Monde / World
Monde /
19H57 - vendredi 11 septembre 2015

Roland Adjovi ne s’est jamais exprimé publiquement sur le cas de M. Wade

vendredi 11 septembre 2015 - 19H57

Ni Roland Adjovi ni aucun intervenant n’a évoqué le dossier Wade lors de la Conférence sur la détention arbitraire consacrée au cas de Michel THierry Atangana organisée le 15 avril 2015 au Barreau de Paris (France)

logo-aacoa-validc3a9-site1

 

Dans un communiqué, AACOA, l’Association Atangana Contre l’Oppression et l’Arbitraire, tient à condamner les allégations mensongères diffusées sur Internet et qui font état de prétendues prises de position sur le cas WADE de la part de Monsieur Roland Adjovi, vice-président du Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations Unies, lors de la de la Conférence sur la détention arbitraire organisée le 15 avril 2015 au Barreau de Paris (France).

Cette Conférence, organisée par AACOA, portait sur le thème « Mécanisme et impact des avis du Groupe de Travail sur la Détention Arbitraire de l’ONU – le cas de Michel Thierry Atangana » et était centrée, comme son titre l’indique, sur le seul cas de Michel Thierry ATANGANA, victime de détention arbitraire pendant 17 années au Cameroun, et qui a fait l’objet d’un Avis du Groupe de travail sur la détention arbitraire.

« Comme l’attestent les Actes et la vidéo des débats ci-joints, aucun intervenant, ni Monsieur Roland Adjovi, – qui était absent et n’est intervenu que par skype -, ni aucun autre, n’a fait mention du cas de Monsieur WADE », a ajouté Myriam ZAINE, présidente d’AACOA.

Dans le même communiqué, l’Association Atangana Contre l’Oppression et l’Arbitraire a renouvelé son appui au Groupe de travail sur la détention arbitraire, et à l’ensemble de ses membres, qui contribuent de façon décisive à promouvoir le respect du droit international par les Etats lorsque les droits humains sont en jeu.

 

La vidéo de la Conférence de Paris : https://www.youtube.com/watch?v=a94V-4wEiVQ