International
07H54 - mardi 20 septembre 2011
France

Doit-on rire ou pleurer de l’« en vert » du décor ? Exposition à Paris avec « Rire en vert »

 

Du 19 au 30 septembre, la Mairie de Paris – 13ème arrondissement, accueille une exposition inédite : « L’écologie s’expose » avec 60 dessins et peintures pour « rire en vert ». L’humour au service de l’écologie et du changement des comportements, tel est le leitmotiv des organisateurs : « une écologie à voir et à croquer, un nouvel « art de rire » en vert et contre tout ! » Entretien avec Olivier Moulergues, organisateur.

 

Pourquoi avoir choisi le parti de parler d’écologie par le rire ?

L’aspect moralisateur de l’écologie comme les petits gestes commencent à lasser. Créer et savoir pratiquer l’autodérision est important pour convaincre. L’humour est un art qui peut porter des messages sans être dans le militantisme pur. Du dessin au théâtre, toutes les formes d’expressions artistiques sont concernées.

Les humoristes sont-ils nombreux à rire de l’écologie et des dommages écologiques causés à la planète et aux hommes ?

Si peu d’humoristes se déclarent ouvertement écolos, en revanche la plupart des têtes d’affiche actuelles proposent au moins un sketch sur le sujet. Le grand public s’en empare. On ne peut que s’en réjouir même si la critique est parfois acerbe… Le « supermarché bio » de Stéphane Guillon n’y va pas de main morte sur les manies bobos. Je le trouve néanmoins très juste.

Confrontés aux marées noires et autres catastrophes, les dessinateurs de presse traitent le sujet de manière décalée depuis longtemps. C’est d’ailleurs le sujet de notre exposition.

Pensez-vous que l’humour permet de sensibiliser les citoyens et changer leurs comportements ?

L’humour permet de prendre du recul sur soi et notre société sans verser dans la culpabilisation ou la vindicte. Pourquoi ne pas l’utiliser pour changer sa manière de consommer et d’imaginer l’avenir ?

Propos recueillis par Michel Taube

Informations pratiques :

19 – 30 septembre 2011 / Paris, mairie du 13°, galerie de Bièvre, place d’Italie, 75013 Paris

Vernissage jeudi 22 septembre 18h30 – Entrée libre

Senghor, l’homme complet

Benjamin Boutin, le président de Francophonie sans frontières (FSF), livre son admiration pour le poète-président et annonce l'Année Senghor qui marquera les vingt ans de sa disparition.

Femme et Afghane

Femme et Afghane, quel sort attend les femmes depuis que les Talibans ont repris Kaboul ?

L’instituteur qui devint président du Pérou

Série : retour sur l'actu de l'été 2021 en photo ! Le Pérou a élu son nouveau président, ouvrant la voie à de jolies promesses et quelques controverses : l'ancien instituteur, Pedro Castillo.
Deborah Rudetzki

Un climat sens dessus dessous

Série : retour sur l'actu de l'été 2021 en photo ! Grêle, froid polaire, dôme de chaleur, incendies, le monde, cet été a été divisé par le climat.
Deborah Rudetzki