Citizen Kids
Afrique /
11H14 - mercredi 15 octobre 2014

Sidi Beylout, celui qui parle aux lions : légendes orales de Casablanca

mercredi 15 octobre 2014 - 11H14

La littérature n’est pas que pour les grands… Et l’ouverture au monde encore moins ! Deux fois par mois, une libraire jeunesse « La boîte à histoires » vient partager ses coups de cœur dans la rubrique Citizen Kids.
Au menu : albums, romans, poésie, documentaires, livres pop-up et autres ovnis littéraires pour les petits et les grands de 0 à 16 ans. Il est fortement conseillé aux adultes d’y jeter un œil…


Les légendes de Casablanca

de Mostapha Oghnia
Illustrations d’Yves Renda
Yomad Editions. 13,00€   

legendeCasa

Dans ce recueil sont rapportés cinq contes issus du répertoire des légendes orales de Casablanca.

Chaque récit retrace le destin tantôt heureux, tantôt tragique de personnages fondateurs: comme celui de Sidi Boum Smara qui chassa le diable de la ville, ou encore celui de Sidi Beylout capable de parler aux lions…

Chacun de ces contes fait ainsi référence à une légende ou un fait historique qui ont donné naissance au coeur même de Casablanca à des lieux dédiés.

Largement illustré et même accompagné de photographies des lieux en questions, cet ouvrage nous plonge dans la culture locale.

legendeCasa2Il est édité par une maison d’édition marocaine, Yomad Editions qui a vu le jour en 1998 sous l’impulsion de Nadia Essalmi, devenant ainsi la première maison d’édition marocaine spécialisée en littérature jeunesse.

Le projet éditorial étant de retranscrire la littérature orale et les récits populaires qui font toute la richesse de cette culture, le catalogue privilégie les auteurs et illustrateurs marocains, comme Driss Chraïbi ou encore Abdellatif Laâbi qui ont signé plusieurs titres.

Depuis, une quarantaine d’albums sont parus, en français en arabe et en bilingue.

Un de ceux-là, Hdidane le rusé, concourt même dans la catégorie fiction jeunesse pour le Prix Grand Atlas 2014, présidé par Jean-Christophe Rufin…. Verdict le 29 octobre !


Aujourd’hui au Maroc

Raconté par Clothilde et Elhoussaine Oussiili
Illustré par Antoine Ronzon et Maurice Pommier Gallimard
Collection Le Journal d’un enfant. 13,10 €  
 

TodayMarocSelon le principe de cette belle collection qui nous fait partager le quotidien d’un enfant d’un autre pays, nous partons ici à la rencontre d’Hassan, dix ans, qui habite avec sa famille dans un petit village berbère tandis que son père lui est parti travailler en France.

Nous partageons la vie quotidienne de ce petit garçon marocain, ses journées d’école, les courses au souk avec sa maman, la préparation des repas, le ramadan qui approche et l’attente des retrouvailles familiales avec son père qui doit rentrer au pays pour les vacances.

A mi-chemin entre l’album et le documentaire, cet ouvrage se lit comme un roman ou plutôt un journal intime égayé par de très nombreuses illustrations.

On apprécie notamment tous les encarts documentaires qui viennent compléter le texte principal.

Une jolie façon de s’imprégner de l’ambiance et de la culture de ce pays voisin, accessible aux jeunes lecteurs dès 10 ans.


Mahboul le Sage

Raconté par Halima Hamdane
Illustré par Nathalie Novi.
Editions Didier Jeunesse.
Livre-cd Contes et Voix du monde.16,00€   

MahboulLeSageVoici réunis dans ce recueil trois contes marocains, issus de la tradition orale : La bonne purée, Moummou et l’ogresse, Mahboul le sage.

Le premier récit jouant sur le principe du conte de randonnée reprend la thématique universelle de l’enfant qui refuse de manger. La narration s’emballe, se fait à la fois conte, chanson et jeu sur la répétition.

Le deuxième récit met en scène une ogresses, la ghoula, très présente dans l’imaginaire maghrébin et l’on peut ici accompagner l’histoire en s’amusant à croquer le nez, les oreilles et tout le corps de l’enfant pour son plus grand plaisir !

MahboulLeSage2La troisième histoire enfin met en scène un personnage apparemment naïf, un peu sot mais qui se révèle finalement diablement intelligent. Là encore une thématique récurrente dans la tradition populaire, que l’on connaît peut-être mieux avec un personnage emblématique tel que Nasreddin par exemple.

Ces trois récits sont savoureux et illustrés avec beaucoup de douceur par Nathalie Novi.

Et quel plaisir de les entendre contés par la talentueuse Halima Hamdane dont le timbre, la chaleur et la musicalité de la voix nous embarquent aussitôt de l’autre côté de la Méditerranée !

Aux français se mêlent harmonieusement des mots et expressions en arabe que l’on finit par comprendre dans le contexte sans en avoir la traduction !

A la fin du récit, chaque conte est repris en arabe dans son intégralité.

Une grande réussite à regarder, à lire et à écouter dès 6 ans.