rodrigo Plá (Mexique)

        Prix d’interprétation féminine :

Dolores Fonzi dans Paulina (Argentine)

        Prix d’interprétation masculine :

Luis Silva dans Desde allá (Venezuela, Mexique)

        Prix du public :

 La dictatura perfecta de Luis Estrada (Mexique)

        Prix du syndicat Français de la critique de cinéma :

Ixcanul Volcan de Jayro Bustamante (Guatemala)

DOCUMENTAIRES

Le jury présidé par Laure Adler, entourée de Florence Ben Sadoun, Pierre Carles et Sophie Faudel a décerné l’Abrazo du meilleur film documentaire à Invasion, de Abner Benaim (Panama). Le Prix du public du meilleur documentaire a lui été attribué à « La once de Maite Alberdi (Chili) ».

COURTS-MÉTRAGES

Le jury présidé par Aurélie Chesné, entourée de Clara Rousseau, Juan Martin Cueva et Martin Tronquart a distingué les courts-métrages suivants:

        Abrazo du meilleur court-métrage :

O Bom Comportamento d’Eva Randolph (Brésil)

        Mention spéciale :

Domingo de Raúl López Echeverría (Mexique)

        Prix TV5 MONDE :

Las cosas simples d’Álvaro Anguita (Chili)

Enfin, Le Prix du Jury Jeune court-métrage a été décerné à Echo Chamber de Guillermo Moncayo (Colombie)

Cette année, c’est l’Equateur qui était à l’honneur et un focus spécial sur le cinéma équatorien a été présenté à l’occasion.