Culinaire & Solidaire
10H14 - samedi 25 février 2012

« Des abeilles aux lianes poivrées », une action en faveur des enfants des rues

samedi 25 février 2012 - 10H14

Voici le troisième ouvrage culinaire mis au point par l’association Friends international, une ONG du sud-est asiatique qui se dédie, en particulier, aux enfants marginalisés du Laos. Des abeilles aux lianes poivrées est un voyage culinaire qui raconte un pays par ses recettes. L’Association Friends-France s’apprête à faire connaître l’ouvrage, grâce au « Festival COOKBOOK » au 104, du 7 au 11 mars prochain.

Voici un livre de recettes typiquement laotiennes… et si vous allez à Vientiane, vous les dégusterez dans le célèbre restaurant Makphet. Ces jeunes, en cours d’apprentissage des métiers de bouche, ont parcouru le Laos pour dénicher des recettes et pratiques culinaires auprès des multiples ethnies. Ils les ont collectées et testées pour le plaisir des gourmands qui voudraient s’initier à une gastronomie totalement inconnue !

 

Le plaisir des yeux et des papilles

Le Laos est riche de traditions culinaires multiples et nombreuses variétés de plantes, à l’exemple des lianes poivrées très utilisées en cuisine… Le pays est un véritable eldorado de couleurs et de saveurs… La cuisine locale est unique, fraîche, « aventureuse », organique et très épicée. A Luang Prabang, en compagnie des Lue, une minorité ethnique, on apprend à cuisiner du buffle d’eau avec des laap d’aubergines grillées. Ames sensibles s’abstenir : au nord, les Khamus révèlent leurs secrets de cassolettes de… rats des champs avec du buffle mais cette fois, fumé ! Dans la province sud de Savannakhet, les nouilles et le riz se transforment en soupe délicieuse. On l’accompagne d’un dumpling de poissons…

En suivant cette formation diplômante, les élèves acquièrent non seulement des compétences de haut niveau ainsi qu’une expérience concrète de la vie professionnelle. Le certificat Friends-international est un sésame, qui permet de saisir les nombreuses opportunités d’emploi qu’offre le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, en pleine expansion en Asie du sud-est !

Une équipe de bénévoles, composée de Laotiens mais aussi de Parisiens, soutient les programmes d’aide aux jeunes état de marginalisation  : Denis, Annegret, Manola, Anosone, Sarah… Tous le disent : « Nous soutenons à fond l’œuvre du créateur Sébastien Marot », un Français courageux, diplômé de Sciences Po. Il y a 20 ans, il quittait l’OREAL pour se rendre en Asie en tant que journaliste et prof d’anglais.

Très vite, il fut attrapé par la beauté des paysages mais surtout, hélas, par la pauvreté des enfants des rues. « Il n’était pas être facile d’entrer au Cambodge, un pays sous le choc de la période Khmer rouge, un état en guerre civile qui vivait dans une détresse sociale terrible ! » dit Denis.

Venant en aide « à sa façon », le jeune homme garde la tête froide. « Les aides sporadiques n’étaient de toute évidence pas efficaces mais elles allaient en s’effondrant ! ».

Sébastien Marot prend alors rapidement la décision de s’investir dans une œuvre remarquable : il sortira ces enfants de la détresse et de la misère. Il faut dire que beaucoup se trouvaient dans des squats, bidonvilles, prisons… Il ouvre une maison d’accueil et y entreprend un travail auprès des enfants et des familles… « Avec mes indemnités de départ perçues chez L’Oréal, j’ai constitué avec les Cambodgiens, une minuscule équipe…  et au moment où tout allait capoter, l’Ambassade d’Australie nous a soutenus grâce à des aides financières… quel souffle, quel espoir ! » confie aujourd’hui, Sébastien Marot…

 

Friends international : pas de charité mais une éducation pour gagner l’autonomie…

Si Sébastien Marot est un salarié de Friends international, au même titre que 500 travailleurs sociaux sur le terrain, beaucoup de bénévoles travaillent dans les bureaux. « L’association Friends international est apolitique, areligieuse, elle respecte évidemment toutes les cultures et s’inscrit en ligne directe avec les droits de l’Enfant promulgués par l’ONU, en 1989 ».

La situation mondiale des enfants des rues est catastrophique, personne n’en a conscience ! Selon l’ONU, 150 millions d’entre eux erreraient encore dans les rues, sans espoir d’avenir et ce chiffre serait en forte croissance.

« La stratégie pour Friends international consiste d’abord à mesurer l’ampleur des situations auxquelles les enfants, les jeunes et leurs familles sont confrontés ! Les valeurs référentes des équipes de Friends ne sont pas de faire « la charité » mais « d’apprendre à être autonome » : nous tentons de sauver des vies sur le plan médical, alimentaire. Nous protégeons des dangers majeurs tels que violence, chocs psychologiques, drogues, sida, prostitution, catastrophes climatiques… comme ce fut le cas avec les inondations au Cambodge et en Thaïlande.

Nous  essayons d’aider ces jeunes à se construire un avenir, donc de nous placer autant que possible dans une perspective de développement grâce à la scolarisation, à la formation professionnelle… ». Friends mise sur la qualité des services apportés par les salariés ou par les bénévoles pour développer une prise en charge des prestations.

Elle s’appuie sur des référents locaux, mais aussi sur des institutions, de type ONG, qui fonctionnent sur la base de standards reconnus comme l’Unicef, réseau childSafe...

Enfin, pour assurer son bon développement, Friends développe des programmes d’entreprise sociale à travers des restaurants, des magasins, la fourniture de prestations (mécanique, coiffure…).

Une fois la formation des jeunes assurée, ils sont placés dans des entreprises locales. Le combat continue et doit s’amplifier !

Michèle Villemur

A lire :
Des abeilles aux lianes poivrées
19 rue Vanneau 75006 – Paris 75007 – Tél. 06 80 48 03 37

Contacts :
www.friends-international.org
Email : france@friends-international.org
www.cookbookfair.com


 

Une fleur durable pour Alzheimer

Professeur Bruno Dubois (DR)                                      Docteur Olivier de la Doucette (DR) Le docteur Olivier de Ladoucette et le professeur Bruno Dubois ont créé l’association pour la recherche sur la maladie d’Alzheimer. Comment trouver…

St-Sever : 1 000 tweets solidaires et responsables

Voici, sur la toile, une démarche solidaire et participative… à St-Sever, des volaillers basés dans le Sud-Ouest, ont eu une initiative qui va faire école et certainement des petits… tweetos-clics-en-ligne pour aider des…

Un calendrier gourmand contre le cancer

Bruno Viala est un jeune chef cuisinier, reconnu par l’ensemble de la profession, comme L’un des plus créatifs du moment. Grâce à lui, un calendrier de douze recettes gourmandes incite à manger…

Les 4 saisons du Marais poitevin

Après la Camargue, le Marais poitevin est la 2e plus grande zone humide de France. Sur quelque 100 000 ha, le visiteur peut se balader à sa guise au fil des saisons, en barque…