Amériques Latines
18H28 - mardi 21 juillet 2015

Une Semaine en Amérique latine (du 11 au 19 juillet)

mardi 21 juillet 2015 - 18H28

 

 

Mexique : El Chapo Guzman s’échappe de prison

http://www.europe1.fr/international/mexique-la-baron-de-la-drogue-el-chapo-sevade-une-nouvelle-fois-1367124

http://seninfoweb.com

http://seninfoweb.com

Joaquín Archivaldo Guzmán Loera dit « El Chapo », à la tête du cartel de Sinaloa, qui avait été arrêté l’an dernier après 13 ans de cavale, est parvenu à s’échapper, le 12 juillet dernier, de la prison mexicaine de haute sécurité d’Altiplano, à 90 kilomètres de la capitale Mexico DF. Ce n’est pas la première fois qu’il s’échappe ainsi puisqu’en 14 ans, il a réussi à fuir deux fois.

La Commission nationale de sécurité  a indiqué dans un communiqué que Guzman avait été aperçu pour la dernière fois samedi 11 juillet au soir près de la salle de douche de la prison d’Altiplano, avant de disparaître.

« Après avoir constaté qu’il ne réapparaissait pas », une alarme a été lancée et « son évasion a été confirmée ». La prison d’Altiplano abrite les principaux chefs de cartels qui sont incarcérés. La ministre américaine de la Justice, Loretta Lynch, a proposé dimanche 12 juillet d’aider le Mexique à retrouver Guzman.

 

Mexique : sept employés de prison inculpés pour l’évasion d’« El Chapo » Guzman

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/07/17/mexique-sept-employes-de-prison-inculpes-pour-l-evasion-d-el-chapo-guzman_4687729_3222.html

Les autorités mexicaines ont annoncé vendredi 17 juillet que sept fonctionnaires de la prison mexicaine de haute sécurité d’Altiplano, d’où s’est évadé le baron de la drogue Joaquin « El Chapo » Guzman, ont été inculpés et placés en détention.

Dimanche 12 juillet dernier, 22 fonctionnaires, dont le directeur de l’établissement, avaient été placés en garde à vue, dans le cadre de l’enquête menée par les autorités qui cherchent à déterminer si Guzman, puissant chef du cartel de Sinaloa, a pu bénéficier de complicités internes.

On ignore encore si le directeur de la prison figure parmi les personnes incarcérées. Miguel Angel Osorio Chong, le ministre de l’Intérieur mexicain, a révélé jeudi 16 juillet, que 18 minutes s’étaient écoulées avant que les gardiens de la prison ne se rendent compte de la disparition du chef du cartel de Sinaloa et qu’ils ne donnent l’alerte.

 

Brésil : Une enquête ouverte contre lex président Lula

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/07/16/une-enquete-ouverte-pour-trafic-d-influence-contre-l-ex-president-bresilien-lula_4686219_3222.html

Lula Da Silva http://www.brynninbrazil.com

Lula Da Silva
http://www.brynninbrazil.com

Le scandale de corruption Petrobras qui secoue depuis des mois le Brésil a pris, jeudi 16 juillet, une nouvelle tournure.

Alors que le président  de la Chambre des députés Eduardo Cunha, était mis en cause pour  avoir exigé 5 millions de dollars (4,5 millions d’euros) de pots-de-vin, le parquet fédéral ouvrait une enquête contre Luiz Inacio Lula da Silva, ancien président du Brésil de 2003 à 2011 pour trafic d’influence.

L’ancien chef d’Etat est accusé d’avoir intercédé auprès de dirigeants étrangers en faveur du géant brésilien du BTP Odebrecht. Cette société de construction-ingénierie, la plus grande d’Amérique latine, qui s’est vue chargée des grands chantiers des Jeux olympiques de Rio 2016, est emportée dans la tourmente de l’affaire Petrobras depuis l’arrestation en juin de son président Marcelo Odebrecht.

Cité depuis des semaines par les médias brésiliens pour sa relation privilégiée avec la famille Odebrecht, l’ex-président Lula est aujourd’hui dans la ligne de mire des enquêteurs pour avoir effectué un voyage en janvier 2013 à Cuba, en République dominicaine et aux Etats-Unis en compagnie d’Alexandrino Alencar, ex-directeur des relations institutionnelles d’Odebrecht.

L’enquête a été ouverte le 8 juillet, après une démarche préliminaire sur les activités de Lula. Le ministère public a indiqué que pour le moment ce dernier ne sera pas appelé à témoigner. Il précise toutefois que les projets entrepris lors du voyage à Cuba auraient été financés grâce à un prêt. 

 

Pérou : de jeunes étudiants péruviens décrochent des médailles dor à la 56ème Olympiade internationale de mathématiques

http://elcomercio.pe/whatsapp/sucesos/whatsapp-peru-gano-medallas-oro-olimpiada-mundial-matematica-imo-2015-noticia-1825761?ref=portada_archivo&ft=flujo_archivo_2015-07-14&e=titulo_1

WhatSapp El Comercio

WhatSapp El Comercio

De jeunes étudiants péruviens ont gagné deux médailles d’or lors de la 56ème Olympiade Internationale de Mathématiques, qui se tenait cette année en Thaïlande, et était organisée notamment par des grands groupes, à l’instar de Google. C’est la première fois que l’Amérique latine obtient deux médailles d’or dans cette compétition.

Six étudiants péruviens ont fait le déplacement à Chiang Mai, en Thaïlande, pour représenter le Pérou face à des concurrents de cent pays différents dans ce tournoi qui a débuté le 4 juillet et qui s’est terminé jeudi 16 juillet dernier.

Selon le WhatsApp du journal El Comercio, les concurrents des jeunes étudiants péruviens étaient plus âgés.

Les six étudiants ayant fait le voyage, ne sont pas revenus les mains vides puisque ils ont obtenu, en plus des deux médailles d’or, deux médailles d’argent et une de bronze.

« L’épreuve a été difficile, cependant, nous avons atteint la 16 ème position, devant le Mexique et le Brésil notamment. Nous sommes les meilleurs de l’Amérique latine et les premiers à ramener deux médailles d’or », a déclaré John Cuya, un des entraîneurs des jeunes, via le WhatsApp du journal El Comercio.

 

Cuba: la pièce Le roi se meurt de Ionesco censurée

http://america-latina.blog.lemonde.fr/2015/07/13/le-roi-se-meurt-de-ionesco-censuree-a-cuba/

le roi se meurt

La célèbre pièce d’Eugène Ionesco Le roi se meurt, mise en scène par Juan Carlos Cremata, cinéaste cubain, a été censurée après sa première, le 4 juillet à La Havane, suscitant une vive polémique dans les réseaux sociaux et les milieux culturels de l’île. Les autorités y ont vu une allusion à la gérontocratie au pouvoir à Cuba, avec Fidel Castro, 88 ans, remplacé depuis 2008 par son frère Raul Castro, 84 ans.

Dans une lettre ouverte, Juan Carlos Cremata assure que l’interprète du Roi s’est inspiré plutôt «des gestes du grand comique français Louis de Funès, au lieu de chercher du côté de personnages plus proches de notre quotidien». Et d’ajouter : «Notre intention avec cette mise en scène était de parler de la résistance au changement.» Le metteur en scène revendique «une forme très cubaine de théâtralisation, presque perdue ou censurée par la force depuis plus de cinquante ans, mais qui a caractérisé le vieux théâtre cubain, la pratique périodique de la satire politique en guise de commentaire sur les événements du pays».

 

Venezuela/Guyana : le Guyana rejette le processus de lONU pour résoudre le différend territorial avec le Venezuela

https://latinoactu.wordpress.com/2015/07/16/le-guyana-rejette-le-processus-de-lonu-pour-resoudre-le-differend-avec-le-venezuela/

venezuela guyana conflit

                                     Source: Atlas-Caraïbe

Le Gouvernement de Guyana a assuré lundi 13 juillet ne pas être intéressé pour continuer le processus de bons offices de l’ONU sur la résolution du conflit territorial opposant les deux pays et portant sur le territoire d’Esequibo, administré par la République coopérative du Guyana mais que le Venezuela revendique pour en avoir la souveraineté.

Selon le chancelier du gouvernement de Guyana, Carl Greenidge, le Venezuela a utilisé le processus engagé par l’ONU pour maintenir le différend territorial sur la région de l’Esequibo sans le résoudre.

« Nous avons indiqué très clairement au secrétaire général de l’ONU que le processus de bons offices que nous avons suivi fidèlement, ne semble pas offrir de solution pour continuer à avancer », a dit le ministre des Affaires Etrangères guyanais lors d’une conférence de presse diffusée sur internet.

Le ministre a refusé de dire si le pays va approuver la désignation d’un nouveau médiateur qui doit avoir lieu par consensus entre les deux parties car il considère que le Venezuela a manipulé ce processus.

« Mon sentiment est que ce processus a évolué pour devenir une façade, pas délibérément de la part de l’ONU, dans laquelle la souveraineté du Guyana a été menacée », a-t-il déclaré.

La réaction de Greenidge survient quelques jours après que le Venezuela a demandé officiellement à Ban Ki-moon, secrétaire général de l’ONU d’attribuer un nouveau médiateur pour résoudre le différend territorial.

 

Colombie : extension du cessez-le-feu des FARC

http://www.rfi.fr/ameriques/20150716-colombie-extension-cessez-le-feu-farc/

les_farc_liberent_deux_nouveaux_otages-485-e6sf

Dimanche 12 juillet, le président Juan Manuel Santos a annoncé un accord de désescalade de la violence entre les rebelles des FARC et le gouvernement colombien, qui s’est engagé notamment à réduire ses opérations armées face à la rébellion des FARC.

Le président Santos a aussi informé de l’extension du cessez-le-feu unilatéral des rebelles jusqu’au mois de novembre, soit quatre mois de plus que prévu. C’est une nouvelle avancée dans le processus de résolution du conflit avec les FARC qui sévit dans le pays depuis une cinquantaine d’années.

Les rebelles n’ont ni confirmé ni infirmé la prolongation de la trêve jusqu’au 20 novembre, mais cette initiative ferait partie des points sur lesquels les deux parties se sont mises d’accord dimanche 12 juillet.

Le lundi 13 juillet, les FARC annonçaient une nouvelle trêve unilatérale, initialement prévue pour un mois à compter du lundi 20 juillet.

 

Bolivie :  En visite en Argentine, Evo Morales remet sur la table laccès à la mer de la Bolivie

http://www.espanol.rfi.fr/americas/20150715-evo-morales-lleva-argentina-su-reclamo-por-una-salida-al-mar

Evo Morales http://www.gentside.com

Evo Morales
http://www.gentside.com

Mercredi 15 juillet, peu après la visite du pape François en Bolivie, le président bolivien Evo Morales s’est rendu en Argentine pour rencontrer son homologue argentine Cristina Fernández de Kirchner en vue de discuter de l’intégration énergétique entre les deux pays.

Il a notamment participé à un événement public organisé par un syndicat argentin, la Centrale des Travailleurs (CTA) qui soutient la cause bolivienne dans la demande de son accès à la mer auprès du Chili.

La Bolivie a perdu ses côtes maritimes suite à la guerre du Pacifique qui l’opposa au Chili et au Pérou entre 1879 et1884.

En 2013, le gouvernement de Morales a porté l’affaire devant la Cour Internationale de Justice de La Haye pour obliger le Chili à négocier l’accès à la mer de la Bolivie. Par manque de solution et d’issue à ce conflit territorial, la Bolivie et le Chili ont coupé leurs relations diplomatiques depuis 1978.

 

Panama/ Costa Rica : la banque Scotia accentue sa présence dans les deux pays

https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/services-financiers/la-banque-scotia-accentue-sa-presence-au-panama-et-au-costa-rica/580249

BanqueScotia

La Banque Scotia a annoncé mardi 14 juillet sa volonté de racheter des actifs de services bancaires aux particuliers et aux entreprises de l’américaine Citigroup au Panama et au Costa Rica en échange d’un montant non précisé. 

Selon la Scotia (TSX:BNS) l’entente s’inscrit dans sa stratégie visant à étendre sa présence dans cette région du monde. 

La transaction permettrait notamment d’augmenter la part de marché de la Scotia dans le secteur des cartes de crédit pour la porter à environ 18% au Panama et à 15% au Costa Rica, ce qui la placerait en deuxième position à cet égard dans les deux pays. 

De plus, l’opération permettra de quasiment tripler la base de clients de la Banque Scotia dans les deux pays, la faisant passer de 137 000 avant la transaction, à 387 000 clients. La Banque Scotia est présente au Panama depuis 1974 et au Costa Rica depuis 1995.

 

Chili : Marco Oneto lance sa fondation dans le handball

http://handnews.fr/2015/chili-marco-oneto-lance-sa-fondation/

Marco Oneto http://www.snipview.com

Marco Oneto
http://www.snipview.com

Marco Oneto, joueur de la sélection chilienne de handball, a décidé de lancer une fondation à son nom au Chili. L’objectif recherché est d’aider les jeunes sportifs chiliens et de dynamiser la pratique du handball dans le pays.

« Nous avons créé cette fondation pour pouvoir aider les sportifs de notre pays qui, pour différentes raisons, ne peuvent pas réaliser leur rêve de devenir des sportifs de haut niveau, explique-t-il. J’espère qu’avec ce projet, je pourrai aider les jeunes sportifs qui ont envie de progresser et sont prêts à effectuer des sacrifices pour atteindre leur objectif. Il faut lever les barrières qui ont freiné la génération passée. », a-t-il fait savoir.

 

Le Honduras et le Guatemala se mobilisent contre la corruption

http://www.espanol.rfi.fr/americas/20150719-hondurenos-y-guatemaltecos-siguen-movilizados-contra-la-corrupcion

Des centaines d’Honduriens ont rendu hommage, dans la nuit de samedi 18 à dimanche 19 juillet, à près de 3000 personnes qui seraient décédées en cinq ans à cause des effets de la corruption qui sévit dans l’Assurance Sociale du pays. En même temps, et sans s’être mis d’accord, presque une centaine d’artistes et musiciens guatémaltèques ont réalisé trois concerts simultanés pour exiger des réformes du système politique face à la révélation de plusieurs cas de corruption dans le gouvernement.

Les « Indignés honduriens » qui ont marché toute la journée du vendredi avec des flambeaux dans la capitale du Honduras, Tegucigalpa, mais aussi dans d’autres villes, continuent de demander la démission du président Juan Orlando Hernández. Le président hondurien avait révélé que quelque 94 000 dollars des 330 millions volés à la Sécurité Sociale avaient été attribués à la campagne qui l’a conduit à la présidence du pays.

Au Guatemala, des milliers de citoyens exigent aussi la démission de leur président Otto Pérez Molina, en dénonçant la corruption à l’oeuvre dans le pays.

Les tensions du peuple guatémaltèque envers son gouvernement ont commencé peu après la découverte, en avril, d’une fraude dans les douanes, dirigée par de hauts fonctionnaires.

En plus de cette fraude, les présidents de la banque du Guatemala et de la Sécurité Sociale ainsi qu’un parent du président Pérez Molina ont été arrêtés en mai dernier, accusés d’avoir participé dans l’attribution irrégulière d’un contrat de plusieurs millions de dollars, relatif au secteur des médicaments.

 

Argentine : la droite conserve la mairie

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2015/07/20/la-mairie-de-buenos-aires-reste-a-droite_4691119_3222.html

Horacio Rodriguez Larreta http://www.nacionalrock.com

Horacio Rodriguez Larreta
http://www.nacionalrock.com

Dimanche 19 juillet, à l’issue du second tour des élections municipales à Buenos Aires, c’est la droite qui a conservé la mairie de la ville. Le candidat du parti Proposition républicaine (PRO), Horacio Rodriguez Larreta, a obtenu 51,6 % des voix et succédera ainsi au maire sortant Mauricio Macri. Ce dernier, dirigeant de PRO, briguera le 25 octobre la présidence de l’Argentine.

Horacio Rodriguez Larreta a devancé de trois points seulement le député Martin Lousteau, 44 ans, qui, à la tête d’une coalition, ECO, allant des socialistes au centre droit, a recueilli 48,4 % des suffrages.