Monde / World
Monde /
20H39 - vendredi 13 juin 2014

5ème salon des solidarités : encore une journée pour en profiter

vendredi 13 juin 2014 - 20H39

Le 5ème salon des solidarités s’est ouvert hier au Parc des Expositions (Porte de Versailles) et s’y tiendra jusqu’à demain. Depuis 2007, cet événement regroupe 230 exposants, rassemblés pour promouvoir la solidarité internationale autour de trois pôles principaux : prestataires, ressources, et projets. Le premier correspond aux entreprises, le second aux structures à but non lucratif (comme France Volontaires ou la Région Ile-de-France) et le troisième aux ONG et autres acteurs de terrain, qui mènent des actions pour améliorer les conditions de vie des populations les plus démunies.

Parmi ces nombreux exposants, nous avons choisi de mettre en lumières les ONG. Bien entendu, les plus connues d’entre-elles sont représentées, comme l’UNCHR (Agence des Nations Unies pour les Réfugiés), Médecins sans Frontières, Action contre la Faim ou encore Greenpeace. Mais le salon fourmille aussi de petites associations dont le travail mérite également d’être souligné.

C’est notamment le cas de BlueEnergy, qui a pour vocation d’aider au développement du pays le plus pauvre d’Amérique centrale : le Nicaragua. Malgré des paysages paradisiaques, la population locale manque de tout. BlueEnergy organise donc des voyages solidaires sur la côte atlantique pour y installer puits, filtres à eau, latrines écologiques ou encore panneaux solaires. Car leur objectif n’est pas de remédier dans l’urgence à une situation dramatique, mais bien d’enseigner aux habitants comment se développer par eux-mêmes, grâce au transfert de compétences

La Plate-Forme pour le Commerce Équitable (PFCE) regroupe quant à elle les principaux acteurs du commerce équitable en France. Avec une trentaine d’entreprises et d’associations fédérées, ils tentent de promouvoir une économie alternative, respectueuse des producteurs les plus démunis, souvent exploités par de grandes firmes. La PFCE s’engage également dans le développement de modes de production verts, en phase avec l’environnement, pour garantir une consommation durable.

Surfant sur la vague digitale, Carenews n’est pas une ONG mais une « simple » plateforme internet qui regroupe différentes associations peu médiatisées afin de faire connaitre leurs actions. Cette plateforme permet de mettre en relation associations souvent en mal de financement, entreprises souhaitant s’engager, et grand public cherchant à s’informer. Une initiative louable qui offre sur un même site tous les outils nécessaires au développement d’associations.

Le Salon en quelques chiffres :

  • 230 exposants
  • 26 conférences plénières
  • 22 ateliers de formation
  • 10 villages thématiques
  • 50 tables rondes et ateliers de discussions
  • 10  pièces de théâtre, projections et grands jeux interactifs
  • 4 concours

 

Si vous voulez découvrir comment participer au développement autour du monde, et pourquoi pas vous engager, allez y ! Il ne reste qu’une journée pour venir rencontrer tous ces acteurs de solidarité. Le programme de demain réserve encore bien des surprises, comme par exemple une table ronde autour d’une jeune association luttant pour la sensibilisation des citoyens au monde difficile qu’est la rue : Sans A. Retrouvez les de 13h à 14h au Village Web Solidaire.

Journaliste