International
04H45 - jeudi 20 septembre 2012
Asie

Au Pakistan, pour empêcher de visualiser « L’innocence des musulmans », le gouvernement bloque l’accès à YouTube

 

Le Premier ministre pakistanais Raja Pervez Ashraf a ordonné lundi 17 septembre le blocage « immédiat » du site de partage de vidéos en ligne YouTube. La décision, prise sur injonction de la Cour suprême du Pakistan, a été mise en application par la direction pakistanaise des télécommunications. Elle fait suite au refus de YouTube de retirer le film anti-islam « L’innocence des musulmans ».

Selon le quotidien pakistanais, la décision restera en vigueur jusqu’à ce que [YouTube] retire tous les contenus liés à ce film islamophobe ». La médiatisation de « L’innocence des musulmans » a déclenché une vague de manifestations antiaméricaines dans le monde musulman. Les violences liées au film ont fait 19 morts dans le monde, dont l’ambassadeur des États-Unis en Libye, tué dans l’attaque du consulat américain à Benghazi. Deux manifestants pakistanais ont été tués lundi dans des affrontements avec les forces de l’ordre. Le ministre de l’Intérieur pakistanais a annoncé lors d’une conférence de presse qu’une lettre sera adressée au président de l’Organisation de coopération islamique (OCI) à propos du film.

Yannick Le Bars

Senghor, l’homme complet

Benjamin Boutin, le président de Francophonie sans frontières (FSF), livre son admiration pour le poète-président et annonce l'Année Senghor qui marquera les vingt ans de sa disparition.

Femme et Afghane

Femme et Afghane, quel sort attend les femmes depuis que les Talibans ont repris Kaboul ?

L’instituteur qui devint président du Pérou

Série : retour sur l'actu de l'été 2021 en photo ! Le Pérou a élu son nouveau président, ouvrant la voie à de jolies promesses et quelques controverses : l'ancien instituteur, Pedro Castillo.
Deborah Rudetzki